TRADITION - Pancake Day, le mardi gras à l'anglaise

Demain, les Anglais célébrent le Pancake Day, l'équivalent du mardi gras français. La capitale britannique ne fera pas exception à la tradition et sera le théâtre de nombreuses "courses de crêpes". Alors, munissez-vous de vos poêles à crêpes et célébrer le Pancake Day, the British way

A vos poêles, partez ! Demain, la Grande-Bretagne fête le Pancake Day ou Shrove Day. "Pancake day", l’équivalent du mardi gras français marque la veille du début du carême (41 jours avant Pâques) où autrefois les chrétiens allaient se confesser avant de déguster tous les aliments riches interdits pendant le carême.
Les œufs, le beurre et la matière grasse qui restaient dans la maison étaient ainsi utilisés pour faire des crêpes. Contrairement aux Français, les Anglais se déguisent très peu pour mardi gras mais possèdent une tradition tout aussi fantaisiste : les courses de crêpes.
L’origine des ces "pancakes races"remonte à 1440 à Olney dans le Buckinghamshire . En entendant la cloche de l’église appelant les paroissiens à se confesser, une femme qui préparait de crêpes courut hors de sa maison vers l’église, sa poêle toujours à la main !
Depuis, les Anglais organisent tous les ans des pancakes races. Le but est simple : courir le plus vite possible en faisant sauter la crêpe dans une poêle (flipping en anglais). 

Les députés britanniques, as du "sauté"de crêpes
Londres est particulièrement reconnu pour ses pancakes races. La capitale en compte cinq importantes auxquelles le public peut assister. La plus surprenante des courses est certainement la Parliamentary Pancake Race qui a lieu tous les ans au pied de Parlement. A cette occasion, les députés britanniques sortent les poêles des cuisines et revêtent la toque des pâtissiers pour s’opposer aux journalistes politiques. Toujours très serrée, la course permet de récolter des fonds pour l’association Rehab UK.
A quelques stations de métro de là, Brick Lane célèbre aussi mardi gras avec la Great Spitafields Pancake Race. Ouvertes à tous, la course, la plus populaire de la capitale britannique, dont les participants sont souvent déguisés, promet un spectacle haut en couleurs.
Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un compétiteur, au sucre, sirop d’érable ou nutella, il vous suffira de savourer...
Morgane Prévost (londres@lepetitjournal.com) lundi 23 février 2009

Pancake Day : mardi 24 février
The Parliamentary Pancake Race à 10h15, Victoria Tower Gardens, métro Westminster.
The Great Spitafields Pancake Race, Old Truman Brewery, 91 Brick Lane, à 12h30, métro Shoreditch. Pour s’inscrire www.alternativearts.co.uk
The Poulters Company Pancake Races, à 11h, métro Bank ou St Paul's
The All Hallows Great Pancake Race, à 13h, Tower Terrace, en face de la Tour de Londres, métro Tower Hill, www.allhallowsbythetower.org.uk/pancake_race.htm
The Better Bankside Pancake Race, de 12h à 14h, Cathedral Square, métro London Bridge
 
A la Une

DECOUVERTE - Connaissez-vous les lieux les plus français de Londres ?

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, lieux, église, Cocteau, ambassades, bar, French House, artistes, Soho, Leicester Square, Auguste Escoffier, Edith Piaf, Maurice Chevalier, Etienne Daho, King Cross, Christopher Wren
Un peu d’histoire. Il y a des décennies, voire des siècles, de grands personnages français parcouraient déjà la capitale britannique ! Si la langue de Molière résonne toujours énormément à South Kensington, mais aussi à Clapham et Hampstead, l’héritage tricolore est souvent au coin de la rue. Premier épisode d’une série avec quelques lieux emblématiques historiques et centraux fréquentés par la communauté française. 
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine