Varsovie

RESIDENCE D’AUTEURS – Quand le théâtre francophone s'invite à Zabrze

 

Etudiante Erasmus à Varsovie, j’ai eu l’opportunité de découvrir un événement peu commun, celui de la troisième « résidence d'écriture 10/10 », à  Zabrze en Silésie, créé et dirigé par Iris Munos et Jan Novak. Sur une période de dix jours (du 27 janvier au 13 février), dix auteurs issus de pays francophones se sont réunis afin d'écrire respectivement une pièce (ou plusieurs) de dix pages avec dix personnages. Ces pièces sont ensuite regroupées dans un livre adressé à des jeunes du monde entier qui apprennent le français et souhaitent s'exprimer en français sur une scène de théâtre.

Comment est née cette initiative? Quelle est son ambition et sa portée? En cherchant les réponses à ces questions, j’ai découvert  un projet d’envergure, dont le résultat dépasse la simple visée pédagogique, et que je vous invite à découvrir en deux volets, aujourd’hui et demain.

Le projet voit le jour grâce à ses deux fondateurs, Iris Munos, comédienne et musicienne d'origine allemande et espagnole et Jan Nowak, acteur, dramaturge et traducteur théâtral polonais mais aussi ancien professeur de français langue étrangère. Et le mois que l’on puisse dire c’est que ce duo a la fibre créative !

Ils sont d’abord les co-fondateurs de Drameducation - Centre international de Théâtre Francophone en Pologne, une école d'acteurs fondée en 2012 se trouvant à Poznań et ayant pour objectif l'enseignement du français pour les jeunes adultes par le biais du théâtre francophone contemporain (originaire de France, des Caraïbes, du Québec, de Belgique, de Suisse et de divers pays d'Afrique). Plus précisément, et c’est toute l’originalité de cette pédagogie, les élèves deviennent acteurs ! Ensuite, ils créent en 2014 le Festival Internationalde Théâtre Francophone pour étudiants qui se déroule chaque année au mois d’avril et  qui connaît  un grand succès auprès de jeunes issus de toute l'Europe ! Lors de l’édition 2016, ce sont 7 troupes d’étudiants d’Europe Centrale et de l’Est (Biélorussie, Ukraine, Albanie, Arménie) qui se sont produites sur scène ! Alors que les jeunes ont souvent peur de s’exprimer dans une langue étrangère, la scène, en les abritant derrière un personnage, leur permet d’oser !

Genèse de « 10/10 »

Dès 2013, Iris et Jan vont être les premiers à initier l’enseignement du français par le théâtre dans les écoles. Ils organisent plusieurs spectacles de théâtre qui connaissent beaucoup de succès auprès des jeunes. Cependant après avoir sillonné le pays, rencontré de nombreux professeurs, collégiens, lycéens ou étudiants, ils tirent plusieurs constats : les pièces de théâtre proposées aux étudiants sont inadaptées. En effet, il s’agit d’œuvres classiques, assez denses, requérant un bon niveau de compréhension et de pratique de la langue française. Les textes, qui en viennent ainsi à être coupés, ne comportent  de surcroît que deux ou trois personnages, ce qui ne permet l'implication que de peu d'élèves.

Le théâtre francophone en Pologne dépoussiéré

Alors comment  diffuser cette formidable pédagogie d’apprentissage du français à travers le théâtre tout en prenant en compte les besoins des élèves comme des professeurs ? Plutôt que de demander au public étudiant et enseignant de s’adapter à une ressource déjà existante, Iris et Jan ont l’idée d’une démarche inverse : créer la ressource adaptée à un public. C’est ainsi que prend forme la résidence d’auteurs, pour la première fois en 2015. Quel est le principe ? Solliciter des auteurs francophones « had oc » en les réunissant dans un même lieu. Ils sont 10 et leur mission à chacun est d’écrire au moins une pièce de théâtre de dix pages avec dix personnages, pendant une durée de dix jours. Une sorte de « décameron » baptisé « 10/10 » qui se déroule cette année au sein d'un hôtel à Zabrze, petite ville de Silésie, ancien fleuron industriel de la Pologne par ses mines. Une thématique contemporaine, 10 pages, 10 personnages : voilà un format qui devrait désormais satisfaire les exigences pédagogiques des enseignants et des étudiants !

Mais que deviennent donc ces écrits ?  A l'issue des résidences d'auteurs, les pièces sont publiées dans un recueil intitulé 10 sur 10 - pièces francophones à jouer et à lire. Diffusés à l’international, ces textes deviennent accessibles à toutes les écoles intégrant le théâtre francophone dans l’apprentissage du français. Ils sont joués lors de différents festivals liés à la Francophonie, comme le Festival National de Théâtre Francophone pour lycéens qui rassemble des lycéens à travers toute la Pologne ou également dans le cadre du Festival International de théâtre francophone pour étudiants créé par Iris et Jan, qui rassemble des troupes étudiantes issues d’Europe.

Un projet au cœur de la Francophonie

Le projet de la résidence d’auteurs 10/10 s'inscrit dans un cadre plus global qui est celui de la francophonie. Il bénéficie du soutien de nombreux partenaires, dont, entre autres, l'Institut Français, mais également des média tels que TV5 Monde, qui permettent un plus large impact d’un tel événement, voué à s'étendre
par-delà les frontières polonaises, et contribuant à la reconnaissance du théâtre francophone contemporain en Europe et dans le monde.  La soirée officielle de lancement des « résidences d’auteurs 10/10 », s’est déroulée sous le parrainage de la représentation diplomatique francophone : M. Levy, Ambassadeur de France en Pologne,  M. Ngimbi Di Makwala, Ambassadeur du Congo, M. Pezza, délégué Wallonie-Bruxelles ainsi que M. Martin Michelet, chef de mission de l'ambassade Suisse en Pologne. Les médias tels que TV5 Monde et Agora Francophone étaient également présents, symbole d'un intérêt fort pour cet événement. Le travail fourni par Iris Munos et Jan Nowak, ainsi que l'accueil extrêmement chaleureux dans la ville de Zabrze par Madame la Maire, Małgorzata Mańka-Szulik, ont été unanimement salués.

Jouer une pièce de théâtre dans une langue étrangère : un exercice qui ne poursuit pas l’unique objectif linguistique. Dans les différents discours officiels qui se sont succédés lors de cette soirée, tous ont insisté sur l'importance et la richesse d'un tel projet représentant une autre façon de s'approprier la langue mais aussi une manière de penser. Les sujets traités par les auteurs dans ces textes sont très variés,  tels que la Shoah, la crise des réfugiés ou encore la famille. Ce qui signifie qu’au-delà de l’objectif purement linguistique, ils sont un formidable outil de réflexion et d’échanges pour  les jeunes en classe et enseignent l’esprit d’équipe au sein d’un projet commun. 

Lepetitjournal.com/Varsovie vous donne rendez-vous demain pour le second volet de la "Résidence 10/10" en donnant la parole aux auteurs. 

© photos: Natalia Gruszka

Sophie Martiné (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 7 mars 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

 

 

INSURRECTION DE VARSOVIE - Il y a 73 ans

Demain, le 1er août, l’Insurrection de Varsovie aura 73 ans. A cette occasion, comme chaque année, toute la Pologne célèbrera la mémoire des victimes qui ont lutté pour l’indépendance du pays en…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

POLITIQUE – La Suède et la transparence

En Suède, l'affaire Fillon ne fait pas la une, c'est à peine si la presse l'évoque tant il est ici difficile de concevoir qu'un élu emploie…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine