Tel-Aviv

MEET THE LEADERS - Avec Jacques Lewiner et Edouard Cukierman

Dans la lancée de “Meet the Leaders”, la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël-France présidée en Israël par le Dr Daniel Rouach, se permet un hors-série, pour laisser place, cette fois-ci, au thème de la guerre des brevets. La conférence "De la recherche à l’industrie, brevets et guerres de brevets", en partenariat avec la banque Leumi Le-Israel, aura lieu le dimanche 23 décembre 2012, entre 18h et 20h.

La conférence aura comme invités Jacques Lewiner (guerre des brevets) et Edouard Cukierman (venture capital).

Jacques Lewiner est un physicien, inventeur, entrepreneur en série et investisseur français. Lauréat de l’académie des sciences en 1990 et détenteur du Grand Prix de l’Ingénieur pour l’année 2011, il est professeur et directeur scientifique à titre honorifique de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de la ville de Paris (ESPCI ParisTech), membre de l’académie française des technologies et membre honoraire du Technion. Il a notamment déposé plus de 1,000 brevets à travers le monde, et est également le fondateur et le président de plusieurs entreprises high-tech à succès, comme Inventel (vendue à Thompson pour la somme de 150 millions d’euros), Invoxia, Whithings, Finsecur, Roowin, Cynove, et autres.

Célèbre pour sa connaissance du monde des brevets, le Professeur Lewiner est régulièrement sollicité dans le cadre de conflits tels que les guerres de brevets Apple/Samsung ou encore Google/Apple.

Edouard Cukierman est le fondateur et PDG de Catalyst Funds, et Président de Cukierman & Co Investment House. Depuis sa création en 1993, Cukierman & Co. Investment House a réalisé plus de 3 milliards d’euros de transactions en banque d’affaires.

Edouard Cukierman est le président de BOS (NASDAQ: BOSC) ainsi que membre du conseil de Lamina Technologies en Suisse et de Harmon.ie en Israël. Jusqu’en 2000, il a été PDG d’ Astra Technological Investissements, un fonds de capital-risque créé en 1993 (première société Israélienne cotée en Europe continentale), et ancien Président du Conseil de Surveillance de Citec Environnement et Services SA à Paris. Il est également le président du Comite Européen pour la High Tech Israel Association et Vice Président de le Fondation France-Israël. Il est titulaire d’un MBA de l’INSEAD, Fontainebleau, en France et d’un B.Sc. du Technion – Israel Institute of Technology.

Lionel Yrhi d'Israel Valley – Cliquez ici pour allez sur le site

(www.lepetitjournal.com/telaviv) Vendredi 21 décembre 2012

 
Une internationale

ACCUEILS FRANCOPHONES - Des bons plans, de l'écoute, des rencontres

Anne Trousseau est la Présidente de la Fédération Internationale des Accueils Français et francophones à l’Etranger (FIAFE) depuis mai 2014. La FIAFE est une association ouverte aux Français à l’étranger et aux francophones, présente dans 90 pays. L’objectif? Faciliter l’intégration des arrivants dans le pays en mettant en relation les francophones et en créant des liens avec la culture locale. 
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

LEPETITJOURNAL.COM - Soyez la voix des Français et francophones dans votre ville

Vous cherchez un défi personnel, professionnel et dans les médias ? Vous voulez être votre propre patron tout en intégrant un réseau en pleine expansion ? Vous possédez de fortes attaches dans la communauté des expatriés et des Francophones de votre ville que vous désirez faire fructifier ? Devenez partenaire du site lepetitjournal.com !

MANAGEMENT - Christian Barqui, président de l'APM : "On n’apprend pas sans émotion"

Créée en 1987 à l’initiative de Pierre Bellon, alors PDG de Sodexo, l’APM, Association pour le Progrès du Management, suscite l’engouement d’un nombre croissant de dirigeants en France et à l’international. L’association compte désormais 353 clubs réunissant une fois par mois de 20 à 25 dirigeants autour d’un expert. Le Président et le Directeur Général de l’APM, reviennent sur les éléments clés qui concourent à ce succès.
Expat - Politique

MICHAELLE JEAN - "Nous n’agissons pas seulement pour le français, mais pour le public et les 77 délégations sportives francophones"

La secrétaire générale de la Francophonie était à Rio la semaine dernière afin d’assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, accompagnée du musicien Manu Dibango, Grand Témoin de la Francophonie pour ces Olympiades. Notre édition de Rio a pu s’entretenir avec la Canadienne lors des premières épreuves d’aviron, à la Lagoa de Rio. 
Magazine