Berlin

IMMIGRATION - L'Allemagne veut accélérer les expulsions d’immigrés en situation irrégulière

Loin d’être satisfaite de la coopération avec l’Afrique du Nord et notamment la Tunisie, l'Allemagne souhaite accélérer les procédures et augmenter le nombre de renvois d’immigrés en situation irrégulière.

Une volonté qui se fait d’autant plus pressante après l’attentat perpétré sur le marché de Noël de Berlin et la découverte que les papiers tunisiens devant permettre l’expulsion du terroriste Anis Amri sont arrivés avec des mois de retard.

Les autorités allemandes trouvent que Tunis traîne les pieds pour reprendre ses ressortissants criminels ou déboutés de leurs demandes d’asile.

En Allemagne, certains proposent de faire pression sur Tunis en rognant sur l’aide au développement de 300 millions d’euros par an versés l’Allemagne à la Tunisie. Une proposition rejetée par le gouvernement allemand qui estime que cette somme contribue à ce que les Tunisiens ne quittent pas leur pays.

Angela Merkel a téléphoné au président tunisien après l’attentat du 19 décembre et le Premier ministre Youssef Chahed doit se rendre à Berlin à la fin du mois.

A.K. (www.lepetitjournal.com/berlin) - Vendredi 06 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 

BEST SELLER : Succès de la réédition de Mein Kampf

L'édition commentée de Mein Kampf d'Adolf Hitler, ouvrage publié en Allemagne en janvier 2016 pour la première fois depuis 1945, s'est imposée comme un succès en librairie avec 85.000 exemplaires écoulés, a indiqué aujourd'hui son éditeur. L'Institut d'histoire contemporaine (IfZ) de Munich, qui avait tiré tout d'abord 4000 exemplaires, en est à sa sixième édition en un an.

Le texte original d'Hitler a été assorti de 3500 notes historiques explicatives afin d'éviter son utilisation à des fins de propagande nazie, mais des critiques s'inquiétaient néanmoins de la sortie de ce livre en deux tomes totalisant quelque 2000 pages.

Les autorités allemandes veulent toutefois toujours poursuivre en justice ceux qui chercheraient à éditer le brûlot sans commentaires. 

A.K. (www.lepetitjournal.com/berlin) -Jeudi 05 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

EMPLOI : le chômage au plus bas en Allemagne en 2016

Le taux de chômage en Allemagne est resté en décembre à 6%, un niveau historiquement bas depuis la réunification du pays, tandis que sur l'ensemble de l'année, il a baissé à 6,1%, selon des chiffres corrigés des variations saisonnières (CVS) dévoilés mardi.

Sur le dernier mois de l'année, la première économie européenne a vu son nombre de chômeurs se réduire de 17.000, également en données corrigées, a fait savoir l'Agence pour l'emploi dans un communiqué.

Depuis plusieurs années, l'Allemagne voit son taux de chômage annuel diminuer, puisqu'il s'est élevé à 6,1% en 2016, après 6,4% en 2015, 6,7% en 2014 et 6,9% en 2013.
 
La question de l'effet sur le niveau de chômage de l'arrivée en 2015 de centaines de milliers de réfugiés dans le pays reste ouverte, mais, pour l'heure, aucun effet notable n'a été constaté.

A.K. (www.lepetitjournal.com/berlin) - Mercredi 04 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

RÉSEAUX SOCIAUX - L’Allemagne envisage de verbaliser les fausses informations

Le gouvernement allemand envisagerait de légiférer en vue d’imposer des sanctions financières aux réseaux sociaux laissant perdurer de fausses informations. Si cette loi venait à être adoptée, ils encourraient une amende journalière de 500 000 euros.

En vertu de ce projet, les réseaux sociaux, au premier rang desquels Facebook, se verraient infliger 500 000 euros pour chaque jour de présence d’une fausse information dès lors qu’elle aura été signalée. Les plaintes concernant une fake news pourraient émaner à la fois de sources publiques ou privées.

La loi en question obligerait également les réseaux sociaux à établir une antenne en Allemagne chargée de traiter les demandes de retrait de fausses informations. Sous pression suite à la polémique née de l’élection présidentielle américaine et de l’influence prêtée aux "fake news" ayant circulé sur Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg avait déjà pris des mesures visant à identifier les contenus litigieux. 

A.K. (www.lepetitjournal.com/berlin) - Mardi 03 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

REFUGIÉS - Le nombre de migrants sur le départ en hausse

Cette année, 55 000 migrants ont accepté de rentrer chez eux avec l’aide financière de l’Etat allemand selon une enquête du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.
 
Selon l’office de la migration, les candidats au retour sont majoritairement originaires des Balkans, mais aussi d’Afghanistan ou d’Irak. 

En acceptant de quitter l’Allemagne, une famille de cinq personnes peut profiter d’une aide de 4 200 euros, à laquelle s’ajoutent les frais de voyage, de l’argent de poche et une aide à la réinstallation qui peut, en fonction du pays d’origine et de l’âge des enfants, aller de 1 000 à 3 000 euros.

La plupart d’entre eux n’avaient aucune perspective d’avenir en Allemagne, mais certains ont tout simplement été déçus par l’accueil que leur a réservé le pays.

A.K. (www.lepetitjournal.com/berlin) - Lundi 02 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

POLITIQUE - Martin Schulz futur adversaire de Merkel?

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a annoncé jeudi 24 novembre qu’il ne briguerait pas de troisième mandat  et poursuivrait sa carrière en Allemagne. Le social-démocrate veut briguer un mandat de député dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie en vue des prochaines législatives allemandes de 2017. 

Son nom est revenu avec insistance ces dernières semaines pour remplacer Frank-Walter Steinmeier alors que le ministre des affaires étrangères allemand doit devenir président de la République fédérale d’Allemagne en février 2017. On a aussi parlé de lui pour prendre la tête du SPD en vue des élections fédérales de septembre 2017. Mais Martin Schulz n’a pas souhaité confirmer ces rumeurs.

Sigmar Gabriel, Président du SPD mais aussi vice-Chancelier, est en effet pour le moins impopulaire et le futur ancien Président du Parlement européen est donc évoqué comme une alternative dans laquelle les sociaux-démocrates pourraient davantage croire.

G.H. (www.lepetitjournal.com/berlin) - Vendredi 25 novembre 2016

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

JUSTICE - Sept salafistes acquittés

Le tribunal de Wuppertal a décidé d'acquitter les accusés qui avaient portés des vestes siglées "police de la charria" dans les rues de cette ville en septembre 2014.

Les salafistes avaient parcourus la ville en interpellant des passants notamment pour recommander à des clients de discothèque de ne pas boire d’alcool, de ne pas écouter de la musique ou encore de ne pas miser d’argent dans les salles de jeux.

Le tribunal a jugé que ces vestes n’étaient "ni militantes ni intimidantes" et que les accusés n'avaient pas violé la loi interdisant le port d'uniforme dans les rassemblements publics, une loi qui  visait à l'origine les défilés de nostalgiques du parti nazi.

A.K. (www.lepetitjournal.com/berlin) - Jeudi 24 novembre 2016

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 

Berlin
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine