Varsovie

PARLEMENT EUROPEEN - Une présence polonaise grandissante

Rzeczpospolita se félicite de l’influence croissante des Polonais au Parlement européen : outre la présidence de trois commissions parlementaires (Industrie, recherche et énergie ; Agriculture et développement rural ; Affaires constitutionnelles), les eurodéputés polonais ont désormais deux vice-présidents, MM. Ryszard Czarnecki (ECR/PiS) et Bogusław Liberadzki (S&D/SLD).

Par ailleurs, grâce à l’alliance conclue entre le PPE et les libéraux de l’ALDE, les chances de Donald Tusk d’être reconduit à la tête du Conseil européen seraient plus grandes, selon le correspondant du journal à Bruxelles. Ce pacte contient une autre disposition : la création d’un mécanisme d’examen annuel du respect de démocratie, de l’Etat de droit et des droits fondamentaux dans les Etats membres, avec possibilité de sanction en cas de violation.

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Vendredi 20 janvier 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

     

CONFERENCE DE PRESSE - Modernisation de l’armée

Dans son édition du 19 janvier Nasz Dziennik relate la première conférence de presse de la Première ministre Beata Szydlo avec les ministres de la Défense et de l’Intérieur.

Le ministre de la Défense, M. Antoni Macierewicz, a notamment exposé ses priorités pour 2017 en matière de modernisation technique de l’armée. Il a mentionné les programmes suivants : la défense antiaérienne avec le programme « Wisla » ; la cybersécurité (1 milliard de PLN prévus) ; l’achat de 3 sous-marins de combat avec une signature du contrat espérée pour la fin de l’année 2017 ; l’achat d’avions F-16 (les analyses sont en cours). Le nombre de militaires doit être porté cette année à 120 000 pour atteindre l’objectif de 150 000 en 2019.

A propos de l’achat des hélicoptères, le ministre Macierewicz a confirmé l’achat cette année de 16 appareils – 8 pour les forces spéciales et 8 pour les opérations en mer. Deux doivent être livrés dès la fin du mois de janvier tandis que pour les autres, les discussions se poursuivent avec les 3 fournisseurs présélectionnés (Lockheed Martin-Mielec, Augusta Westland-Świdnik et Airbus).

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Vendredi 20 janvier 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

SONDAGE - Quel leader pour l’opposition ?

Quel leader pour l'opposition politique aujourd'hui? C’est la question formulée dans un sondage réalisé ces derniers jours par l’institut IBRiS pour le quotidien Rzeczpospolita.

30% des répondants n’ont retenu aucun des noms proposés par les sondeurs, 24% ont choisi l’ex-rock star Paweł Kukiz, aujourd’hui chef du parti Kukiz'15 – particulièrement populaire auprès des 18-24 ans –, tandis que 13% citent Ryszard Petru (Nowoczesna) et 12% Grzegorz Schetyna (Plateforme civique).

Le journal observe que les cotes de MM. Petru et Schetyna sont inférieures au niveau de soutien dont bénéficient les partis qu’ils dirigent. Aucune autre personnalité n’obtient plus de 10% des voix : le représentant du Comité de défense de la démocratie (KOD), M. Mateusz Kijowski, n’est cité que par 1% des sondés. Selon le politologue M. Jarosław Flis, l’évolution de cette situation « dépend beaucoup de l’éventualité et de la date d’un retour de Donald Tusk en Pologne ».

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Jeudi 19 janvier 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

KOD - Appel à la démission de Mateusz Kijowski

Le conseil d’administration du Comité de défense de démocratie (KOD) a adopté une motion de défiance à l’encontre de son président, Mateusz Kijowski, et a demandé sa démission à la suite du scandale des factures (voir: KOD - Son leader sur la sellette? ). Le trésorier du KOD a d’ores et déjà quitté ses fonctions. Toutefois, dans un message posté sur Facebook, M. Kijowski a annoncé vouloir rester à la tête de l’organisation jusqu’aux élections internes de mars, tout en acceptant dans l’intervalle de limiter ses apparitions publiques.

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Jeudi 19 janvier 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

IMMIGRATION - Une politique en faveur des Ukrainiens

Le gouvernement polonais prépare un amendement de sa politique migratoire ciblée sur les citoyens ukrainiens en vue de combler le déficit de main-d'œuvre et remédier au déclin démographique. Les nouvelles règles permettront aux immigrés venant de l’Est de l’Europe de trouver plus facilement un emploi, d’obtenir plus rapidement un droit de séjour permanent ou la citoyenneté et d’assurer à leurs enfants un accès plus large à l’éducation.

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Jeudi 19 janvier 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

TRUMP ET L'EUROPE - Les échos dans la presse

La plupart des quotidiens polonais commentaient hier les déclarations de Donald Trump aux journaux Bild etThe Times.

Gazeta Wyborcza est le plus alarmiste, titrant en Une que « Trump détruit l’Union européenne ». Le quotidien retient en particulier des propos du futur président américain son pari sur la dislocation de l’UE, sa volonté de lever les sanctions pesant sur la Russie et sa position à l’égard de l’OTAN, qu’il qualifie d’« obsolète ».

Toutefois, le ministre polonais des Affaires étrangères Witold Waszczykowski, présent Lundi à Bruxelles pour une réunion du Conseil de l’UE, s’est voulu rassurant, affirmant que jusqu’à la prise de fonction officielle de D. Trump, il fallait traiter ces propos comme « des commentaires de presse non contraignants ». Le quotidien conservateur Nasz Dziennik adopte le même ton et cite des responsables politiques européens pour qui la rhétorique de D. Trump est un moyen de faire pression sur l’Europe pour qu’elle augmente ses dépenses militaires. « Donald Trump est mécontent du fonctionnement de l’OTAN, mais cela ne signifie pas la rupture de l’alliance militaire entre les Etats-Unis et l’Europe ».

Dans un autre registre, Gazeta Wyborcza reprend les propos du ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, pour qui « la meilleure réponse à cet entretien du futur président américain est l’unité des Européens. Le meilleur moyen de défendre l’Europe, ce à quoi nous appelle Trump, c’est de ne pas oublier que la force des Européens est de rester unis ».

De son côté, Rzeczpospolita partage dans l’ensemble l’analyse de Gazeta Wyborcza. Tout en titrant que « Trump fait éclater l’UE », le journal admet que « Trump nous prive de nos illusions ». Après avoir cru en la distinction entre rhétorique de campagne et politique réellement mise en œuvre, Rzeczpospolita observe que D.Trump « s’est présenté comme l’adversaire de l’UE et de l’OTAN dans leur forme actuelle. L’adhésion à ces deux organisations devait garantir une vie prospère et la sécurité à la Pologne dans le monde occidental [mais] pour le futur président des Etats-Unis, ce sont en réalité les grandes puissances et les multinationales qui doivent décider de la marche du monde, au détriment des Etats petits et moyens tels que le nôtre ».

Sources: Rzeczpospolita, Gazeta Wyborcza, Nasz Dziennik - 17 janvier

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mercredi 18 janvier 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

DEFENSE - Les soldats américains sont arrivés

Le quotidien Nasz Dziennik relate en Une la cérémonie officielle de bienvenue aux soldats américains qui sont arrivés samedi à Żagań dans l'Ouest du pays, dans le cadre de l’initiative de réassurance de l'OTAN.

La Première ministre Beata Szydło l’a qualifiée de « nouveau pas dans la stratégie de son gouvernement pour garantir la sécurité de la Pologne et de la région ». Pour l'ambassadeur des Etats-Unis, la présence de troupes américaines en Pologne « illustre l'engagement inébranlable de l'Amérique à respecter ses engagements découlant du traité de l'OTAN pour défendre ses alliés ». Il a présenté les soldats américains comme « la force de combat la plus capable d'Amérique, bien préparée, hautement entraînée. Une brigade blindée américaine avec un équipement et un armement des plus modernes ».

Source: Nasz Dziennik - 16 janvier

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 17 janvier 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

AGENDA DU WEEK-END - Les bons plans

Le week-end ne semble pas afficher une météo clémente... Il n'est donc pas de meilleur moment pour profiter des nombreux spectacles, concerts et occasions de danser que peut offrir Varsovie! Dans un registre différent, le Lycée Français de Varsovie vous donne rendez-vous pour une journée portes ouvertes et l'UFE pour un moment de convivialité dans un bowling autour d'une galette! 

KIELISZKI NA PROZNEJ - Le bar aux verres suspendus

La rue Prozna est l’une des rares rues de l’ancien ghetto juif à ne pas avoir été détruite pendant la guerre. Entièrement rénovée en 2014, elle arbore aujourd’hui de belles façades blanches, et l’on…

PERNOD RICARD – Rencontre avec Eric Benoist

Lepetitjournal.com/Varsovie est allé à la rencontre d’Eric Benoist, directeur général de la région Europe Centrale du groupe Pernod Ricard. Fort d’une expérience de 23 ans dans l’entreprise à des…

CRISE POLITIQUE - L'heure du bilan

Selon la presse, l’opposition semble à présent vaincue, car si le retour des médias au Parlement est un succès, la loi des finances, elle, ne sera pas revotée. De plus, elle sortirait affaiblie de ce…
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine