CFBL – Un bastion de la langue française à Londres, ouvert à toutes les cultures

 

CFBL, collège, bilingue, Londres, Camden, Kentish, Town, maternelle, bilinguisme, professeurs, français, anglais, britannique, système, cursus, enseignement, primaire, secondaire, langues, expats, actualité, informations, savant, dosage, programme, compétences, linguistiques, communauté, francophone, groupes, niveau, adaptation, parité, frenchAvec des élèves de 31 nationalités, le Collège Français Bilingue de Londres n’est pas seulement le porte-drapeau de la francophonie ou du bilinguisme, il est aussi le témoin et le défenseur de la mixité culturelle. Une école où finalement la norme, c’est... la différence. 

Le CFBL est l'un des 500 établissements du réseau AEFE

Le Collège Français Bilingue de Londres appartient au réseau AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger), une émanation du Ministère des Affaires Etrangères. L’AEFE compte environ 500 établissements dans le monde, qui ont tous pour vocation à scolariser les enfants d’expatriés et à entretenir la présence de la francophonie en dehors de l’Hexagone. Ce maillage d’écoles, établi sur les cinq continents, permet d’assurer une continuité dans les études pour des enfants issus de familles itinérantes, dont les parents enchaînent les missions à l’étranger.  

Apprendre des autres…

CFBL, collège, bilingue, Londres, Camden, Kentish, Town, maternelle, bilinguisme, professeurs, français, anglais, britannique, système, cursus, enseignement, primaire, secondaire, langues, expats, actualité, informations, savant, dosage, programme, compétences, linguistiques, communauté, francophone, groupes, niveau, adaptation, parité, frenchLes élèves scolarisés dans le réseau ne sont pas forcément français, mais ils doivent à minima être francophones, car ils sont exposés à des évaluations nationales comme le brevet ou le baccalauréat. Au CFBL, de nombreux enfants sont bilingues lorsqu’ils arrivent et beaucoup parlent aussi une troisième langue. C’est un atout pour l’établissement qui profite de cette richesse pour cultiver le bilinguisme (lire l’article de mardi), et plus encore. 

Ainsi, les enseignants du CP et CE1 travaillent parfois autour de la phrase plurilingue. « Il s’agit d’un bon outil pédagogique, précise David Gassian, Directeur du Primaire. On étudie une phrase en français, puis son équivalent en anglais et regardons ce qui change, notamment au niveau grammatical. Parfois, nous faisons cet exercice de style dans une troisième langue, avec l’aide par exemple d’un parent référent, convié pour l’occasion. Ce fut le cas récemment avec une petite fille japonaise, venue en tenue traditionnelle, accompagnée de sa maman. Ce sont des moments forts où la culture et la langue se rencontrent. L’identité et les racines de l’enfant sont valorisées à travers sa langue, qui n’est pas enseignée à l’école. Durant quelques minutes, l’élève devient le maître. »

 

… et s’ouvrir sur le monde : des partenariats avec des écoles à Berlin, Valence et Montevideo

CFBL, collège, bilingue, Londres, Camden, Kentish, Town, maternelle, bilinguisme, professeurs, français, anglais, britannique, système, cursus, enseignement, primaire, secondaire, langues, expats, actualité, informations, savant, dosage, programme, compétences, linguistiques, communauté, francophone, groupes, niveau, adaptation, parité, frenchD'autre part, les enfants de 4ème et 3ème ont la chance de pouvoir vivre des expériences uniques, en accueillant des correspondants étrangers ou en partant dans leurs familles, en Espagne, Allemagne ou Uruguay. Le Collège Français Bilingue de Londres entretient en effet des liens privilégiés avec les lycées français de Valence, de Berlin et de Montevideo. 

Ces échanges sont organisés chaque année. Comme le résume parfaitement François-Xavier Gabet, le directeur du CFBL : « Il existe deux façons de voyager : soit en sillonnant le monde, soit en accueillant des voyageurs ! » 

 

Emprunter au système britannique ce qui fonctionne le mieux 

Si les professeurs de langue anglaise sont invités à conserver leur « teaching style », ils apportent aussi des recettes plébiscitées dans le système anglo-saxon. A l’école primaire, on célèbre ainsi les « stars of the week » : les enfants qui se sont distingués se voient remettre un diplôme et leur nom est affiché au « tableau d’honneur ». Une approche nouvelle pour les enseignants français, qui ont adopté cette méthode de motivation et d'encouragement de l'écolier.

CFBL, collège, bilingue, Londres, Camden, Kentish, Town, maternelle, bilinguisme, professeurs, français, anglais, britannique, système, cursus, enseignement, primaire, secondaire, langues, expats, actualité, informations, savant, dosage, programme, compétences, linguistiques, communauté, francophone, groupes, niveau, adaptation, parité, frenchLa culture des assemblées, absente du système français, existe aussi au CFBL. Tous les élèves sont réunis pour débattre autour d’une problématique, telle que le harcèlement scolaire en octobre dernier par exemple ; certains enfants ont préparé des films et des sketchs qu’ils ont partagés avec leurs camarades. De même, à la mi-novembre 2015, à la suite des attentats qui ont frappé Paris, l’assemblée réunie a voulu marquer le coup : Un arbre collectif a été dessiné et le mot « liberté » a été inscrit sur chaque branche dans toutes les langues parlées dans l’établissement. Une bonne trentaine donc ! Lors de ces réunions plénières, le micro est largement ouvert aux élèves. 

 

Eveiller le sens du partage et de la solidarité des enfants 

Au CFBL, les élèves sont considérés « comme des grands ». Certains sont ambassadeurs de l’établissement, d’autres sont membres de la commission charity qui décide de l’association à soutenir et des actions à mettre en place dans l’année. En 2015, le choix s’est porté sur « Make a Wish », dont l’objectif est de permettre à desCFBL, collège, bilingue, Londres, Camden, Kentish, Town, maternelle, bilinguisme, professeurs, français, anglais, britannique, système, cursus, enseignement, primaire, secondaire, langues, expats, actualité, informations, savant, dosage, programme, compétences, linguistiques, communauté, francophone, groupes, niveau, adaptation, parité, french enfants malades de réaliser leurs rêves. 

Cette année, il s’agit de l’association Zazakely Sambatra, dont la présidente Véronique Geoffroy de Bourgies est malheureusement décédée durant les attaques terroristes de Paris en novembre dernier. Au secondaire, des initiatives sont également menées au profit de l’UNICEF. Ici, on ne parle pas d'œuvres caritatives juste pour se donner bonne conscience. Les enfants savent pourquoi l’association a été choisie et quel est son périmètre d’action, car chaque délégué de classe l'a présentée à ses camarades : son utilité, ses actions sur le terrain et l'usage précis de l’argent récolté (scolarité, médicaments, nourriture…). Des expériences qui développent une conscience des réalités de ce monde dès le plus jeune âge. Encore un bel exemple qui montre que l’éducation ne provient pas uniquement des livres scolaires ! 

Laurent Colin (www.lepetitjournal.com/londres), le 8 juin 2016

 

A LIRE AUSSI CETTE SEMAINE 

Le CFBL c’est aussi :

Un établissement à taille humaine, où tout le monde a sa place et se sent bien

Un parcours bilingue, de la maternelle au collège, qui développe aussi le sens de l'adaptation

Une famille soudée, où les talents de tous horizons sont encouragés, pour développer créativité, inventivité et sens de l'initiative des élèves

Un établissement qui accueille les enfants durant toute leur scolarité, de la maternelle à la troisième

 

 
A la Une

ATTENTAT WESTMINSTER - Retour sur les tragiques événements autour du Parlement

Carrefour politique et épicentre du pouvoir à Londres, Westminster a été le théâtre macabre ce mercredi 22 mars d’une double-attaque, qualifiée par Scotland Yard d’« acte terroriste jusqu’à preuve du contraire ». Un an jour pour jour après l’attentat de Bruxelles, le Royaume-Uni, sous le choc, est placé en état d’alerte maximale.
Une internationale

BAÏKA – La promesse d’un "voyage à chaque page"

Lancer un nouveau magazine est un pari audacieux. D’autant plus quand on souhaite s’adresser aux plus jeunes et les sensibiliser aux différentes cultures du monde. C’est pourtant le défi que s’est lancé Noémie Monier, éditrice et rédactrice en chef de Baïka, trimestriel dédié aux 8-12 ans qui cherche à travers son magazine à éveiller ses lecteurs à « l’autre », en mêlant fictions, récits mythologiques et documentaires. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

MICHAELLE JEAN – "«J’aime, je partage», c’est parler comme un francophone"

Le 20 mars, c’est la Journée Internationale de la Francophonie. Pour l’occasion, nous avons rencontré une ardente protectrice de la langue de Molière, Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2014. Très déçue de voir que la France a opté pour un slogan en anglais pour sa candidature aux Jeux Olympiques de 2024, elle nous parle avec enthousiasme de ses projets, notamment numériques, pour développer notre langue dans le monde.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire