Shanghai

CCI FRANCE CHINE - Après les élections, désignation du nouveau bureau

Comme tous les deux ans,  nous vous en parlions il y a quelques jours, la Chambre de Commerce et d’Industrie France Chine a organisé en début de mois des élections pour renouveler son bureau national, ainsi que les équipes de ses différentes antennes (Canton, Shenzen, Pékin et Shanghai). Les membres de ce nouveau bureau, composé de 30 personnes, se sont ensuite réunis le 20 mars dernier, afin d’élire ceux qui tiendront les rênes de la CCIFC pour le mandat 2017-2019. Javier Gimeno se voit reconduit dans ses fonctions de Président, après un premier mandat au bilan jugé positif (relire notre article Elections à la CCIFC de Shanghai).

Membres élus par poste :

Annick de BENTZMANN : Présidente d’Honneur (Acropolis Associates Group)

Javier GIMENO : Président, membre du Comité Exécutif (SAINT-GOBAIN)

Marco d’AMORE : Trésorier national et Pékin, membre du Comité Exécutif (C&A Advisors Enterprise Management Consulting (Shanghai) Co., Ltd. - Beijing Branch)

Louis HOUDART : Vice-président Chine du Sud, membre du Comité Exécutif (Creative Capital China, Fondateur)

Alexandre CHIENG : Vice-président Pékin, membre du Comité Exécutif (AEC)

Emmanuel GROS : Vice-président Shanghai, membre du Comité Exécutif (B&A Investment Bankers)

Germain SINPRASEUTH : Vice-président suppléant Chine du Sud (UGGC)

Bruno GAFFIER : Trésorier Chine du Sud (Sinohope)

Antoine ZHANG : Vice-Président Pékin (Areva)

Nicolas CLEMENT : Vice-Président Shanghai (ADEN Services)

Yann CHEN : Trésorier Shanghai (Hyroute Capital)

Pour plus d’informations, consulter le site de la CCIFC.

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai Jeudi 23 mars 2017

GOOGLE EN CHINE - Le retour pour bientôt ?

Les rumeurs frémissent régulièrement depuis 2015 à ce sujet : Google, évincé du territoire chinois en 2010, pourrait annoncer son grand retour dans l’Empire du Milieu. C’est un officiel chinois qui a affirmé le week-end dernier dans le South Morning Post que de nombreux contacts ont été entamés depuis 2016 et seraient à présent "avancés". Rappelons que cette déclaration, non anodine, a été diffusée en pleine Assemblée Nationale Populaire, qui s’est tenue à Pékin jusqu’au 15 mars, et en amont du 19ème Congrès du Parti Communiste qui se tiendra au 2nd semestre 2017.

Mais un tel retour du géant américain ne se ferait pas d’emblée ni sans conditions. Il s’agirait de ré-ouvrir la porte via Google Scolar, "un service qui permet la recherche d'articles scientifiques tirés de travaux universitaires et des revues scientifiques principalement". Car les échanges d’ordre culturel et scientifique sont des enjeux de taille pour la Chine, pour qui l’excellence de son enseignement scolaire et universitaire est une priorité. Un Google "à la carte" serait donc envisagé, tout en évitant les sujets dits "sensibles". Si aucun calendrier n’a été annoncé pour ce retour, environ 500 personnes travaillent pour Google en Chine à ce jour, principalement pour aider les entreprises présentes à faire de la publicité à l’international via les services Google. Et pendant ce temps, le puissant moteur de recherche de Baidu domine le marché de 730 millions d’internautes chinois… Une belle illustration de la bataille mondiale GAFA/BAT (Google-Apple-Facebook-Amazon/Baidu-Alibaba-Tencent) !

Sources : Les Echos

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

La rédaction lepetitjournal.com/shanghai Jeudi 16 mars 2017

TRAINS CHINE-EUROPE - La Nouvelle Route de la Soie

Lancé en 2013 par le Président chinois Xi Jinping, le projet visant à relier l’Europe à la Chine par voie ferroviaire est en pleine expansion. 13.000 kilomètres de rail, traversant 8 pays, pour relier 16 villes chinoises à une quinzaine de villes européennes.

Déjà en novembre 2014, un premier train partait de Yiwu (capitale du sourcing au sud de Shanghai) pour rejoindre à l’Europe. En avril 2016, c’est un train connectant Lyon à Wuhan qui transporta entre autres 17.000 bouteilles de grands crus bordelais.

Les avantages de la voie ferroviaire sont nombreux : deux fois plus rapide que la voie maritime (entre 18 et 22 jours contre 35 à 45 jours), et 80% moins cher que l’avion (qui reste la solution la plus rapide, 3 à 5 jours, mais ne permet pas de transporter des éléments lourds). C’est aussi une alternative plus écologique : transports aérien et maritime sont de gros pollueurs.

Voilà pourquoi à Lyon, il y a désormais 6 trains par semaine en partance pour la Chine, quand 12 arrivent du Pays du Milieu. L’objectif du gouvernement chinois : atteindre les 5.000 trains par an, toutes villes confondues. La Chine pourra ainsi continuer à inonder le marché de biens de consommation, et l’Europe à gagner en compétitivité sur le transport,  notamment pour l’envoi de ses machines industrielles.

Mais si le train semble compétitif par rapport à l’avion, il n’en reste pas moins trois fois plus cher que le bateau. Des problèmes logistiques sont également à prendre en compte : les rails ne sont pas standards sur tout le trajet, aussi il faut changer de locomotives à divers endroits du périple. De plus, on n’a pas encore trouvé comment remplir les wagons au retour, qui rentrent pour l’instant à vide.

Malgré ces difficultés, on estime que 610.000 tonnes de marchandises ont transité de Chine vers l’Europe par voie ferroviaire en 2016, quand 400.000 tonnes ont fait le chemin inverse.

Source : RFI, Usine Nouvelle, France Inter

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghai Mardi 14 mars 2017

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai

DAESH MENACE LA CHINE - Réaction forte de Pékin

Dans une vidéo de trente minutes mise en ligne lundi 27 février, l’organisation terroriste islamiste Daesh menaçait directement et pour la première fois Pékin, engageant ses combattants à « verser des rivières de sang » en Chine. La vidéo montre des combattants issus de la minorité chinoise musulmane du Xinjiang, des Ouighours, combattre et assembler des fusils.

Car si la Chine n’est pas impliquée dans le conflit en Syrie, contrairement à la France et à d’autres pays qui ont été récemment victimes du terrorisme sur leur territoire national, l’Empire du Milieu a des démêlés avec les séparatistes ouïghours, qu’elle juge responsable des différents heurts qui ont eu lieu dans la région du Xinjiang depuis les vingt dernières années. En mai 2014, à Urumqi, 43 personnes ont été tuées et 90 blessées lors d’une attaque au couteau organisée par des terroristes musulmans. Selon une étude de 2016, 114 Ouighours du Xinjiang auraient rejoint les rangs de Daesh. Une menace réelle pour la sécurité intérieure de la Chine, qu’elle prend très au sérieux.

En réaction, dès lundi dernier, des dizaines de milliers de policiers armés étaient déployés dans les rues de Pékin, à grand renfort d’hélicoptères, afin de montrer la force de la police et de l’armée chinoise, quelques jours avant l’ouverture du Grand Congrès Annuel. Plus de 1500 policiers  étaient également dépêchés dans les zones à risques du Xinjiang, pour parer aux troubles. Si samedi, la Chine annonçait l’augmentation de 7% du budget alloué à l’armée, la raison donnée était de faire face aux « ingérences extérieures », faisant référence à la politique étrangère de Donald Trump.

Il semblerait que l’horoscope chinois ait raison : l’année du Coq est propice à l’armée.

Source: Les Observateurs, MSN Actualités, Business Insider

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghai mardi 7 mars 2017

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai

INCENDIE D’UN HOTEL EN CHINE - 10 morts et 3 blessés graves

Un feu s’est déclaré samedi 25 février à 08h00 dans un hôtel de la ville de Nanchang, province du Jiangxi, à l’est de la Chine. L’incendie a été maîtrisé par les nombreux pompiers dépêchés sur place en deux heures. Le HNA Platinum Mix Hotel est un immeuble de quatre étages seulement, mais attenant à un immeuble résidentiel de 24 étages, ainsi c’est un total de trois cent personnes qui ont été déplacées ce jour-là. Cependant des clients de l’hôtel sont restés pris au piège des flammes, et 10 personnes sont décédées. 3 autres victimes ont été emmenées à l’hôpital dans un état grave, tandis que 14 autres sont dans un état stable.

Dès le lendemain du drame, de nombreuses personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête visant à déterminer l’origine du feu, qui a ravagé plus de 1500 mètres carrés sur deux étages. L’hypothèse retenue pour l’instant est que l’incendie aurait été provoqué par le découpage de matériaux de décoration. En effet, le bar karaoké situé au sein de l’hôtel était en cours de rénovation, et au moins dix ouvriers y travaillaient ce jour-là. Parmi les individus entendus par la police on compte le directeur des travaux, 14 ouvriers, ainsi que 7 associés au projet. 8 autres associés et un sous-traitant sont encore recherchés par la police pour déterminer les responsabilités de chacun.

De nombreux accidents surviennent chaque année en Chine du fait du manque de précautions prises lors de la manipulation de substances ou appareils dangereux. Pour en savoir plus, (re)lisez notre article.

Source: China.org, ECNS

Gaëlle Déchelette (lepetitjournal.com/shanghai) Mardi 28 février 2017

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai

DIDI BIENTOT EN ANGLAIS ? - Des tests sont en cours en Chine…

Depuis le rachat d’Uber par Didi en août 2016, la société leader de réservations de taxis en Chine (voir notre article Top15 de l’actu tech en 2016), les étrangers ne lisant pas les caractères chinois se trouvaient bien en peine, malgré les divers tutoriels, pour commander un taxi via l’application. Il semblerait que cette galère ne dure plus très longtemps, puisque des tests d’une interface en anglais sur l’app’ sont actuellement en cours, ainsi que d’une connexion avec des cartes de crédit internationales, d’après le South China Morning Post.

On parle d’une sortie au printemps prochain ! Car tout va très vite comme toujours en Chine. L’ouverture d’une unité opérationnelle internationale de Didi a été annoncée la semaine dernière. Après avoir barré la route de la Chine à Uber, Didi Chuxing s’apprête visiblement à conquérir le monde. En effet, la firme chinoise a signé différents partenariats avec des entreprises de covoiturage, en Asie du Sud-Est avec Grab, en Inde avec Ola et aux Etats-Unis avec LE concurrent d’Uber, Lyft. Sans oublier qu’Apple a investi en 2016 un milliard de dollars dans Didi (relire Apple aime Didi). La machine semble bien lancée…

Pour ma part, j’ai vu juste apparaître les lettres DiDi sous le logo de l’app sur mon smartphone (à la place des caractères), mais le reste est toujours en chinois. Appel officiel, je suis candidate pour participer aux tests !

Sources : ChinaWire, Cnet.com

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai Vendredi 24 février 2017

BERNARD CAZENEUVE EN CHINE - Un accord (enfin!) signé sur les permis de conduire

Le premier ministre français, Bernard Cazeneuve, a entamé une visite en Chine le mardi 21 février 2017. Cette courte visite de 3 jours l’a amené à Pékin puis à Wuhan. Invité par son homologue chinois, Li Keqiang, Bernard Cazeneuve a visité mardi 21 l’université Beida à Pékin, avant de s’entretenir avec Li Keqiang. Mercredi 22, le premier ministre français était reçu par le président chinois Xi Jinping, avant de se rendre à Wuhan, grande mégalopole du centre de la Chine, siège notamment des usines françaises PSA et Renault.

 Lors de sa visite à Beida (北大, pour 北京大学 beijing daxue, la première université de Chine), Bernard Cazeneuve a défendu l’attractivité de la France pour les études supérieures. Dans le courant de la journée, le premier ministre a également signé 7 accords dans des domaines variés comme la recherche, l’énergie nucléaire, le soutien aux personnes âgées.

Mais ce qui intéresse le plus les résidents français en Chine est la reconnaissance réciproque des permis de conduire entre la France et la Chine. Jusqu’à présent, les résidents français devaient passer l’examen du code de la route chinoise avant d’obtenir un permis pour conduire sur les routes chinoises. Avec cet accord, cela ne sera plus nécessaire.

L’accord précise que les résidents en Chine pour plus d’un an pourront, à partir du 23 mai 2017, faire la demande d’un permis de conduire chinois, en faisant état de leur permis de conduire français, sans avoir besoin de passer le test. Une grande avancée pour tous ceux qui n’avaient pas eu le courage de potasser le code de la route chinoise !

Cet accord tant attendu avec été sujet de discussions entre la France et la Chine depuis 2010 sans aboutir, alors que les ressortissants belges par exemple bénéficiaient d’un tel accord avec la Chine depuis quelques années.

Source: Ambassade de France

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghai Jeudi 23 février 2017

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai

Shanghai

FESTIVAL MARS EN FOLIE - KKC Orchestra, un groupe à l’énergie débordante !

Chaque année, le réseau des Alliances françaises de Chine organise Mars en Folie, son festival de chansons francophones. Pour cette 10ème édition, il nous propose une tournée exceptionnelle de quatre groupes aux univers musicaux variés, célébrant la langue française lors d'un unique concert. Après les villes de Pékin, Wuhan, Chongqing, Jinan, Tianjin, Xi'an et Chengdu, ces groupes seront à Shanghai ce samedi 25 mars pour cette soirée à ne pas…
Actualité Chine

#FREDINCHINA - Buzz sur le Congrès et Nike rebooté de Chine !

Le rendez-vous social-media indispensable pour connaître et comprendre le premier marché du monde. #FredinChina est la chronique hebdomadaire animée par Fred Raillard, Président, Co-fondateur et Chief Creative Officer avec Farid Mokart de FRED & FARID, premier groupe français indépendant de communication digitale basé à New York, Shanghai et Paris.
Une internationale

NUMÉRIQUE - Le Lycée Churchill de Londres en pointe

Le Lycée International Winston Churchill a ouvert ses portes dans la capitale britannique en septembre 2015. Il est déjà considéré comme l’un des fleurons de l’enseignement français à l’étranger. Il accueille aujourd’hui près de 730 élèves et dans le secondaire tous sont équipés d’iPad. L’enseignement repose donc en partie sur l’utilisation des outils numériques, mais pas seulement. Quels sont les avantages... ou les écueils à éviter ? C’est ce…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.

MICHAELLE JEAN – "«J’aime, je partage», c’est parler comme un francophone"

Le 20 mars, c’est la Journée Internationale de la Francophonie. Pour l’occasion, nous avons rencontré une ardente protectrice de la langue de Molière, Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2014. Très déçue de voir que la France a opté pour un slogan en anglais pour sa candidature aux Jeux Olympiques de 2024, elle nous parle avec enthousiasme de ses projets, notamment numériques, pour développer notre langue dans le monde.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire