Istanbul

DÉCOUVERTES – 13 squelettes trouvés à Gökçeada

Une structure archéologique datant de 7.000 ans et 13 squelettes humains ont été découverts l'île de Gökçeada, la plus grande île de Turquie, située au nord-ouest de la province de Çanakkale. Les archéologues ont fait ces découvertes pendant les fouilles, qui sont en cours depuis 2009, comme le rapporte Daily Sabah.

"Nous savons que des transformations importantes ont eu lieu dans cette période de transition, y compris des changements dans la poterie et les habitations", a déclaré le professeur Burçin Erdoğu, de l'Université de Trakya, qui poursuit à propos de la découverte des ossements humains : "Ce fut une surprise pour nous, car peu de squelettes de cette période ont survécu en Anatolie occidentale ou en Grèce." L’analyse des squelettes pourrait indiquer s’il s'agissait d’un désastre ou si ces corps ont été enterrés dans le respect des traditions de l'époque.

Gökçeada, également connu sous le nom d'Imbros, était l'une des îles sacrées pour le dieu de la métallurgie nommé Hephaestus. Elle a été habité à travers l'histoire par les Perses, les Romains, les Grecs, les Vénitiens ou encore les Génois. Situé à l’entrée du détroit des Dardanelles, Gökçeada et son île sœur, Bozcaada, sont redevenues possession de la Turquie le 20 septembre 1923 à la signature du traité de Lausanne.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 16 août 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

NOUVEAU - Des gardiens patrouillent chaque nuit dans les quartiers d’Istanbul

A la nuit tombée, quelque 386 gardes patrouillent dans les rues d'Istanbul depuis dimanche afin de "renforcer la sécurité dans la ville", selon l’agence de presse semi-officielle Anadolu. A l’avenir, 314 autres agents nocturnes devraient être déployés.

Les 700 gardiens de nuit, sélectionnés parmi 8.320 candidatures, ont reçu une formation par des agents de police d'opérations spéciales. Ils ont notamment appris les techniques d'utilisation d'une arme et la façon d'arrêter un véhicule en mouvement. Affectés à différents quartiers de la ville, ils sont en service du coucher au lever du soleil six jours par semaine. D’abord accompagnés d'agents de police, ils vadrouilleront ensuite par paires dans chaque quartier. 

Lors de la cérémonie organisée dimanche au poste de police de Gayrettepe pour marquer l’ouverture de ces nouveaux postes, le chef de la police d'Istanbul, Mustafa Çalışkan, s’est félicité de ce nouveau système d’"aigles de la nuit" : "Je crois que ce nouveau système apportera une très grande contribution", a-t-il déclaré aux gardiens nocturnes, leur demandant aussi de "ne pas hésiter" à utiliser leurs armes si nécessaire.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 16 août 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

LOUP BUREAU - Un journaliste français inculpé en Turquie pour "terrorisme"

Le journaliste indépendant français Loup Bureau, étudiant en école de journalisme à Bruxelles, a été inculpé puis placé en détention par un tribunal, mardi 1er août à Şırnak, dans le sud-est de la Turquie. Agé de 27 ans, il avait été interpellé la semaine dernière à un poste-frontière entre la Turquie et l'Irak, à proximité de la Syrie, alors qu’"il préparait un reportage sur la question kurde et la vie des populations locales", indique l'ONG Reporters sans frontières (RSF).

Le jeune reporter est officiellement accusé d’activités en lien avec le terrorisme. Selon son avocat, interviewé par Le Monde, les autorités turques ont en ligne de mire un reportage réalisé pour TV5 Monde en 2013 au nord de la Syrie, auprès des populations civiles kurdes ayant fait le choix de s’engager aux côtés des combattants des YPG, un groupe armé considéré comme terroriste par Ankara.

En France, les réactions ne se sont pas faites attendre. RSF a appelé "à la remise en liberté immédiate" de Loup Bureau, rappelant que plus de 100 journalistes sont actuellement emprisonnés en Turquie. "Nous suivons avec la plus grande attention la situation de notre compatriote détenu en Turquie et sommes en relation avec sa famille", a aussi indiqué le ministère français des Affaires étrangères.

Cette incarcération intervient moins de deux mois après l'expulsion du photojournaliste français Mathias Depardon. Ce Français, établi en Turquie depuis cinq ans, avait été interpellé en mai à Hasankeyf, dans la province de Batman, au sud-est du pays où il réalisait un reportage sur le Tigre et l’Euphrate, et maintenu un mois en détention. Quelques mois auparavant, en novembre 2016, le reporter et cofondateur du site Les Jours, Olivier Bertrand, avait été arrêté alors qu’il effectuait un reportage dans la région de Gaziantep. Après deux jours de détention, il avait finalement été expulsé vers la France sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 4 août 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

TOURISME EN TURQUIE – Plus de Russes, moins d'Européens

Les revenus touristiques de la Turquie ont connu une forte reprise au deuxième trimestre de l’année, selon les données officielles publiées lundi par l’Institut turc de la statistique (TÜİK). Ils ont atteint 5,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 8,7% par rapport à la même période en 2016. Au premier trimestre, ils s’établissaient à 3,4 milliards de dollars, soit une baisse de 17,1% par rapport à l’année précédente.

L’industrie touristique peut se réjouir du nombre d’arrivées d’étrangers en hausse de 16,3% en mai, par rapport à l’année précédente. Le retour en masse des Russes, notamment, a une importance majeure pour le tourisme, affecté en 2016 par le froid diplomatique avec Moscou, la série d’attentats qui a touché le pays et la tentative de coup d’Etat. Les arrivées en provenance d'Europe, elles, ont continué de baisser : en mai, près de 1,1 million d'Européens ont visité la Turquie, soit une diminution d'environ 20% par rapport à l'année précédente.

A Istanbul, si les touristes sont bien de retour, l'Association des hôtels de Turquie (TÜROB) s’inquiète pourtant de la situation : malgré des taux d’occupation en augmentation --53,3% en janvier-juin cette année, contre 49,2% en 2016--, les revenus par chambre ont reculé de 39,4 euros à 32,7 euros pour la même période. "Nos calculs montrent que la perte du chiffre d’affaires des hôtels d'Istanbul a atteint 1 milliard d'euros au premier semestre de 2017 par rapport aux mêmes périodes de 2015 et 2016. Lorsque les chiffres du second semestre, qui constitue la saison chaude, seront examinés, la perte sera même pire", déplore Timur Bayındır, le président de l’association, cité par Hürriyet Daily News. "Malgré un effort de sécurité et l'augmentation des taux d'occupation des hôtels, il n'y a pas eu de rebond sur les revenus hôteliers. Le problème principal est le rapport budget-destination. Les problèmes de sécurité et d'autres risques ont malheureusement un impact fort dans la tarification des hôtels d'Istanbul."

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 2 août 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

EN IMAGES - Importants dégâts après une averse de grêle à Istanbul

Fenêtres brisées, toits effondrés, arbres déracinés, rues inondées, incendies... Istanbul a été durement touchée par une averse de grêle et de violents orages, jeudi en fin d'après-midi. Sur la rive asiatique, un incendie s'est déclaré dans le port de Haydarpaşa après la chute d'une grue sur un tanker. A Kurtuluş, sur la rive européenne, c'est le mur du cimetière catholique qui s'est en partie effondré, faisant trois blessés légers.

Ces intempéries surviennent une quinzaine de jours après de violents orages qui avaient déjà provoqué d'importants dégâts dans la mégapole.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 28 juillet 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

RECORD – Le ciel de Turquie plus convoité que jamais

Le nombre de survols dans l'espace aérien turc a atteint un sommet historique avec un total de 1.443 survols le 23 juillet, soit un nouveau record selon Funda Ocak, directrice de la Direction générale de l'Autorité des aéroports de l'État (DHMİ), cité par Hürriyet Daily News : "La demande de transport aérien en Turquie a augmenté à un taux annuel moyen de 10,5 % au cours de la dernière décennie, passant de 62 millions à 174 millions de passagers", a-t-elle déclaré.

Le nombre de vols, y compris les survols, dans l'espace aérien turc a continué d'augmenter au cours du premier semestre de l'année avec 870.853 vols, contre 863.796 vols lors de la même période en 2016.

"En 2002, Turkish Airlines proposait ses services depuis deux hubs: Istanbul et Ankara, et couvrait 18 destinations domestiques. Aujourd'hui, six compagnies aériennes différentes opèrent des services vers 55 destinations domestiques", a ajouté Funda Ocak.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 28 juillet 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

DESSERT – Un künefe de 78 mètres de long mangé en vingt minutes!

Un künefe, dessert turc à base de fromage, de 78 mètres de long a été préparé à Hatay (sud du pays), le 23 juillet, à l’occasion du 78ème anniversaire du rattachement de la province à la Turquie. Le dessert ne pesait pas moins de 1,5 tonne et a été consommé en seulement vingt minutes par de nombreux gourmands, rapporte Hürriyet Daily News.

Pas moins de 600 kilogrammes de cheveux d’ange, 450 kilos de sucre, 300 kilogrammes de fromage et 200 kilogrammes de beurre ont été utilisés dans la préparation du dessert. Cette pâtisserie, spécialité de Hatay, est servie chaude.

La province de Hatay, frontalière avec la Syrie, a été rattachée à la Turquie après un référendum organisé en 1939, à l'époque où la Syrie était sous mandat français.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 26 juillet 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

L’EXPAT DU MOIS – Chehou Oussoumanou, sauveur de vies en Turquie

Venu à Istanbul il y a six ans pour étudier à l’université de Galatasaray, Chehou Oussoumanou travaille désormais pour la première entreprise turque dans le domaine de la santé. Il construit avec soin des ponts entre son pays d’origine, le Cameroun, et son pays de cœur.
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

POLITIQUE – La Suède et la transparence

En Suède, l'affaire Fillon ne fait pas la une, c'est à peine si la presse l'évoque tant il est ici difficile de concevoir qu'un élu emploie…
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine