Varsovie

REFORME DE L'EDUCATION - Une pétition en préparation

Le Syndicat des enseignants polonais (ZNP) a réussi en moins d’un mois à rassembler 120.000 signatures sur sa pétition réclamant le retrait de la réforme de l’école, qui prévoit notamment la suppression des collèges (voir notre article: REFORME DE L’EDUCATION – Une affaire qui divise). Le président du syndicat déclare espérer en récolter 500.000, seuil à partir duquel les députés sont obligés d’examiner la pétition. Le ZNP prépare également une grande grève des enseignants en mars. 

Source: Gaeta Wyborcza - 28 février

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 28 février 2017

Inscrivez-vous à notre ewsletter gratuite !

Suivez-nous sur acebook

GRANDES FORTUNES – Les riches Polonais de plus en plus riches

D’après le classement des plus grandes fortunes de Pologne du magazine Forbes, les 100 personnes les plus riches du pays possèdent près de 31 milliards d’euros, soit 25% de plus que l’année dernière.

Les enfants du célèbre entrepreneur polonais, Jan Kulczyk, qui est mort il y a deux ans, sont une seconde fois en haut du podium, avec un patrimoine de 14, 3 milliards zlolys.

La deuxième place est attribuée à Michał Sołowów, qui a fait fortune dans la vente d’appareils électroménagers et de biens immobiliers, avec près de 3 milliards d’euros en sa possession.

Le « baron des média » Zygmunt Solorz-Żak arrive en troisième position avec une fortune de 2,4 milliards d’euros.

Près d’un tiers des personnes du classement sont milliardaires.

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 28 février 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

POLOGNE – Le taux de chômage en hausse

D’après le GUS (bureau central des statistiques de Pologne), le taux de chômage a augmenté de 0,3 % ce mois de janvier. Le pays atteint 8,7 % de chômage.  

Pour le sous-secrétaire d'État à la Famille, Stanisław Szwed, ces chiffres ne sont pas une surprise « janvier et février sont des mois de l’année qui ont toujours été difficiles. En hiver, il y a beaucoup moins de « jobs saisonniers » par exemple ».

Les prévisions pour le mois de février ne semblent pas annoncer d'amélioration. Mais d’ici la fin de l’année 2017, le chiffre du chômage pourrait redescendre jusqu’à 8%.

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 28 février 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

REFORME - Le Conseil national de la magistrature

Gazeta Wyborcza fait savoir en Une que le ministère de la Justice vient d’élaborer un nouveau projet de réforme du Conseil national de la magistrature (KRS).

Par rapport au projet initial de janvier, celui en date du 22 février accélère l’expiration du mandat des quinze juges qui composent ce Conseil. Au lieu d’intervenir dans les 90 jours suivant l’adoption de la loi, elle aurait lieu sous 30 jours. Dans l’ensemble, le reste des dispositions reste inchangé par rapport au projet initial : le nouveau Conseil demeurerait divisé en deux chambres, l’une composée uniquement des juges, l’autre de parlementaires. Pour que la nomination d’un juge soit effective, elle devra recueillir le soutien des deux chambres. Les juges entrant au KRS seront élus par le Parlement à la majorité simple. En revanche, dans la procédure de nomination des juges, la nouvelle mouture du texte revient sur la proposition de laisser au Président de la République le choix entre deux candidatures. Lors de son entretien avec les représentants des professions du droit, l’actuel chef de l’Etat Andrzej Duda avait en effet déclaré ne pas vouloir d’une telle compétence qui soulevait des doutes au regard du principe de séparation des pouvoirs.

Le projet étant en consultations, le KRS a sept jours pour s’y prononcer. Son porte-parole, M. Waldemar Żurek, trouve que « c’est un précédent constitutionnel extrêmement dangereux ». « Si nous mettons fin à la législature d’un organe constitutionnel, ensuite chaque pouvoir pourra - sans amender la Constitution - mettre fin au mandat de n’importe quelle institution constitutionnelle, le Défenseur des droits par exemple, en recourant à l’argument de l’intérêt général », prévient-il.

Source: Gazeta Wyborcza - 24 février

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Lundi 27 février 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

SECURITE DES VIP - Le vice-ministre de la Défense accuse

Suite au récent accident de la Première ministre, Beata Szydlo, près d’Oświęcim, un débat s’est ouvert jeudi dernier à la Diète sur la sécurité de hautes personnalités. L’opposition a voulu savoir entre autres pourquoi la chef du gouvernement utilise des avions militaires CASA pour des vols privés - comme ses retours à la maison les week-ends - alors que les procédures de sécurité HEAD ne le prévoient pas. Irrité par les questions de l’opposition, le vice-ministre de la Défense Bartosz Kownacki, a répliqué que l’opposition « a l’obligation de se taire parce qu’elle est responsable de la mort de 96 personnes dans la catastrophe aérienne de Smoleńsk ».

Sources: Rzeczpopolita, Gazeta Wyborcza, Nasz Dziennik - 24 février

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Lundi 27 février 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

ACHAT D'HELICOPTERES - Le débat à la Diète

Nasz Dziennik rend compte du débat qui s’est tenu jeudi 23 à la Diète sur le nouvel appel d’offre à propos des hélicoptères pour l’armée.

Le ministre de la Défense, Antoni Macierewicz, a informé les députés que les trois consortiums invités à prendre part à cette procédure d’achat ont jusqu’au 13 mars pour présenter leurs offres. En revanche, il n’a pas voulu répondre à la question sur les dates prévues pour la fin de procédure et la livraison.

Fort critiqué par l’opposition sur la fin des négociations avec Airbus Helicopters, le ministre rétorque qu’elles avaient duré 1.300 jours et que les conditions initiales avaient été modifiées à quatre reprises pour éliminer les usines polonaises. « Nous voulons négocier le meilleur prix, le meilleur produit, et non pas tout acheter à des étrangers, comme vous avez voulu le faire », a-t-il déclaré.

Dans ce même contexte, l’ancien secrétaire d’Etat en charge de la modernisation de l’armée, le général Waldemar Skrzypczak, constate aujourd’hui dans un entretien avec Polska the Times que la nouvelle procédure d’achat est incompréhensible car les hélicoptères pour les forces spéciales et ceux de la lutte anti-sous-marine sont complétement différents et leur prix sera beaucoup plus élevé que celui proposé dans le cadre de l’ancien appel d’offre supposant une plateforme commune pour les différents types de machine. « J’y vois l’influence des lobbyistes », suggère-t-il en conclusion.

Sources: Nasz Dziennik, Polska the Times - 23 février

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Lundi 27 février 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

TRIANGLE DE WEIMAR - Un succès pour la Pologne

Le ministre de l'Economie Michel Sapin a reçu à Bercy ses homologues allemand et polonais, Wolfgang Schäuble et Mateus Morawiecki, pour une réunion du Triangle de Weimar portant notamment sur les négociations de sortie du Royaume-Uni de l'UE.

La télévision publique polonaise a salué la tenue de la réunion des trois ministres en soulignant que « c’est un signal du renforcement de la coopération dans le cadre du Triangle de Weimar alors qu’il y a quelques mois, on annonçait la fin des relations économiques entre la Pologne et la France suite à l’affaire des Caracal ». « La France et l’Allemagne voient dans la Pologne un leader de l’Europe centrale » a expliqué le présentateur.

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Vendredi 24 février 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

 

REFORME DE L’EDUCATION – Une affaire qui divise

Le mois dernier, le président de la République, Andrzej Duda, promulguait la loi portant sur la réforme de l’éducation en Pologne, en dépit des nombreuses protestations des enseignants et des parents d’élèves. Que contient cette loi ? Faut-il s’inquiéter pour l’avenir de l’éducation en Pologne ? Anna Maliszewska, directrice de l’école internationale trilingue de Varsovie, nous livre son point de vue sur une réforme qui continue de partager…

AGENDA DU WEEK-END - Les bons plans

C'est bientôt le week-end et vous êtes à court d'idées ? Lepetitjournal.com/Varsovie vous a déniché les meilleurs sorties, spectacles et expositions du moment! Au programme: écouter du Chopin et du…

TŁUSTY CZWARTEK – De Gaulle et les pączki

Aujourd'hui, la Pologne fête le "tlusty czwartek", soit son jeudi gras! Et bien entendu, une tradition culinaire est associée à cette fête: les "pączki", beignets remplis de confiture, dont nous vous…

AGENDA DU WEEK-END - Les bons plans

Comme chaque semaine, lepetitjournal.com/Varsovie sélectionne pour ses lecteurs les meilleures événements du week-end dans la capitale. Au programme, une promenade romantique, des soirées à thème…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine