Varsovie

INTERVIEW DIRIGEANT – Jean-François Fallacher nous parle d’Orange Polska

 

La Pologne est l’un des plus importants marchés sur lequel Orange est présent depuis plus de quinze ans. Face à un environnement très concurrentiel, comment Orange Polska a t-il conquis une position de leader sur le marché polonais ? Quelles sont ses ambitions futures ? Jean-François Fallacher, président d’Orange Polska, a répondu à nos questions.

Pouvez-vous nous présenter brièvement Orange Polska ?

La marque Orange a été introduite en Pologne en 2005. Orange Polska a été créé  à la suite  à la fusion de l’opérateur mobile PTK Centretel et de l'opérateur historique Telekomunikacja Polska. Orange Polska c’est aujourd’hui une entreprise de 16 000 collaborateurs, avec 700 magasins en Pologne, des centres d’appels et des équipes d’intervention sur l’ensemble du territoire qui servent plus de 20 millions de clients

La Pologne est un des plus gros marchés en Europe pour le groupe Orange ; Orange Pologne occupe en effet la 3e place après la France et l’Espagne avec 11 milliards de zlotys de chiffre d’affaire. Orange Polska est leader dans son domaine avec 29% de parts de marché sur la téléphonie mobile et 34% sur le fixe haut débit.

Quels sont les produits que vous commercialisez en Pologne ?

Nous sommes présents sur trois segments de clientèle : les clients dits « grand public » (téléphonie mobile et fixe, accès internet, forfaits télévision), les entreprises et services publics et enfin le marché inter-opérateurs.

Avez-vous une actualité particulière en Pologne?

Nos deux projets principaux concernent le déploiement de la 4G et de la fibre optique. Notre ambition est en effet d’être l’opérateur de référence sur le très haut débit!

Nous sommes en phase d’investissements très forts (2 milliards de zlotys chaque année et 5 milliards en 2016) pour décupler la puissance du réseau et déployer la 4G partout dans le pays et la fibre optique dans un quart des foyers polonais. En ce qui concerne 4G, le développement du réseau mobile ouvre les possibilités d’accéder partout à des débits de l’ordre de 100 Mbit. par seconde. Actuellement, plus de 99% de la population polonaise est couverte mais le travail de maintenance consistant à renforcer la densité des antennes est permanent et nécessite des investissements très conséquents.

Le projet de la fibre optique (qui permet d’avoir un débit de l’ordre de 600 Mbit par seconde) a commencé il y a 2 ans et le cap des 100 000 clients connectés est dépassé au début de cette année. Sur 14 millions de foyers en Pologne, plus de 1,7 millions sont d’ores et déjà accessibles à la fibre et nous avons pour objectif cette année d’en équiper 2,5 millions.  

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents polonais ?

Nous nous distinguons de la concurrence à travers une offre de produits combinée à destination du grand public  qui concerne à la fois le fixe, la télévision et les mobiles. Nous avons notamment lancé, il y a environ 4 mois, l’offre « Orange Love », imbattable sur l’expérience qu’elle offre pour la télévision (qualité 4K pour la télévision, possibilité de regarder la télévision en mobilité sur smartphone ou tablette) sur la qualité de la connexion internet à la maison et sur la qualité de la 4G dans le pays. Au cours de ces quatre mois, plus de 100 000 clients ont choisi Orange Love. A l’heure actuelle, alors qu’aucun de nos concurrents n’a la capacité de proposer un service d’offres combinées, un des principaux objectifs stratégiques d’Orange Polska est d’être le leader de la convergence.

Nous sommes également présents auprès de toute la palette des entreprises, de la plus petite jusqu’aux très grands comptes, ce qui suppose de savoir s’adapter à un éventail de besoins très large et parfois très complexe. Nous sommes notamment capables de proposer des solutions d’hébergement aux grands comptes, une flotte mobile, une infrastructure fixe et aussi des services de cloud. Ces prestations nous valent une position de leader incontesté sur le marché des entreprises en Pologne.

Quelle est la spécificité du marché polonais ?

La Pologne est un pays très compétitif car les concurrents sont nombreux. Et paradoxalement, bien que le niveau de vie y soit plus élevé que chez ses voisins, les tarifs des télécom y sont plus bas. Ce marché très concurrentiel requiert une vigilance constante sur la façon dont nous menons nos affaires en Pologne !

Y a-t-il une spécificité de comportement du consommateur polonais par rapport au français ou à celui des autres pays d’Europe centrale ? 

Pas vraiment… si ce n’est que les Polonais tout comme leurs voisins d’Europe centrale sont très friands de technologie et de nouveautés... Samsung par exemple, vend plus de télévisions 4K en Pologne qu’en Espagne ! Mais en ce qui concerne la téléphonie mobile, le taux de pénétration des smartphones en Pologne montre que cette dernière est en recul par rapport à la France par exemple, avec un taux de 70% (contre plus de 80% en France

Qu’en est-il des IOT* chez Orange Polska ?

Les IOT ou objets connectés représentent aujourd’hui une vague qui déferle sur les marchés et qui ne fait que débuter. Nous assistons à une vraie « révolution digitale » qui va s’étendre. Il s’agit donc d’un sujet sur lequel nous travaillons d’arrache-pied.

Nous avons un projet d’évolution de nos « box » en les équipant de fonctions pour gérer la connectivité des objets connectés dans la maison, ainsi que d’un produit – Djingo - qui est un assistant vocal permettant de commander à la voix tous les services orange. Son lancement est prévu l’année prochaine. La mise en place d’un réseau spécifique appelé LTE-M est également en préparation pour que ces objets puissent communiquer mieux avec moins d’énergie ainsi que des offres adaptées.

Qu’en est-il du sujet des ondes propagées par internet ? Y a-t-il des règles propres à la Pologne à ce sujet ?

Nous sommes extrêmement attentifs au sujet des ondes et la Pologne est un des pays les plus sévères avec des règles très drastiques sur les puissances d’émission. Les limites polonaises sont dix fois plus sévères que dans d'autres pays européens ! Vous devez vous rappeler que de nos jours, beaucoup de choses qui nous entourent irradient un tel rayonnement - non seulement les téléphones portables des routeurs wifi, mais aussi les cuisinières à induction, les téléviseurs, les sèche-cheveux. Ceci étant, il y a certaines règles d’usage à respecter comme ne pas dormir à proximité d’un boîtier wifi, pour ne citer que cet exemple (la puissance des boîtiers wifi étant nettement supérieure à celle des antennes GSM).

Y a-t-il des activités RSE chez Orange Polska ? 

Nous sommes une des sociétés les plus actives dans ce domaine, notamment à travers la Fondation Orange qui permet de donner accès au digital au plus grand nombre. Nous fournissons du matériel dans les écoles par exemple, formons les enfants au codage et aidons les professeurs dans l’animation de sessions autour de l’usage d’internet. Nous avons aussi récemment signé avec Madame la Ministre de la Numérisation, Madame Streżyńska, un accord pour connecter 4500 écoles à la fibre optique.

L’activité RSE d’Orange Polska est très importante ; elle est représentée aujourd’hui par 3000 salariés qui s’en sont remarquablement emparés en exerçant des activités de volontariat dans des domaines très variés (aide aux enfants dans des hôpitaux oncologiques par exemple). Cela fait vraiment partie de la culture Orange et de ses valeurs. Nos clients y sont de plus en plus sensibles, surtout au sein de la jeune génération !

Travailler avec les Polonais, c’est comment ?

C’est très agréable car je trouve les salariés travailleurs et passionnés avec un niveau de formation remarquable. Ayant passé quelques années en Roumanie, je trouve qu’il y a en Pologne une culture plus « nordique », faite de plus de formalisme, et parfois une certaine propension aussi à aimer la complexité en terme d’analyse et de réflexion … Mais je pense qu’il est normal que nous, Français  nous adaptions, plutôt que le contraire !

Quel est votre endroit préféré à Varsovie ?

Le parc Łazienki où je fais mes footings le weekend.

 

*IOT : « Internet of Things » - l’internet des objets

*Taux de pénétration des smartphones: ratio entre les détenteurs de smartphone et les non-détenteurs. 

 

Propos recueillis par Laura Giarratana (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 6 juin 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

 

 

 

 

 

EXPOSITION - "Fragile couleur", les frères Lumière à Gdansk

Tout le monde sait que les frères Lumière ont inventé le cinématographe à la fin du 19ème siècle, mais on sait moins, en revanche, qu'ils sont également à l'origine de l’autochrome, véritable ancêtre de la photographie en couleur. L'exposition Fragile couleur, le triomphe de l'autochrome qui se tient au Musée national de Gdansk, rassemble les plus grands noms des artistes de l’autochrome parmi lesquels figurent, bien sûr, les frères Lumières.

SANS-ABRI – Un combat permanent

Le nombre de sans-abri à Varsovie a fait un bond de 37% depuis 2013, d’après une récente étude. Comment ces personnes sont-elles prises en charge ? Quelle politique adopte le gouvernement à leur…

AGENDA DU WEEK-END- Les bons plans

Ce week-end à Varsovie promet d'être rempli : festival de la glace, fête de la Saint Jean, spectacles de rue, séance de yoga... Il y en a pour tous les goûts pour profiter comme il se doit des…
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine