Varsovie

21 MARS 2017 - Troisième édition de "Goût de France" / "Good France"

 

Pour la troisième année consécutive, « Goût de France / Good France » rassemblera le jour du printemps, le 21 mars 2017, les chefs de cuisine de cinq continents pour célébrer la gastronomie française. 2000 chefs, 2000 menus sur 5 continents, dans plus de 150 pays! Dans chaque restaurant participant, sous la forme d’un dîner, l’événement rendra hommage à l’excellence de la cuisine française, à sa capacité d’innovation et aux valeurs qu’elle véhicule : partage, plaisir, respect du « bien-manger ».

Dans sa première édition polonaise en 2015, l’opération « Goût de France/Good France » avait rassemblé 37 restaurants. En 2016, ils étaient 93 à participer. Cette année, 159 restaurants de 14 régions de Pologne se sont inscrits à la troisième édition Goût de France/Good France ce qui constitue le meilleur résultat après la France!

Cette initiative internationale est inspirée d’une idée d’Auguste Escoffier, lequel avait initié en 1912 « les dîners d’Epicure », sur le principe du même menu le même jour, dans plusieurs villes du monde et pour le public le plus vaste possible. En 2015, Alain Ducasse, chef cuisinier mondialement connu et Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères prennent l'initiative de reproduire cet événement. L'idée de ce grand projet est de mettre en avant l’art de vivre à la française et les produits des terroirs tout en valorisant la destination France surtout lorsque l’on sait qu’un tiers des touristes déclarent venir en France pour sa gastronomie, dont le « repas gastronomique des Français » est classé au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Lors d'une conférence de presse donnée à Cracovie dans le cadre du lancement de cette 3ème édition, l'Ambassadeur de France, M.Pierre Lévy, s’est félicité du succès croissant de l’opération. Pour cette édition 2017, l'engagement des chefs cuisiniers sera récompensé par deux prix qui seront attribués en mai par tirage au sort à deux des chefs et restaurants participants. Le prix de l’Ambassadeur consistera en un stage d’observation de trois jours en cuisine dans un des restaurants parisiens de Pierre Gagnaire, célèbre chef français, tandis que le prix Partenaire, offert par la société Wyborowa Pernod Ricard, est une visite-dégustation dans les caves de Perrier-Jouët à Epernay en Champagne.

Pour cette troisième édition, Goût de France sera sous le signe de la formation aux métiers de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme en associant écoles et étudiants du monde entier aux différents dîners organisés sur les cinq continents.

De la haute gastronomie au bistrot de qualité, les chefs cuisiniers proposeront dans leurs restaurants un menu de leur choix, qui se composera d’un apéritif « enrichi », d’une entrée, d’un ou plusieurs plats, de fromages et d’un dessert, accompagnés de vins et de champagnes français. Le prix du repas sera à leur discrétion. 

Pour avoir la liste des restaurants participants en Pologne, cliquez ici

 

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Lundi 20 mars 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

 

 

 

 

 

 

INSURRECTION DE VARSOVIE - Il y a 73 ans

Demain, le 1er août, l’Insurrection de Varsovie aura 73 ans. A cette occasion, comme chaque année, toute la Pologne célèbrera la mémoire des victimes qui ont lutté pour l’indépendance du pays en…
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

POLITIQUE – La Suède et la transparence

En Suède, l'affaire Fillon ne fait pas la une, c'est à peine si la presse l'évoque tant il est ici difficile de concevoir qu'un élu emploie…
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine