Singapour

LECTURE – 6 Singapouriens sur 10 n’ont lu aucun roman au cours des 12 derniers mois

Buy Sing litC’est le résultat d’une étude réalisée en 2015 ; seulement 4 Singapouriens sur 10 ont lu un roman au cours des 12 derniers mois. Il n’est que d’observer les passagers l’œil rivé au smart phone dans le bus ou le métro, la lecture est devenue un plaisir rare. Pour redonner aux Singapouriens le goût de la lecture et qui plus est celle des œuvres d’auteurs Singapouriens, les professionnels du livre ont mis en commun leurs talents pour imaginer, sur 3 jours, un festival de la lecture : BuySingLit, du 24 au 26 février.

Au programme, une quarantaine d’évènements parmi lesquels la possibilité d’acheter pour 15 S$ des Ticket books (livres de poche) , à lire dans le métro, présentant une sélection de poèmes et de nouvelles écrites par des auteurs singapouriens. A noter encore : des ateliers et des sessions de storytelling.

Tout le programme sur buy sing lit

Rédaction (www.lepetitjournal.com/singapour) mercredi 22 février 2017

CAPITAL RISQUE – La MAS fait les yeux doux aux fonds de Capital Risque

Monetary Authority of SingaporeL’Autorité Monétaire de Singapour (MAS) a rendu publique son intention d’alléger les contraintes et procédures pesant sur le capital risque à Singapour afin d’attirer davantage les professionnels du secteur. Une manière de faciliter l’accès aux sources de financement pour favoriser le développement des entreprises et rendre la cité-Etat encore plus attractive.

Le projet présenté par la MAS prévoit essentiellement un allègement des contraintes en ce qui concerne les réserves en capital minimum, ainsi qu’une accélération des procédures pour l’octroi d’une licence de management d’un fonds de capital risque. Ce qui prend actuellement plus de 2 mois ½ pourrait être réalisé désormais en quelques semaines.  

Selon le Dr Jeffrey Chi, chairman de la Singapore Venture Capital and Private Equity Association, cité par Today, “ je m’attends à ce que, davantage de capital risque étant disponible, les sociétés singapouriennes disposent de davantage de financement. L’effet domino devrait convaincre un plus grand nombre d’entreprises de la region à faire le choix d’établir leur siege social à Singapour”.
La consultation publique sera déroulera jusqu’au 15 mars. L’ensemble de mesures pourrait devenir effectif en juillet 2017.

Rédaction (www.lepetitjournal.com/singapour) mardi 21 février 2017

ROAD TAX – L’adieu à l’autocollant sur le pare-brise

road taxC’est une page qui tourne : celle de l’autocollant que les automobilistes arboraient fièrement après s’être acquitté de la road tax en l’installant bien en vue sur leur pare-brise. L’autocollant qui attestait que le propriétaire du véhicule était en règle avec la taxe a disparu depuis le 15 février, mais la taxe elle-même demeure. Dorénavant, le contrôle de la road tax sera réalisé de manière électronique.

Les tenants de la technologie applaudiront tout à la fois la disparition d’un morceau de papier, quelques arbres économisés et quelques centimètres de transparence supplémentaire qui amélioreront la visibilité et le confort de conduite. Les plus chagrins ou les moins organisés regretteront la trace, rangée de manière si visible, qui leur permettait de se rappeler qu’il fallait renouveler leur paiement.

Bon à savoir: la Land Transport Authority (LTA) rappelle aux automobilistes qu’ils doivent être capable de produire à tout moment le certificat d’assurance de leur véhicule.

Rédaction (www.lepetitjournal.com/singapour) lundi 20 février 2017

NS50 - Un voucher de 100 S$ pour célébrer le 50ème anniversaire du Service National

NS50.sgCréé à Singapour en 1967, le Service National fête ses 50 ans. Pour la circonstance, le ministère de la Défense (Mindef) et le ministère de l’intérieur (MHA)ont décidé d’honorer tous les hommes qui ont réalisé leur service national depuis sa mise en place – plus d’un million à ce jour– en leur attribuant un voucher de 100 S$.

La décision a été annoncée par les deux ministères le 7 février dernier à l’occasion de l’ouverture de la période de NS50, sur le thème de « From my generation to yours ». La célébration devrait se dérouler tout au long de l’année. Le programme comprend notamment une exposition (en août 2017) qui retracera l’évolution de l’institution du Service National au cours des 5 dernières décennies, ainsi que de nombreux rassemblements. Un site NS50.sg est dédié à l’évènement.

Rédaction (www.lepetitjournal.com/singapour) vendredi 17 février 2017

CINEMAS D'ASIE - Bastain Meiresonne, aventurier de la pellicule perdue

Festival des cinémas d'Asie 2017 à VesoulDepuis cinq ans, Bastien  Meiresonne présente dans le cadre du Festival des cinémas d’Asie de Vesoul des rétrospectives des cinémas asiatiques mal connus, du Cambodge au Sri Lanka en passant par l’Indonésie , le Laos et la Thaïlande . Et pour les années qui viennent, il a dans son radar la Birmanie, la Mongolie mais aussi l’Afghanistan ou la Syrie.

« Le cas du Sri lanka, cette année, est typique. Si vous tapez cinéma sri-lankais sur Google, vous ne trouverez quasiment rien. Il faut faire un vrai travail de recherche. Pour l’Indonésie, il m’avait fallu six ans. Pour le Sri Lanka, deux ans.  J’utilise mes nuits pour chercher des informations et des contacts qui me permettent de préparer mes rendez-vous sur place avec les bonnes personnes dont il faut que je gagne la confiance. Quand on débarque à Colombo, il n’existe ni cinémathèque, ni véritables archives. Les seules copies existantes sont éparpillées. Il faut persuader beaucoup de monde de livrer des  informations considérées comme précieuses et qui ne se partagent pas facilement. Le fait d’avoir organisé des rétrospectives avec des films très rares et d’avoir contribué à la restauration de certaines copies nous ouvre des portes. Il faut savoir que restaurer une pellicule coûte entre 100 000 et 500 000 euros. Le festival lui-même n’a pas de budget dédié mais passer les films peut motiver les producteurs à rechercher des fonds privés ou des subventions".    

Bastian Meiresonne ajoute qu’il peut être difficile  de sortir des films du néant aussi pour des raisons politiques. « Un de mes objectifs est  de rappeler l’héritage culturel de pays d’Asie, dont certains leaders aimeraient bien réécrire l’histoire. Ainsi, en Indonésie, au Cambodge ou en Iran, des leaders politiques aimeraient faire croire  que les femmes ont de tout temps  porté le voile, voire la burqa ; aller chercher une comédie musicale fort sympathique où l’ on voit des femmes dansant joyeusement en minijupe, sans être sifflées ou insultées rétablit la vérité des faits. »  

Anne Garrigue  (www.lepetitjournal.com/singapour) jeudi 16 février 2017

A lire aussi: L’ASIE VUE DE FRANCE - Les cinémas d’Asie à l’honneur à Vesoul

ECONOMIE - Salon Inter AirPort South East Asia 2017

Business France organise du 15 au 17 février 2017 à Singapour, un Pavillon France sur INTER AIRPORT SOUTH EAST ASIA 2017.  Inter Airport 2017

L’Asie du Sud-Est est la région du monde la plus dynamique pour le secteur aéroportuaire : d'ici 2025, le taux de croissance annuel moyen attendu est de 6% et la fréquentation des aéroports devrait tripler. 

Au cœur de cette zone de croissance se trouve Singapour, dont le hub aéroportuaire est l'un des plus importants au monde, avec plus de 54 millions de passagers accueillis chaque année. Véritable vitrine technologique de la région, la cité-Etat accueillera en 2017 la seconde édition du salon Inter Airport South East Asia. 2 293 professionnels du secteur aéroportuaire ont participé à l'édition 2015, dont des donneurs d'ordre clés venus de tous les pays d'Asie du Sud-Est. L'événement prenant de l'ampleur, davantage de délégations sont attendues en 2017.

Source : Business France Export

Rédaction, www.lepetitjournal.com/singapour, le mercredi 15 février 2017.

TOURISME – 16,4 millions de consommateurs

Animation sur Orchard RoadEn mai 2015, le magazine Singapour (une publication de lepetitjournal.com/singapour) consacrait un dossier aux 15 millions de touristes (chiffre 2014) ayant fait une escale plus ou moins prolongée dans la cité-Etat. Un chiffre énorme eu égard à la taille du pays. 2 ans plus tard, après une année 2015 en demi-teinte, le chiffre -16, 4 millions- est encore plus impressionnant, marquant un rebond de 7,7% par rapport à l’année précédente.

Dépenses des touristes en 2016: 24,8 milliards S$

L’une des caractéristiques remarquable du tourisme à Singapour tient à sa capacité à transformer les visiteurs en d’actifs consommateurs, particulièrement sur les postes de dépenses liés au shopping, à l’hébergement, à la nourriture et aux boissons. En 2016, selon les chiffres du Singapore Tourism Board (STB), les dépenses des touristes à Singapour se sont élevées à 24,8 milliards S$, en augmentation de 13,9% par rapport à 2015.

Les Chinois, les Indonésiens, les Indiens et les Malaisiens représentent les cohortes les plus nombreuses de touristes étrangers à Singapour. Le nombre des touristes chinois – 2,86 millions-  a augmenté de 36% entre 2015 et 2016. Celui des Indonésiens – 2,89 millions – a progressé de 6%. Commentant les statistiques, le CEO du STB, Lionel Yeo, soulignait à ce titre avec satisfaction la croissance relativement dynamique des 3 pays – Chine, Inde, Indonésie- dont sont originaires le plus de visiteurs de la Cité Etat.

Rédaction (www.lepetitjournal.com/singapour) mercredi 15 février 2017

Relire - SINGAPOUR n°4 mai-juillet 2017 TOURISME - 15 millions de consommateurs

COOPERATION SCIENTIFIQUE – Vers l'impression 3D à l'échelle nanométrique

Workshop nanoprinting 3D
L'impression 3D est une vraie révolution industrielle. Les techniques de fabrication sont de plus en plus performantes et précises, on arrive aujourd'hui à l'échelle du micron. Mais les scientifiques veulent atteindre l'échelle nanométrique, voire atomique. La conférence « Nanoscale 3D printing » s’est ainsi tenue à Singapour en décembre dernier dans le cadre du programme collaboration scientifique franco-singapourien MERLION.
Une internationale

JÉRÔME COMMANDEUR – Aux commandes... des César

De Commandeur à commandant il n’y a qu’un pas. Pas étonnant alors qu’on entende souvent l’humoriste répondre "commandant de bord" quand on lui demande ce qu’il aurait aimé faire quand il était petit. Et même s’il n’a pas tout à fait réalisé son rêve d’enfant, que Jérôme Commandeur se rassure… Tout semble lui sourire ces dernières années. De la scène au cinéma en passant par la réalisation, sans oublier l’animation de la 42ème Cérémonie des César…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Auckland - Actualité

SPORT - Le Super Rugby reprend ses droits

Après six mois de trêve, le très attendu Super 18 débute ce jeudi à 21h45 à Melbourne pour une rencontre opposant les Blues d'Auckland aux…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine