Lisbonne

7 MARS À LISBONNE - 5ème conférence économique franco-portugaise

L’Ambassade de France au Portugal, la section portugaise des Conseillers du Commerce Extérieur de la France présidé par Pierre Debourdeau et la Chambre de Commerce et d’Industrie Luso-Française organisent pour la cinquième année consécutive, une conférence  le 7 mars à Lisbonne  qui a pour but de mettre en évidence la présence économique française au Portugal. Le thème principal en est “marque Portugal”. Le ministre portugais de l´Economie et le Premier ministre ainsi que  le ministre français de l´Economie et des Finances sont attendus.

Les conférences précédentes ont été un véritable succès: les décideurs économiques et politiques français et portugais annoncés sont venus, les thèmes choisi ont mis en exergue la place de la France dans l´économie portugaise. Ils ont permis de valoriser le rôle de celle-ci et d´améliorer l´image de la France. Un nombre de participants en croissance, en 2016 ils étaient près de 250. Un nombre plus élevé est attendu pour cette cinquième édition.

Ambassadeur de France : "La France contribue à renforcer la marque Portugal"
L´ambassadeur de France au Portugal, Jean Michel Casa s´est exprimé sur le sujet et a déclaré :“La France n’est pas seulement l’un des principaux partenaires économiques du Portugal : elle est sans doute le partenaire qui contribue le plus, grâce à la présence de ses entreprises leaders, au développement et au renforcement de la Marque Portugal .Cette conférence a pour objectif de souligner la contribution des entreprises françaises à la création de valeur ajoutée dans l’économie du Portugal et de mettre en évidence l’intérêt commun de nos partenariats.”

Pierre Deboudeau : “marque Portugal: une obligation de monter en gamme”
Quant au président portugais des CCEF, il a déclaré au Lepetitjournal : “ il y a une obligation de monter en gamme dans le monde actuel, faire croître sa marque pour une entreprise ou tout autre structure est fondamental. La France est un pays créateur de valeur pour le Portugal, le thème choisi cette année faisait donc du sens. Pour nous parler de ce sujet plusieurs dirigeants d´entreprises françaises ayant investi au Portugal seront présents(1) : Vinci, Renault, Bel Portugal, BNP-Paribas, Cetelem. Le ministre portugais de l´Economie et le ministre français de l´Economie et des Finances seront là. Le Premier-ministre portugais sera l´invité d´honneur de notre déjeuner”. Pierre Debourdeau a rajouté à ce propos: “ nous aurons aussi cette année une étude approfondie sur la place des entreprises portugaises au Portugal par secteur. Il y aura des résultats économiques segmentés et ce sera très intéressant”.

L´investissement français au Portugal est conséquent et a augmenté ces cinq dernières années. Le directeur de la Chambre de Commerce et d´Industrie Luso-Française qui est aussi partenaire de cet événement déclarait en 2016(2)  “La France est toujours un partenaire commercial essentiel pour le Portugal en étant son 2ème client et son 3ème fournisseur”.
Attendons de voir quels seront les résultats annoncés le 7 mars prochain lors des déclarations qui seront faites lors de cette cinquième conférence économique franco-portugaise.

Custodia Domingues (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) mercredi 22 février 2017

(1)    En savoir plus sur le programme:  www.conferenciafrancoportuguesa.com
(2)    Voir notre article du  lundi 25 juillet 2016

 
 A la Une à Lisbonne

TERROIR – Porto, capitale portugaise du vin

De toutes les appellations portugaises de vin, Porto est sans nul doute la plus célèbre. Produit depuis des siècles dans la vallée du Douro, ce spiritueux est l’image de marque du Portugal sur le marché des vins. Pour en apprendre plus sur ce vin célèbre, Lepetitjournal.com/lisbonne s’est rendu dans la cave Graham´s sur les hauteurs de Vila Nova de Gaia.

SORTIR - Coup de cœur de nos lecteurs

Cette semaine un de nos lecteurs partage avec nous son coup de cœur pour une terrasse à Lisbonne. Vous aussi faites nous parvenir vos "coups de cœur"…
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine