Varsovie

TRADITION - Pâques à la polonaise

Pâques est sans doute la fête catholique la plus importante de l’année en Pologne et s’inscrit dans un cérémonial religieux mais aussi culinaire bien précis. Pour mieux comprendre les festivités du week end, voici quelques explications et le programme des événements auxquels vous pourrez participer.

Le vendredi Saint, marqué par le Chemin de Croix, est commun à tout le monde chrétien et revêt un caractère très théâtral. Plusieurs milliers de fidèles s'agenouillent ensemble dans les rues à chaque station. Le départ est à 20H devant l'église Sainte Anne (ul. Krakowskie Przedmieście 68).

Les 3 jours suivants sont en revanche très représentatifs de la tradition locale.

Samedi 15 avril dans la journée, ne manquez pas d'aller dans les églises assiter à la bénédiction du contenu d’un panier que chaque famille apporte à l’église avant de se recueillir devant une reconstitution du tombeau du Christ. De façon symbolique, on dépose dans ces paniers ce qui constituera le déjeuner du lendemain, la «święconka» : des œufs décorés (qui symbolisent la vie), de la charcuterie (car autrefois la consommation de viande était défendue pendant le carême), du beurre (la prospérité) et une petite figurine d’agneau souvent en sucre, qui symbolise le Christ. Ces victuailles seront ensuite partagées et consommées le jour de Pâques. 

Puis vient la veillée pascale avec la messe du samedi soir («Wielkanoc») suivie de la grande messe de Pâques du dimanche où on peut assister à des processions tout autour des églises au son des pétards. Pendant que les cloches retentissent à toute volée, les familles réunies vont partager le repas pascal. Et c’est par la « święconka » que commence le déjeuner traditionnel.

Enfin, le « lany poniedzialek », comprenez le « Lundi mouillé » ou «smigus dyngus» est le jour où les règles de bonne conduite sont oubliées. La tradition veut que chacun s’arrose mutuellement avec de l'eau. Cela va de quelques gouttes (rare) à un verre (plus fréquent) et jusqu’à des seaux d’eau. Dans la rue les jeunes s’amusent à arroser les passants... On peut d’ailleurs voir dans les magasins toutes sortes d’objets en plastique servant à asperger de l’eau. Cette coutume tire ses origines dans les pratiques païennes et symbolise le réveil du printemps et la capacité de la terre de se renouveler.

La tradition culinaire

Le repas du Dimanche, après les 40 jours de carême, est une règle d’or en Pologne. Chaque région, chaque famille a ses habitudes culinaires ; néanmoins, les œufs et le « zurek » ont partout une place de choix sur la table pascale polonaise. Les œufs peuvent être servis farcis, froids ou chauds. Le « żurek », soupe préparée à base de farine de seigle, est servie avec du lard fumé et des œufs durs.

Les viandes sont également de mise avec le carré de porc farci de pommes ainsi que de la charcuterie assaisonnée de sauces froides comme celle au raifort à la crème, la sauce tartare ou encore la « cwikla », sauce de betteraves et de raifort.

Les desserts traditionnels sont quant à eux le baba pascal, brioche au levain avec des zestes de citron et des raisins ou encore la « pascha », sorte de cheese cake avec des fruits confits. Ajoutons également le « mazurek », qui est une tarte garnie de chocolat et de fruits secs. 

Pisanki ou les œufs décorés (voir notre article: TRADITION - Semaine sainte en Pologne )

Enfin, n'oublions pas les "Pisanki", ces œufs décorés aux couleurs multiples. Pour les anciens Slaves, ils étaient un symbole de fertilité et étaient traditionnellement utilisés pour assurer santé et vitalité aux hommes et aux animaux domestiques. Les plus anciens pisanki retrouvés sur le territoire polonais datent du Xème siècle. Avec l’arrivée du Christianisme, on adapta cette tradition et de nos jours encore on peut admirer la diversité des techniques de décoration. Selon la région et la méthode utilisée, les œufs de Pâques sont appelés kraszanki, nalepianki, drapanki et plus couramment pisanki.

Les kraszanki sont bouillis dans des épluchures d'oignons, des écorces d'arbres ou du jus de betterave pour obtenir des couleurs variées et durables. Les pisanki sont partiellement recouverts de motifs avec de la cire fondue pour ensuite être plongés dans des pigments naturels. Les œufs teints peuvent aussi être grattés (drapanki) ou recouverts de papiers découpés et de broderies (nalepianki).

Petit lexique

Pour vivre pleinement les traditions de Pâques des Polonais, un petit lexique s'impose :
• baranek – agneau
• palemka – rameau
• pisanka – œuf de Pâques
• święconka – panier garni

Joyeuses Pâques !
Wesołych Świąt Wielkiej Nocy !
Wesołego Alleluja !
Smacznego jajka !
Mokrego Śmigusa Dyngusa !

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Vendredi 25 mars 2016

Photos: archives LPJ-Varsovie

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

TOURISME EN POLOGNE – A la découverte de Gdańsk, la perle de la Baltique

La cité hanséatique continue de fasciner après plus de 1 000 ans d’existence et continue d’attirer touristes et curieux. Sous un soleil estival ravissant qui éclaire le littoral de la Baltique, venez découvrir la séduisante Gdańsk, son ambiance portuaire ainsi que son architecture majestueuse à travers un itinéraire touristique spécialement concocté pour vous...

FIN D'EXPAT - Avec Sybille Lamson

Avant qu’elle ne plie bagage lepetitjournal.com/Varsovie est allé à la rencontre Sybille Lamson. Autour d’un thé, nous avons parlé d’expériences, de rencontres mais surtout de lumière !

COUR SUPRÊME - Le Sénat vote la loi

Dans la nuit de vendredi 21 à samedi 22 juillet, malgré les manifestations devant le Parlement à Varsovie, les mises en garde de l’Union européenne et les appels de Washington, le sénat a voté la loi…

AGENDA DU WEEK-END- Les bons plans

Varsovie restera fidèle plus que jamais ce week-end à sa réputation de ville musicale: jazz, latino, ou encore musique classique avec Chopin ou Mozart, les mélomanes devraient trouver leur bonheur.…

REFORME DES TRIBUNAUX - Le PiS va jusqu'au bout

Jeudi, la chambre basse, où le parti conservateur Droit et justice (PiS) est majoritaire, a voté la proposition de loi sur la Cour suprême par 235 voix pour, 192 contre et 23 abstentions. Cette loi…
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine