Istanbul

UE - Erdoğan estime qu'un rejet de la Turquie lui "faciliterait la tâche"

En pleine campagne électorale pour le référendum du 16 avril sur le régime présidentiel, Recep Tayyip Erdoğan a une fois de plus tiré à boulets rouges sur l'Union européenne (UE) et ses dirigeants ce week-end. "Qu’entend-on ? Que si le oui l’emporte (au référendum), l’Union européenne ne nous acceptera pas. Ah ! Si seulement ils pouvaient prendre une telle décision ! Cela nous faciliterait la tâche", a lancé le président turc lors d’un discours à Antalya samedi. Et d'ajouter: "De toute façon, le 16 avril est pour nous un point de rupture. C’est pour cela que le oui est si important. Nous allons mettre tout cela sur la table. Car la Turquie n’est le souffre-douleur de personne."

Recep Tayyip Erdoğan a ensuite déclaré que son gouvernement pourrait organiser un référendum sur la poursuite du processus d'adhésion de la Turquie à l'UE, comme il l'avait fait en juin 2016. "Que disent-ils ? Que la Turquie n’aura pas sa place en Europe si nous rétablissons la peine de mort (...) Fort bien !", a poursuivi le chef de l'Etat au sujet des leaders européens, qu'il n'a cessé de traiter de "nazis" et de "fascistes" pour avoir interdit des meetings de ministres turcs ces dernières semaines. "Tant que vous direz "dictateur", Tayyip Erdoğan vous dira "fascistes" et "nazis"", leur avait-il lancé vendredi.

La veille, le chef de l’Etat turc avait évoqué un possible "passage en revue" des relations avec l’UE après le scrutin du 16 avril, soulignant toutefois l’importance des rapports économiques avec le Bloc des 27, premier partenaire commercial de son pays.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) lundi 27 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

CLASSEMENT – Quelles sont les meilleures villes de Turquie pour vivre et faire des affaires?

La revue Forbes vient de publier une nouvelle édition de son classement sur “les meilleures villes de Turquie pour vivre et faire des affaires”. Les villes y sont classées selon 94 critères répartis dans quatre catégories : capital humain et durabilité, réussite de marque et innovation, réussite commerciale et potentiel de production, accessibilité. Voici le classement 2016 des 81 provinces turques :

 

1- İSTANBUL 

 2- ANKARA 

 3- İZMİR 

 4- TEKİRDAĞ 

 5- KOCAELİ

 6- ANTALYA 

 7- YALOVA 

 8- BURSA 

 9- ESKİŞEHİR 

 10- TRABZON 

 11- ÇANAKKALE

 12- SAKARYA 

 13- SAMSUN 

 14- KAYSERİ 

 15- BALIKESİR 

 16- AYDIN 

 17- MUĞLA

 18- EDİRNE 

 19- ELAZIĞ 

 20- KARABÜK

 21- ADANA

 22- MERSİN 

 23- BOLU 

 24- KONYA 

 25- ZONGULDAK 

 26- DENİZLİ 

 27- KIRKLARELİ 

 28- MALATYA 

 29- ARTVİN 

 30- HATAY 

 31- SİVAS 

 32- KÜTAHYA 

 33- GAZİANTEP 

 34- GİRESUN 

 35- MANİSA 

 36- ISPARTA

 37- KIRIKKALE

 38- BİLECİK

 39- ERZURUM 

 40- AMASYA 

 41- BARTIN 

 42- SİNOP 

43- RİZE 

 44- ORDU 

 45- UŞAK 

 46- ERZİNCAN 

 47- BURDUR

 48- NEVŞEHİR 

 49- DÜZCE 

 50- KASTAMONU 

51- KAHRAMANMARAŞ

 52- ÇANKIRI

53- AFYON KARAHİSAR 

 54- NİĞDE 

 55- ŞANLIURFA 

 56- KIRŞEHİR 

 57- KİLİS 

 58- TUNCELİ 

 59- KARAMAN 

 60- ÇORUM 

 61- TOKAT 

 62- KARS

 63- AKSARAY

 64- GÜMÜŞHANE 

 65- DİYARBAKIR 

 66- MARDİN 

 67- BAYBURT

68- OSMANİYE

 69- BİNGÖL

70- ADIYAMAN

71- BATMAN

72- VAN

73- YOZGAT

74- ARDAHAN

75- IĞDIR

76- AĞRI 

77- BİTLİS

78- SİİRT

79- HAKKARİ

80- ŞIRNAK

81- MUŞ 

 

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 24 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

ATTENTION - Ne changez pas d'heure ce week-end en Turquie

Le changement d'heure aura lieu ce dimanche 26 mars 2017, à 2 heures du matin pour la France. Les Français, Belges et autres européens passeront d'un coup d'un seul à l'heure suivante, perdant au passage une heure de sommeil... La date du changement d'heure est régie par un texte européen depuis 1998 et le passage à l'heure d'été revient toujours le dernier dimanche du mois de mars, soit quelques jours après le début du printemps.

La Turquie, qui avait abandonné l'an dernier le passage à l'heure d'hiver, n'est pas concernée par ce changement. La Turquie a décidé de maintenir en vigueur toute l’année le régime d’heure d’été qui devait s’achever fin octobre 2016, pour permettre aux citoyens de "profiter plus longtemps de l’ensoleillement".

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 24 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

RUSSIE – Pas de visa pour les tomates turques

La Russie n’a pas l’intention d’autoriser de nouveau la Turquie à exporter vers son territoire des tomates, concombres, raisins, pommes, poires, fraises, viande rouge et autres poulets, rapporte le quotidien Hürriyet, citant le service russe de contrôle vétérinaire et végétal (Rosselhoznador). Les exportations de produits agricoles turcs vers la Russie avaient été interdites dans la foulée de la crise de novembre 2015, quand l’armée turque avait abattu un chasseur russe accusé de violer son espace aérien à la frontière turco-syrienne.

Moscou et Ankara ont rétabli leurs relations à partir de juin 2016, entraînant une levée partielle des sanctions économiques, qui visaient notamment le tourisme. Début mars, à l’occasion d’une visite en Russie du président Recep Tayyip Erdoğan, les interdictions sur les oignons, choux, brocolis, le sel et les clous de girofle turcs avaient été levées. Les produits toujours interdits représentaient toutefois l’essentiel des exportations agricoles de la Turquie vers la Russie avant la crise, notamment les tomates.

“La Turquie exporte pour plus d’un milliard de dollars par an de produits agricoles en Russie, dont une large part de fruits et légumes frais, expliquait Ahmet Atalık, président de la chambre des ingénieurs agricoles d’Istanbul, au petitjournal.com en janvier 2016. Ces derniers proviennent surtout des régions méditerranéennes, d’Antalya en particulier, où de gros investissements avaient été faits dans la culture sous serre.” Cet expert prédisait alors que “nos producteurs de tomates vont souffrir plus que les autres : en 2015, ils ont vendu 65% de leurs récoltes à la Russie!”

Depuis cinq ans – en particulier depuis que la crise ukrainienne a jeté un froid sur les relations entre Moscou et l’Union européenne – la Turquie était devenue un fournisseur privilégié de produits agricoles aux Russes. Entre 2010 et 2015, ces exportations avaient augmenté de 25%.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 23 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

ENQUÊTE – Du pain aux OGM vendu en Turquie

Le parquet d’Adana (sud de la Turquie) a ouvert une enquête mardi après la découverte de soja OGM (organismes génétiquement modifiés) dans du pain vendu en boulangerie. Le propriétaire de l'entreprise a déclaré vendre le soja en question à 80% des boulangeries d'Adana : "C'est le meilleur produit et les boulangers en sont très heureux", a-t-il affirmé au quotidien Hürriyet, s'abstenant de répondre aux questions concernant les conséquences du produit sur la santé.

Ce soja aurait été importé des États-Unis. "Selon la loi, il est interdit d'utiliser des OGM comme matière alimentaire. Cependant, nous ne savions pas qu'il était utilisé dans la nourriture humaine, après avoir pénétré en Turquie comme produit à des fins de nourriture animale", a déclaré Murat Aslan, membre du Conseil d'administration de la Chambre des ingénieurs agricoles. Et son président, Özden Güngör d'ajouter : "Un meilleur contrôle est nécessaire. Toutefois, les contrôles ne sont pas efficaces en Turquie: il y a 675.000 entreprises alimentaires pour 5.000 agents de contrôle. Certaines entreprises n'ont pas été contrôlées depuis un an."

Ce manque de contrôles pourrait inciter certaines entreprises à entraver la loi turque sur les OGM. C'est ce que pense le professeur Hamit Göksel, directeur de l'Association internationale des sciences et technologies céréalières : "Nous avons déjà averti les autorités sur la question. Nous leur avons dit que malgré l’interdiction de l'utilisation d'OGM dans la nourriture humaine, des gens mal intentionnés peuvent le faire. Il n'y a pas de limites à la tricherie dans la nourriture. Ceux qui agissent dans le but de faire davantage de profit sont capables de jouer avec la santé humaine."

L'annonce de cette nouvelle a alerté la population locale et le ministre de l'Alimentation, de l'agriculture et de l'élevage, Faruk Çelik, qui a réagi lundi dans un communiqué : "L'utilisation d'OGM est absolument interdite dans notre pays [dans l’alimentation humaine]. Nous avons effectué 12.286 contrôles en 2016-2017. Des OGM ont été retrouvés dans 112 produits et des plaintes ont été déposés." Faruk Çelik a ajouté que la société de production concernée avait préalablement été inspectée huit fois et qu’aucune situation problématique n’avait été détectée. Toute entrave à la loi turque sur la biosécurité peut être punie jusqu’à 200.000 livres turques d'amende et 12 ans de prison.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 22 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

VERS 2 PAYS – En cabine, les appareils électroniques sont désormais interdits

Invoquant une menace terroriste, le gouvernement américain a annoncé mardi l’interdiction pour les passagers de transporter leurs ordinateurs portables et tablettes en cabine sur tous les vols directs de neuf compagnies aériennes en provenance de huit pays du Moyen-Orient et du Maghreb et à destination des Etats-Unis. La compagnie turque Turkish Airlines et l’aéroport Atatürk d’Istanbul figurent sur la liste. Par ailleurs, le Royaume-Uni va suivre la décision des autorités américaines d'interdire les ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les vols de 14 compagnies aériennes en provenance de cinq pays arabes et de Turquie, a annoncé mardi un porte-parole du gouvernement britannique.

Concernant les vols vers les Etats-Unis, "les autorités compétentes ont décidé que les appareils électroniques de plus grande taille que les téléphones cellulaires ou les smartphones ne devraient pas être autorisés à l'intérieur de la cabine", a confirmé Turkish Airlines hier dans un communiqué, ajoutant que les dispositifs médicaux étaient exemptés. Les appareils plus gros qu’un téléphone portable devront désormais être vérifiés avant l’embarquement et être placés en soute. Si les compagnies ne respectent pas ces contrôles, elles pourraient perdre le droit d’exploiter les voies aériennes américaines. Turkish Airlines a déclaré mettre en œuvre la restriction dès ce mercredi matin. La durée d’application de cette restriction reste floue.

Outre l’aéroport Atatürk d’Istanbul, les aéroports internationaux des villes suivantes sont aussi concernés : Le Caire (Égypte), Amman (Jordanie), Koweït (Koweït), Casablanca (Maroc), Doha (Qatar), Riyad et Djeddah (Arabie Saoudite), Abu Dhabi et Dubaï (Émirats Arabes Unis). "Les Etats-Unis ne devraient pas mélanger l'aéroport Atatürk d'Istanbul avec d'autres aéroports dans d'autres pays, a réagi Ahmet Arslan, le ministre turc des Transports, des Affaires maritimes et des Communications. L’interdiction devrait être inversée ou simplifiée."

Cette restriction intervient un mois et demi après le décret signé par Donald Trump, le 27 janvier, qui interdisait pendant trois mois toute entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays majoritairement musulmans, dont la Turquie ne faisait pas partie. Ce décret migratoire avait finalement été bloqué par la Justice américaine. Une deuxième version de ce décret, gelant l’immigration de six pays, a de nouveau été bloquée par un juge d’Hawaï, le 15 mars dernier. Le président américain a promis d’aller jusque devant la Cour suprême pour faire passer le texte.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 22 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

MIPIM À CANNES – La Turquie reçoit le prix spécial du jury

Le prix spécial du jury du Marché international des professionnels de l’immobilier, le MIPIM, a été décerné au projet de rénovation de la bibliothèque publique Beyazıt à Istanbul, mené par le ministère turc de la Culture et du Tourisme. Porté également par la fondation Aydın Doğan et réalisé par le cabinet d’architectes Tabanlıoğlu, ce projet consistait en une intervention minimaliste sur le bâtiment historique, agrémentée d’installations modernes.

Le MIPIM, dont c’était la 27ème édition, se tient chaque année à Cannes pendant quatre jours. C’est le plus grand salon français à destination des professionnels de l’immobilier, accueillant chefs d’entreprise, exposants et investisseurs. Pour l’édition 2017, 44 opérations immobilières étaient nominées dans 11 catégories.

Le jury a désigné un gagnant par catégorie, du meilleur complexe médical au meilleur projet futur, sans oublier le prix spécial du jury. Cette année, l’Europe a remporté huit trophées avec des lauréats originaires du Danemark, de France (prix dans la catégorie meilleur complexe hôtelier et touristique avec la Maison Albar Hotel Paris Céline), de Pologne, d’Allemagne et de Belgique, laquelle s’est distinguée dans trois catégories.

Istanbul (www.lepetitjournal.com/Istanbul) mardi 21 mars 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter !

 

ARCHEOLOGIE – Quand la Turquie réclame ses trésors volés

Ce lundi, le ministre turc de la Culture et du Tourisme a annoncé le retour prochain d’un sarcophage découvert dans la cité antique de Pergé (province d’Antalya) dans les années 1960, exporté illégalement en Suisse. L’affaire est loin d’être exceptionnelle. Le British Museum de Londres, le MET de New York, le Louvre à Paris et bien d’autres… Depuis des années, Ankara réclame à de grands musées occidentaux des centaines d’œuvres d’art et autres…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire