EDUCATION LONDRES - Inscriptions au CFBL : mode d’emploi

 

CFBL, maternelle, grande, section, primaire, collège, Londres, bilingue, français, inscriptions, enfants, activités, britannique, cursus, système, éducation, communauté, française, actualité, information, francophone, frenchSitué à Camden, au nord de la capitale britannique, le Collège Français Bilingue de Londres accueille quelque 700 enfants. Depuis son ouverture en 2011, la philosophie de l’établissement n’a pas varié : l’enfant et son bien-être sont au cœur du système d’enseignement. Cette semaine, vous avez découvert son fonctionnement et ses activités, voici quelques conseils pour savoir comment et quand y inscrire vos enfants.

 

Intégrer le CFBL ? Possible à tout moment

CFBL, maternelle, grande, section, primaire, collège, Londres, bilingue, français, inscriptions, enfants, activités, britannique, cursus, système, éducation, communauté, française, actualité, information, francophone, frenchIl est possible d’intégrer le CFBL à n’importe quel moment de la scolarité, de la dernière année de maternelle jusqu’à la troisième. Il y a toutefois des portes d’entrée privilégiées, comme la grande section de maternelle, où 50 places sont à prendre. De même, le CE1 en offre 10 autres. L’ouverture d’une nouvelle classe en primaire est par ailleurs prévue pour l’année scolaire à venir. Certains enfants arrivent en cours de cycle, comme en 3ème par exemple. Cela ne pose pas de problème, même si c’est une année parfois délicate, comme le Directeur de l’établissement, François-Xavier Gabet l’explique : « A 14 ou 15 ans, l’adolescent qui entre dans un nouveau collège peut être déboussolé. Ici, chaque élève trouve sa place, grâce à ce que nous mettons en œuvre pour son intégration et sa réussite. »

Chaque année, les inscriptions débutent en janvier (pré-inscriptions en ligne possibles dès le mois de novembre) avec le dépôt des dossiers, puis leur examen en commission. Il faut aussi noter que lorsqu’un élève commence sa scolarité au CFBL, il la poursuit et la termine en général dans l’établissement. Dans certains cas, si l’enfant a par exemple des frères et sœurs dans un autre lycée français, son transfert est parfois possible pour que tous demeurent ensemble, avec l’accord des directeurs concernés et celui du conseiller culturel adjoint de l’Ambassade.

Frais de scolarité et bourses

CFBL, maternelle, grande, section, primaire, collège, Londres, bilingue, français, inscriptions, enfants, activités, britannique, cursus, système, éducation, communauté, française, actualité, information, francophone, french« Les frais de scolarité tournent autour de 9 000 pounds, sachant que les écoles privées anglaises à Londres coûtent entre 15 000 et 18 000 pounds par an », informe  Tony O’Grady, Directeur administratif et financier. Et 100 % de ce montant sert à faire fonctionner le « navire » : plus de 80 personnes travaillent en effet au CFBL, dont une cinquantaine d’enseignants, le service administratif et financier (environ une douzaine de collaborateurs), les assistants d’éducation, sans compter l’équipe de restauration d’un excellent prestataire externe (lire l’article du 9 juin) et les autres fonctions transverses  de l'école.  

Les élèves de nationalité française peuvent bénéficier d’une bourse de l’AEFE. La date butoir 2016-2017 est maintenant passée, mais rien ne vous empêche de préparer votre dossier pour l’année suivante et de le déposer au Consulat français de Londres, la porte d’entrée pour espérer voir vos frais de scolarité en partie ou totalement pris en charge. Le CFBL accueille à l’heure actuelle une cinquantaine d’enfants boursiers. 

Quelle orientation après le CFBL ?

CFBL, maternelle, grande, section, primaire, collège, Londres, bilingue, français, inscriptions, enfants, activités, britannique, cursus, système, éducation, communauté, française, actualité, information, francophone, frenchAprès la troisième, la plupart des élèves poursuivent leur scolarité au nouveau Lycée International de Londres Winston Churchill, à Wembley. Il s’agit en effet d’un établissement « frère » comme nous l’explique le directeur du CFBL : « Mireille Rabaté, la proviseur du lycée Churchil, a passé presque un an dans notre établissement, en attendant la fin des travaux à Wembley. Elle a ainsi eu l’occasion d’observer nos élèves, de déjeuner avec eux, et de leur demander ce qu’ils attendaient de leur futur lycée ».

Par ailleurs, la transition est très naturelle car à Wembley beaucoup de matières sont enseignées en anglais, ce qui consolide le parcours bilingue du CFBL (lire l’article du 7 juin). Ce dernier travaille d'ailleurs main dans la main avec Churchill, notamment pour la préparation du DNB (Diplôme National du Brevet) : « Cette année, nous avons mis en place des brevets blancs communs pour nos élèves de 3ème. On peut donc comparer les résultats pour ensuite adopter les mêmes stratégies d’enseignement. Cette collaboration bénéfice aux élèves et a pour objectif de toujours nous améliorer ! » François-Xavier Gabet poursuit : « Nous sommes également très proches du lycée Charles de Gaulle de Londres. Nos enseignants travaillent ensemble, notamment les professeurs d’histoire qui préparent conjointement le programme d’histoire des arts, ou d’autres cours dans le cadre de la réforme du collège préconisée par l’Education nationale à partir de Septembre 2016. »

Sinon, certains élèves se dirigent ensuite vers le système éducatif anglais. « Ils sont très bien préparés pour intégrer le système britannique. De même, les élèves qui repartent en France choisissent souvent des structures internationales pour conserver les compétences acquises au CFBL. Leurs dossiers sont en principe acceptés sans difficulté. »

Marie Coquille et Angélica Tarnowska (www.lepetitjournal.com/londres), le 10 juin 2016

 

A LIRE AUSSI CETTE SEMAINE 

Le CFBL c’est aussi :

Un établissement à taille humaine, où tout le monde a sa place et se sent bien

Un parcours bilingue, de la maternelle au collège, qui développe aussi le sens de l'adaptation

Un bastion de la langue française à Londres, ouvert à toutes les cultures, pour encourager les enfants, futurs citoyens du monde, au partage et à l'échange 

Une famille soudée, où les talents de tous horizons sont encouragés, pour développer créativité, inventivité et sens de l'initiative des élèves

 

 
A la Une

HUMANITAIRE - « Pour un sourire d’enfant » offre un avenir aux jeunes…

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, association caritative, humanitaire, aide, ambassade de France, Les Pépites, Cambodge, pauvreté, enfants, asso, Sylvie Bermann, Pour un sourire d’enfants, ONG, fonds, Camille Joly, Caroline de la Rochère, Nicolas Breteau, Christian et Marie-France des Pallières
L’association « Pour un sourire d’enfant », qui vient en aide aux jeunes Cambodgiens, a célébré ses 20 ans à la Résidence de l’Ambassade de France, jeudi 15 juin. Ce dîner de gala fut un succès grâce à l’hospitalité de Madame l’ambassadrice Sylvie Bermann et au dynamisme de l’association à Londres.
Une internationale

RESEAU PSY EXPAT – Trouver un psy francophone à l'étranger

Comment être accompagné dans sa mobilité si l’on a besoin d’un suivi psychologique ? Créé par deux psychologues expatriées en Asie, Réseau PsyExpat est une plateforme à but non lucratif qui facilite la recherche de thérapeutes francophones partout dans le monde et les échanges entre professionnels
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine