Lisbonne

7 MARS À LISBONNE - 5ème conférence économique franco-portugaise

L’Ambassade de France au Portugal, la section portugaise des Conseillers du Commerce Extérieur de la France présidé par Pierre Debourdeau et la Chambre de Commerce et d’Industrie Luso-Française organisent pour la cinquième année consécutive, une conférence  le 7 mars à Lisbonne  qui a pour but de mettre en évidence la présence économique française au Portugal. Le thème principal en est “marque Portugal”. Le ministre portugais de l´Economie et le Premier ministre ainsi que  le ministre français de l´Economie et des Finances sont attendus.

Les conférences précédentes ont été un véritable succès: les décideurs économiques et politiques français et portugais annoncés sont venus, les thèmes choisi ont mis en exergue la place de la France dans l´économie portugaise. Ils ont permis de valoriser le rôle de celle-ci et d´améliorer l´image de la France. Un nombre de participants en croissance, en 2016 ils étaient près de 250. Un nombre plus élevé est attendu pour cette cinquième édition.

Ambassadeur de France : "La France contribue à renforcer la marque Portugal"
L´ambassadeur de France au Portugal, Jean Michel Casa s´est exprimé sur le sujet et a déclaré :“La France n’est pas seulement l’un des principaux partenaires économiques du Portugal : elle est sans doute le partenaire qui contribue le plus, grâce à la présence de ses entreprises leaders, au développement et au renforcement de la Marque Portugal .Cette conférence a pour objectif de souligner la contribution des entreprises françaises à la création de valeur ajoutée dans l’économie du Portugal et de mettre en évidence l’intérêt commun de nos partenariats.”

Pierre Deboudeau : “marque Portugal: une obligation de monter en gamme”
Quant au président portugais des CCEF, il a déclaré au Lepetitjournal : “ il y a une obligation de monter en gamme dans le monde actuel, faire croître sa marque pour une entreprise ou tout autre structure est fondamental. La France est un pays créateur de valeur pour le Portugal, le thème choisi cette année faisait donc du sens. Pour nous parler de ce sujet plusieurs dirigeants d´entreprises françaises ayant investi au Portugal seront présents(1) : Vinci, Renault, Bel Portugal, BNP-Paribas, Cetelem. Le ministre portugais de l´Economie et le ministre français de l´Economie et des Finances seront là. Le Premier-ministre portugais sera l´invité d´honneur de notre déjeuner”. Pierre Debourdeau a rajouté à ce propos: “ nous aurons aussi cette année une étude approfondie sur la place des entreprises portugaises au Portugal par secteur. Il y aura des résultats économiques segmentés et ce sera très intéressant”.

L´investissement français au Portugal est conséquent et a augmenté ces cinq dernières années. Le directeur de la Chambre de Commerce et d´Industrie Luso-Française qui est aussi partenaire de cet événement déclarait en 2016(2)  “La France est toujours un partenaire commercial essentiel pour le Portugal en étant son 2ème client et son 3ème fournisseur”.
Attendons de voir quels seront les résultats annoncés le 7 mars prochain lors des déclarations qui seront faites lors de cette cinquième conférence économique franco-portugaise.

Custodia Domingues (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) mercredi 22 février 2017

(1)    En savoir plus sur le programme:  www.conferenciafrancoportuguesa.com
(2)    Voir notre article du  lundi 25 juillet 2016

 
 A la Une à Lisbonne

EXPOSITION - “Une manière d’être moderne” selon José de Almada Negreiros au Musée Calouste Gulbenkian

L’ensemble de la production artistique intitulée “Uma maneira de ser moderno” réalisée par José de Almada Negreiros est actuellement exposée au Musée Calouste Gulbenkian, et ce jusqu’au 5 juin 2017. L’exposition regroupe le travail hétéroclyte de cet artiste portugais du XXe siècle, appartenant au mouvement moderniste. Elle comporte à la fois des tableaux, des dessins et des illustrations qui reflètent le style avant-gardiste du peintre.
Une internationale

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5%…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5% des voix à l’étranger, loin derrière Mélenchon et ses 15.8%. 

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine