CONDUITE – Passer le permis en Grande-Bretagne

Volant à droite, conduite à gauche, sur les routes anglaises les froggies regardent les rosbifs avec des yeux ronds…Pourtant, certains familiers de la conduite à droite se lancent dans la grande aventure du permis en Grande Bretagne. Impossible? Pas français…

(Crédit : Corbis)

Petit rappel pour commencer : l'hexagone n'est pas complètement étranger à la conduite à gauche, pratiquée en France jusqu'à ce que Napoleon 1er impose le passage à droite. Mais revenons à nos Britons… Pour passer son permis en Angleterre il faut avoir plus de 17 ans et résider au Royaume-Uni.
Première chose : se procurer une "provisional license" pour laquelle vous pouvez vous enregistrer en ligne ou vous procurer un formulaire dans un Post Office. Celle-ci vous autorise à apprendre à conduire et est indispensable pour se présenter aux examens. Elle vous coutera 50 pounds payables par carte bancaire ou chèque et il vous faudra fournir une pièce d'identité, votre National Insurance number et des justificatifs de toutes vos adresses occupées pendant les trois dernières années.

Le provisional license

Lorsque l'on reçoit sa provisional license, on peut conduire ! Il suffit d'être accompagné d'une personne ayant son permis depuis 3 ans. Il est donc possible d'apprendre avec un ami ou un parent et de faire des économies…Le véhicule que vous conduisez doit simplement avoir un autocollant L à l'avant et à l'arrière.

Vous pouvez aussi passer par une auto-école. Les apprentis moniteurs facturent souvent leurs cours moins chers que les confirmés. On les différencie grâce à leur carte délivrée par la DSA (Driving Standards Agency) : sur celle des apprentis, il est écrit "licensed trainee" et sur celle des confirmés,"approved driving instructors". Les prix pratiqués par les auto-écoles varient d'une région à l'autre, en moyenne une heure de conduite vaut un peu plus de 20 pounds. Pour vous aider à choisir une auto-école vous pouvez regarder sur les pages jaunes, le site de la Driving Standards Agency, ou sur le site de direct gov.
Contrairement à la France, le candidat peut commencer les cours de conduite sans avoir obtenu le code dont l'apprentissage se fait de façon complètement indépendante, avec des livres et un DVD. "Le mieux est de choisir ceux proposés par la DSA" explique Zak, moniteur d'auto-école a Londres.

Les examens pratiques

Passer l'examen théorique coûte 31 livres, il a lieu dans un centre agréé, sur un ordinateur et se compose de 2 parties : un QCM de 57 minutes comportant 50 questions. Il faut 43 bonnes réponses pour valider. La seconde partie, appelée "hazard perception" dure 20 minutes et permet de tester le candidat face à toutes sortes de dangers présentées sous forme de 14 clips vidéos. Plus tôt le candidat les déclare (en cliquant) plus il marque de points, il faut un score de 44 sur 75 pour valider ce volet. Le candidat s'entraîne au préalable grâce à un DVD, il doit valider les 2 parties de la théorie, et tout repasser s'il en rate une. Verdict immédiat après l'épreuve. Vous pouvez vous procurer plusieurs supports ici pour vous entrainer.

Le code en poche, l'élève peut s'inscrire à l'examen pratique quand son instructeur le juge prêt. Le test vaut entre 62 et 75£ en fonction du moment de la semaine pendant lequel vous décidez de le passer. Durant 10 minutes, le candidat roule librement et décide de ses actions, et pendant une demi-heure, il conduit sous les ordres de l'examinateur, qui choisit une manœuvre à exécuter, par exemple prendre un coin de rue en marche arrière. Une fois le test terminé, il faut passer un test oculaire et répondre à deux questions mécaniques posées par l'examinateur. C'est lui qui vous dit directement si le test est réussi. Si tel n'est pas le cas, il est possible de le repasser 10 jours plus tard. Good luck!

Normandie Hoche (www.lepetitjournal.com/londres) mardi 22 janvier 2013

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

 

Pour plus d'infos, rendez-vous ICI

Quelques adresses pratiques :

Permis de conduire

En vertu des dernières directives européennes, le permis de conduire français est reconnu en Grande-Bretagne. Contacter le Consulat de France à Londres pour tout renseignement :

21 Cromwell Road,
London SW7 2EN
Tél. : 00 44 207 073 1200

Ministère des Transports

Pour tout ce qui concerne les limites de vitesse et règles de conduite, consultez le site du Driving & Vehicule Licencing Agency.

Code de la route

Renseignez-vous sur ce site gouvernemental The Highway Code.

Législation, apprendre à conduire, importation et exportation des véhicules

La Driving & Vehicule Licencing Agency (DVLA) s'occupe de tout ce qui concerne la législation des véhicules automobiles en Grande-Bretagne.

Équipement et assurance

Vous trouverez tous renseignements sur ces sites:

Conduire un véhicule immatriculé en France au Royaume-Uni

Dans les six mois qui suivent votre arrivée au Royaume-Uni, il faut procéder à l’immatriculation du véhicule en Grande-Bretagne auprès du "Vehicle Registration Office" proche de votre résidence (liste disponible dans les bureaux de poste), en demandant l’imprimé V 100. Le véhicule doit alors être assuré en Grande-Bretagne.

Pour tout renseignement, contacter :

Driver & Vehicle Registration Licencing Agency 
Foreign Licence Section
Longview Road,
Swansea SA6 7JL
Tel. : 00 44 1792 772 151/34
Fax : 00 44 1792 783 071   

CORES DO BRASIL – Le printemps est coloré au French Art Studio

Dès le 9 mai 2015, la galerie d’art du 58 Gloucester Road vous fait découvrir le premier solo show au Royaume-Uni de l’artiste française, née et élevée au Brésil, Christine Drummond. Une exposition très colorée pour un voyage au Brésil assuré.

THE WOMAN IN BLACK - La peur s’invite au théâtre

Cachée au milieu des comédies musicales du west end, The Woman in Black se joue depuis plusieurs décennies, en fait depuis 1987 ! C’est la pièce qui est restée le plus longtemps à l’affiche avec…

Le prince George, une enfance dorée loin des flashs

Le prince George, 21 mois, troisième dans l'ordre de succession au trône britannique, verra bientôt sa vie dorée et jalousement protégée des médias chamboulée par l'arrivée d'un petit frère ou d'une…
A la une

LIBIDO - Sous la couette des expats

En mars, nous avons partagé avec vous les grandes lignes de la grande enquête sur l'expatriation et le couple. Nous vous avions promis de soulever le voile sur le sujet tabou : que se passe-t-il sous la couette (ou la moustiquaire) des expats ? Morceaux choisis
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 

ENTREPRENEURS & SAC À DOS – Un tour d’Asie de l’entrepreneuriat

http://entrepreneurs-et-sac-a-dos.com/
Marlène et Cyrille sont partis découvrir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes au cours d’une traversée de l’Asie. Jeunes et passionnés, ils partent à l’aventure avec leurs économies à la recherche de modèles d’entrepreneuriat social et responsable sous le nom d’ « Entrepreneurs et sac à dos ».
Expat - Politique

THIERRY MARIANI – "Il faut que notre diplomatie serve les intérêts de la France"

Thierry Mariani
Député de la XIème circonscription des Français de l’étranger (Asie Océanie), Thierry Mariani était à Singapour pour célébrer, avec la communauté française, le 50ème anniversaire de la cité Etat. L’occasion d’évoquer avec lui Singapour, les Français de l’étranger, et la nécessité, sur le plan diplomatique de distinguer entre les zones où dominent les enjeux économiques et celles qui restent essentiellement confrontées à des problèmes de sécurité.

TAHAR BEN JELLOUN – Le conteur arabe qui écrit dans la langue de Molière

Tahar Ben Jelloun a rencontré son premier succès populaire en 1985 grâce au roman "L’enfant de sable". Il est couronné deux ans plus tard par le prestigieux prix Goncourt, avec "La nuit sacrée". A l’occasion de la 20e édition de la fête de la francophonie, il est venu à la rencontre de ses lecteurs de Shanghai.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala