Retour en France

REVIENS LEON – Comment inciter les expatriés à revenir en France

Le programme « Reviens Léon » a été lancé mercredi 27 mai 2015, dans un café parisien du 17ème arrondissement, en présence d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique. Une dizaine de chefs d'entreprise français appellent les expatriés français à revenir au pays.

Comme l’annonce leur Tribune publiée la veille dans Le Monde,  dix dirigeants de start-ups « se mobilisent pour faire revenir les Français de l’étranger ». Le but de l’opération est de démontrer à quel point les start-ups françaises sont attractives. En 2015, on estime à 3.000 le nombre de postes à pourvoir dans ces start-ups. Un potentiel dont les expatriés n’ont pas conscience.

Quant au retour, il s’agit parfois d’une source d’angoisse pour les expatriés. Il implique souvent un choc culturel inversé et est synonyme de longues démarches administratives. « Le programme se propose donc de les accompagner dans ce processus afin qu’ils investissent toute leur énergie dans l’entreprise » a expliqué Frédéric Mazzella, président-fondateur de BlaBlaCar. Le programme dispose ainsi de nombreux partenaires, comme France Digitale ou la French Touch, et de start-ups recruteurs comme Blablacar, Drivy ou Showroomprivé.com.

« Communiquer, recruter, accompagner »

Voici les 3 axes sur lesquels repose le projet. « ‘Reviens Léon’ a pour but de communiquer sur le dynamisme de l’écosystème start-up français » a annoncé Frédéric Mazzella. S’ensuit la phase de recrutement à travers le monde. Pour ce faire, les offres d’emploi sont centralisées sur la plateforme Reviens Léon. Une fois que « les Léon » ont été repérés, le programme s’occupe de les accompagner dans leurs différentes démarches et met à leur disposition de nombreux experts, dans les domaines financier, logistique et administratif.

« Il était essentiel d’intégrer les expats à la dynamique française » a précisé Frédéric Mazzella, qui souhaite « étoffer l’offre d’aide au retour ». Le terme de « souffle créatif » est même évoqué dans la Tribune du Monde pour parler de cet élan d’innovation en France. Le slogan de « Reviens Léon » reprend d’ailleurs cette idée : « on innove à la maison ». Le groupe a prévu de présenter le projet à New York, San Francisco et Londres en juin et juillet. Les premiers « Léon » sont attendus courant septembre.

« C’est en France que ça se passe »

D’après Frédéric, « l’écosystème de start-up françaises est prêt à recevoir les expatriés ». Paris est d’ailleurs la capitale européenne des start-up. Elle doit donc se débarrasser de son complexe d’infériorité vis-à-vis de la Sillcon Valley et d’autres espaces attractifs, en Asie notamment. La Tribune revient également sur le phénomène des scale-ups : « Nos start-ups deviennent des scale-ups, nous plaçant face au défi de la transition du local au mondial ».

La France a donc besoin du retour de ses « Léon », qui enrichis de leur expérience à l’étranger, pourront contribuer à l’extension de notre influence à l’international. Bien loin d’un message patriotique, le programme entend valoriser les compétences des expatriés et les intégrer à la dynamique entrepreneuriale française. Une affaire à suivre dès la rentrée.

Mélanie Volland (www.lepetitjournal.com) jeudi 28 mai 2015

 

 
Expat 

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger.…

FRANCE RETOUR ACCUEIL – "Ne restez pas seul !"

Vous rentrez en France ? Heureux ou inquiets ? Tout va bien se passer. Françoise et Christine, bénévoles investies au sein de France Retour Accueil, nous parlent des challenges du retour et de la richesse des liens qu’elles ont pu recréer grâce aux…
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine