Haïti

ELECTIONS APRES MATTHEW - Matériels électoraux en bon état, mais pas dans les zones affectées par l’ouragan

 

La ville de Jérémie dévastée par Matthew.

P-au-P, 19 oct. 2016 [AlterPresse] --- « 70% des centres de votes sont utilisables », informe le directeur de communication du Conseil électoral provisoire (Cep), Richardson Dumel, lors d’une conférence de presse, ce mercredi 19 octobre, et à laquelle a assisté AlterPresse.

« Sur 1.534 centres de vote, l’équipe d’évaluation du Cep a pu vérifier près de 1.363 centres de votes. Près de 1.162 sont en bon état », précise Dumel.

Mais, dans les départements affectés par le passage de Matthew, la situation est critique.

Dans la Grand’Anse, sur 44 centres de vote visités et vérifiés, 38 sont endommagés et inutilisables, soit 86%.

Les autres n’ont subi que des dommages mineurs.

Dans le Sud, sur 157 centres de vote, 45 sont en bon état et 112 endommagés. La quantité de centres de vote inutilisables représente 71%.

Des réunions sont envisagées pour déterminer des pistes de solution afin de faire face à cette situation, fait savoir le directeur du registre électoral, l’ingénieur Philippe Augustin.

Sur les 328 bâtiments qui allaient être utilisés dans quatre départements, 300 d’entre eux sont soit détruits, soit endommagés, indique-t-il.

L’Office national d’identification (Oni) a enregistré 11 bureaux qui sont pratiquement endommagés dans quatre départements.

Le Cep prévoit la remise en état de fonctionnement de tous les centres de vote endommagés, une semaine avant le 20 novembre 2016, date fixée pour la présidentielle, les élections du tiers du Sénat et des législatives partielles.

Le deuxième lundi du mois de janvier 2017, le Sénat ne sera pas dysfonctionnel parce qu’avant le 9 janvier 2017, il y aura déjà 20 sénateurs en fonction, avance le directeur exécutif du Cep, Uder Antoine.

(www.lepetitjournal.com/haiti), Jeudi 21 octobre 2016

APRES MATTHEW - Risques d’inondations dans des départements déjà affectés par l’ouragan Matthew, alerte

 

Un quartier de Jérémie après Matthew

P-au-P, 19 oct. 2016 [AlterPresse] --- Il existe des risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain notamment dans les départements des Nippes, de la Grande’Anse (Sud-Ouest) et du Sud, alerte le Centre national de météorologie (Cnm), dans un bulletin consulté par AlterPresse.

Ces inondations pourraient surgir à cause du niveau de saturation du sol, suite au passage de l’ouragan Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016.

Des averses sectorielles orageuses sont prévues sur le pays, en après-midi et en soirée, sur 8 départements dont ceux affectés par le cyclone, d’après le Cnm.

Ces précipitations qui se poursuivront jusqu’au 21 octobre 2016 concernent les départements du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest, de l’Artibonite, des Nippes, de la Grand-Anse (Sud-Ouest), du Sud et de l’Ouest, où se trouve la capitale Port-au-Prince.

Suite au passage de Matthew sur le pays, 473 morts, 75 disparus, 339 blessés et plus de 175 mille 500 personnes sinistrés ont été enregistrés, selon un bilan officiel, toujours partiel.

Parmi les personnes affectées par l’ouragan, 1 million 400 mille personnes sont en besoin urgent d’aide humanitaire, a fait savoir le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), dans un rapport daté du 10 octobre 2016.

 

Alterpresse.org

(www.lepetijpournal.com/haiti), jeudi 20 octobre 2016

MATTHEW- Pourquoi as-tu détruit Jérémie, la ville des poètes?

MATTHEW- Pourquoi as-tu détruit  Jérémie, la ville des poètes?

 

La photo du Nouvelliste vaut mille mots.

(www.Lepetitjournal.com/haiti), jeudi 6 octobre 2016

La Jamaïque, en alerte maxima, prépare l’arrivée de l’ouragan Matthew

Le premier ministre Andrew Holness, dans un communiqué adressé au pays, a indiqué que son gouvernement était aussi en état d’alerte en attendant l’arrivée du cyclone.

Le directeur du service de communication du Gouvernement jamaïcain, Robert Morgan, a rappelé que l’exécutif était en alerte.

Il ne faut pas paniqué, mais plutôt se préparer a t-il dit. C’est le premier ouragan de cette envergure depuis Sandy en 2012.

Le directeur de communication a souhaité ce soir que l’ouragan ne frappe pas la Jamaïque, mais s’il le fait nous avons l’intention de faire le mieux que nous pouvons pour être dans la meilleur situation possible déclare t-il.

Devant cette éventualité et selon les recommandations des autorités, beaucoup de citadins ont envahis les supermarchés locaux pour s’approvisionner en vivres et en produit de première nécessité.

De plus l’exécutif a aménagé plusieurs abris et a mobilisé les forces de sécurité en cas de besoin.

Avant même de se transformer en ouragan, Matthew avait déjà pris la vie d’un adolescent suite à un éboulement à « Saint Vincent Et Les Grenadines », quand il n’était lors qu’une onde tropicale.

Le directeur général de la Santé Publique, Winston De La Haye, a demandé à la population de commencer les préparatifs avant l’impact du cyclone.

Nous lançons un appel pour commencer les préparatifs, ce qui inclus de faire des réserves d’eau potable a t-il indiqué.

Il a de plus signalé que les gens souffrant de maladies chroniques comme le diabète, la tension artérielle élevée, les problèmes cardiaques et l’asthme, s’assurent qu’ils disposent des médicaments dont ils ont besoin en cas d’une évacuation immédiate.

 

Le premier ministre Holness a déclaré que l’ouragan se rapprochait du pays justement au moment où son Gouvernement entamait un processus d’accroissement économique, et ce fléau, craint t-il, peut freiner ses efforts par les dommages qu’il peut infliger aux infrastructures.

Il a souligné que la seule manière de se préparer à affronter un désastre, est de recourir à la prévention, c’est pour cela qu’il commande aux citoyens de maintenir propres les canaux d’évacuations des eaux, surtout ceux qui habitent prés des cours d’eau qui pourraient déborder et détruire les aliments de première nécessité.

 

Selon les dernières informations du Centre National des Ouragans aux Etats-Unis (NHC), Matthew se trouvait à que quelques kilomètres au sud-est de Kingston. EFE

 

Editora acento

Samedi 1er octobre 2016

Lepetitjournal.com/haiti

L’ouragan Matthew descend à la catégorie 4 et reste alerte dans sa trajectoire vers la Jamaïque

Matthew, le puissant ouragan qui menace spécialement la Jamaïque, est descendu aujourd'hui à la catégorie 4, après avoir atteint le vendredi le  maximum  de 5 dans l'échelle Saffir-Simpson, avec des vents atteignant 250 kilomètres par heure, a informé le Centre National d'Ouragans (NHC) des EU.

 

Kingston, Jamaïque : 1er octobre 2016 - 9:19 am- L’ouragan se trouve à 585 kilomètres au sud de Port-au-Prince et à  645 kilomètres au sud-est de Kingston (Jamaïque).

Le bulletin émis par le NHC vers  12.00 GMT samedis, Matthew avançait à une vitesse de 11 kilomètres par heure en direction ouest.

L'ouragan se trouvait à cette heure à 585 kilomètres au sud de Port-au-Prince, la capitale de la Haïti, et à 645 kilomètres au sud-est de Kingston (la Jamaïque).

Selon le NHC, Matthew, qui a atteint dans la nuit du vendredi la catégorie 5, le maximum dans l'échelle Saffir-Simpson, est l'ouragan le "plus puissant" qui fouette l'Atlantique depuis l’ouragan Félix, qui a causé plus de 130 morts lors de son passage au Nicaragua en 2007.

 

Le NHC, qui a son siège dans la ville de Miami, maintient un avis d'ouragan pour la Jamaïque et une alerte d'orage tropical est en vigueur pour la frontière entre la Colombie et le Venezuela.

D'un autre côté, un avis d'orage tropical est en vigueur pour Haïti, depuis la frontière sud avec la République dominicaine jusqu'à Port-au-Prince. Selon le pronostic du NHC, Matthew tournera aujourd'hui sa trajectoire vers la direction ouest-nord-est et plus tard prendra la direction nord-nord-ouest.

Dans la trajectoire prévue par le NHC, l'œil de l'ouragan s'éloignera de la Péninsule de la Guajira, dans l'extrémité nord-est de la Colombie et l'extrémité nord-ouest du Venezuela, il se dirigera vers les Caraïbes centrales aujourd'hui et s'approchera de la Jamaïque dans la nuit du dimanche au lundi. EFE

 

Editora acento

Samedi 1er octobre 2016

Lepetitjournal.com/haiti

UNIVERSITE D’ETAT D’HAITI - Programme Européen pour la Culture-Formation en gestion des organisations culturelles

 Campus Henry Christophe de l’Université d’Etat d’Haïti à Limonade 

 

Appel à candidature pour les étudiants

1. Contexte

 

Une formation en gestion des organisations culturelles est mise en œuvre par le Campus Henry Christophe de l’Université d’Etat d’Haïti à Limonade (CHC-UEH-L), en partenariat avec COOPI, dans le cadre du Programme Européen pour la Culture/Pwogram Ewopeyen pou Kore Kilti (PEC/PEKK) à partir de janvier 2016. Le Programme Européen pour la Culture est financé à 90% par l’Union sur 30 mois de 2015 à 2017.

Il bénéficie de l’appui du Ministère de la Culture, et s’inscrit dans la complémentarité et le renforcement des actions du Programme d’Appui au Renforcement de la Culture et des Arts pour le Développement Economique et Social (ARCADES) et du Plan National de Développement Culturel (PNDC) dans le cadre du Plan Stratégique de Développement d'Haïti (PSDH).

Il est géré par le Volontariat pour le Développement d’Haïti (VDH), en partenariat avec la Fondation AfricAmericA et

Cooperatione Internacionale (COOPI), cette dernière constitue l'organe d'exécution dans le cas précis de la Formation en Gestion des Organisations Culturelles.

 

2. Appel à candidature

 

a) Objectif

Afin de renforcer les capacités opérationnelles des organisations culturelles et des professionnels de la culture répartis dans les dix départements, notamment ceux qui sont basés dans les 14 villes secondaires désignées comme prioritaires par le PEC, est créée une formation conduisant à un Certificat en gestion des organisations culturelles délivré par le Campus Henri Christophe de l’Université

d’Etat d’Haïti à Limonade (CHC-UEH-L).

 

b) Formation

La formation comporte un enseignement dispensé à CHC-UEH-L par des professeurs de l’Université et des professionnels du secteur de la culture.

Le contenu de la formation est réparti en 4 modules comprenant cours théoriques et travaux pratiques assurés par l’enseignant (cf. annexe) pour un total de 450 heures. A ces heures de cours présentielles, s’ajoute un mois et demi de stage dans une organisation culturelle que chaque étudiant doit préalablement identifier.

Les cours commenceront à partir du mois d’octobre 2016. Ils s’étaleront sur une période de 6 mois.

 

c) Critères d’admission

 

Pour être admissibles, les étudiants doivent remplir les critères suivants :

• être âgé de 18 à 35 ans

• avoir au minimum le baccalauréat II

• avoir au minimum 2 (deux) ans d’exercice dans la gestion d’organisation culturelle ou dans la gestion de projet

• maîtriser l’informatique de base (Word, Excel, utilisation d’internet). A noter que pour la deuxième session, les places sont limitées au nombre de 25. D’autre part, des places sont réservées selon des quotas définis par PEC de la sorte :

• 8 places pour des candidats issus des 14 villes secondaires désignés comme prioritaires par PEC: Aquin, Cayes-Jacmel, Cerca La Source, Croix-desBouquets, Dame-Marie, Kenscoff, Limonade, Ouanaminthe, Petit Trou-deNippes, Port-Salut, Saint-Louis du Nord, Saint-Marc, Trou-du-Nord, Verrettes ;

• 8 places pour des membres des réseaux de VDH, sélectionnés dans les villes

secondaires concernées par élection de leurs pairs ;

• 2 places pour des personnes vivant avec le VIH/SIDA choisis dans les groupes

appuyés par VDH ;

• 5 places pour des étudiants régulièrement inscrits à l’Université de Limonade.

• 2 places pour des candidats proposés par le CASEC de Roucou, section communale de Limonade.

 

Ces quotas s’appliquent à des candidats répondant aux critères généraux de sélection. S’ils ne peuvent être remplis, les places seront redistribuées aux autres candidats. Une attention particulière sera portée aux candidatures féminines. Seuls les frais d’inscription et de scolarité seront pris en charge. Les

autres frais (installation à Limonade – le cas échéant, transport, nourriture, etc.) seront à la charge des étudiants.  Il ne sera attribué aucune bourse.

 

d) Dépôt de candidatures

 

Pour soumettre leur candidature, les étudiants répondant aux critères définis plus haut doivent

transmettre leur dossier au plus tard le dimanche 18 septembre 2016 à minuit par email à l’adresse coord.culture.haiti@coopi.org à l’attention du Comité de sélection des candidatures pour la formation en gestion des organisations culturelles.

Aucune candidature ne sera étudiée après cette date. Le dossier de sélection doit impérativement comprendre :

• CV

• copie d’une pièce d’identité (carte électorale ou passeport)

• copie du matricule fiscal

• lettre de motivation adressée au comité PEC/CHC-UEH-L

• copie(s) de diplôme (Certificat de fin d'études secondaires Deuxième Partie et autres)

• au moins une lettre de recommandation d’une organisation culturelle haïtienne

• tout autre document d’intérêt

Tout dossier incomplet sera automatiquement rejeté.

 

e) Calendrier

 

Les candidatures sont reçues jusqu’au dimanche 18 septembre 2016 à minuit. Elles seront étudiées par un comité conjoint PEC/CHC-UEH-L. Les réponses seront données début octobre.

Les cours commenceront la semaine du 17 octobre. Ils s’étaleront sur une période de 6 mois.

 

f) Information

 

Pour toute information, vous pouvez écrire à l’adresse : coord.culture.haiti@coopi.org ou appeler au téléphone : +(509) 48 90 85 03 / 34 68 42 99

 

3. Annexe

Description des 4 modules d’enseignement pour le Certificat en gestion des organisations culturelles au Campus Henri Christophe de l’Université d’Etat d’Haïti à Limonade.

 

 

 

APPROCHES DE LA CULTURE ET

CONTEXTE HAITIEN (75 heures)

 

1) CULTURE ET ORGANISATION POLITIQUE CULTURELLE

2) ÉCONOMIE DE LA CULTURE

3) CONTEXTE HAITIEN

 

INTRODUCTION AU DROIT (75 heures)

1) CULTURE ET DROIT INTERNATIONAL

2) DROIT DU TRAVAIL ET DROIT ADMINISTRATIF

 3) PROPRIETE INTELLECTUELLE

 

GESTION DE PROJET CULTUREL (200 heures)

1) METHODOLOGIE DE PROJET

2) FINANCEMENT DE PROJET CULTUREL

3) ADMINISTRATION

4) COMPTABILITE

5) GESTION DE PRODUCTION

 

STRATEGIE DE COMMUNICATION (100 heures)

1) MARKETING

2) MEDIATION CULTURELLE

3) INFORMATIQUE ET NUMÉRIQUE

 

 Campus Henry Christophe de l’Université d’Etat d’Haïti à Limonade (CHC-UEH-L)

Route Nationale # 6, Limonade Haïti – Téléphone : (509) 4377-2929 Email : daacadem@gmail.com

9 septembre 2016 

Lepetitjournal.com/haiti

ELECTIONS - Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) promet les résultats 8 jours après le vote

Conseil Electoral Provisoire (CEP)

 

Les résultats des scrutins du 9 octobre 2016 seront publiés dans un délai de huit (8) jours au maximum, après le vote, annonce le directeur du Centre de Tabulation des Votes (CTV), Robenson Chérilus, lors d’une conférence de presse, le mardi 6 septembre, et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Nous travaillons à réduire le temps de proclamation des résultats. Les informations reçues au niveau du CTV concernant le vote seront traitées le plus vite possible », promet Chérilus.

La qualité des procès-verbaux est nécessaire pour la proclamation rapide des résultats, fait valoir le directeur du CTV, soulignant que l’accent a été mis sur les procès-verbaux lors de la formation des superviseurs.

Plusieurs innovations seraient en perspective au niveau du CTV, en ce qui concerne notamment la transmission au Centre de tabulation des procès-verbaux qui seront photographiés par les superviseurs, puis transférés à travers un réseau instantané.

 

Robenson Chérilus

 

« Les procès-verbaux acheminés au CTV seront numérisés et rendus disponibles sur le site du CEP », poursuit-il.

Les moyens technologiques au niveau du CTV sont renforcés, la mise à jour et l’amélioration du système de base des données sont en cours, fait-il savoir.

Plusieurs partis politiques et candidats ont été très critiques par rapport au travail qui a été accompli au CTV, lors des élections de 2015, entachées de fraudes et irrégularités.

Ils avaient dénoncé, l’année dernière, un vaste complot opéré dans le calcul des procès-verbaux, qui a abouti à des fraudes massives.

Une journée porte ouverte au CTV devrait se tenir d’ici la mi-septembre, à l’intention des travailleurs de la presse et des membres de partis politiques, pour éviter toute préoccupation, annonce le directeur exécutif du CEP.

Intervenant sur d’éventuels rapports entre le CTV et l’homme d’affaires André Apaid, Uder Antoine avance que ce dernier « n’est pas un employé du CEP, encore moins un consultant du CEP. Le CEP n’a aucun contrat avec André Apaid ».

       

André (Andy) Apaid                                               Léopold Berlanger

 

Apaid aurait été soupçonné, par le candidat à la présidence de « Pitit Dessalines », Jean-Charles Moise, d’être un membre du CTV sur lequel il aurait un certain contrôle.

Cette dénonciation a été déjà rejetée par le président du CEP, Léopold Berlanger.

 

Vendredi 9 septembre 2016

www.alterPresse.org

lepetitjournal.com/haiti

A la Une en Haïti
Une internationale
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine