Turin

BENEFICES FISCAUX - Particuliers qui transfèrent leur résidence en Italie

 

La Loi des Finances 2017, publié au Journal Officiel le 21 décembre, a introduit un régime fiscal allégé destiné aux particuliers à haut revenu qui décident de transférer leur résidence fiscale en Italie.

Cette norme, qui trouve application avec l’introduction du nouveau article 24-bis du TUIR, prévoit la possibilité d’exercer une option fiscale qui permet aux contribuables qui respectent certaines conditions d’être taxés en Italie en payant un impôt de substitution forfaitaire sur les revenus produits à l’étranger.

 

Les conditions à respecter

Ce régime fiscal allégé concerne les personnes physiques qui transfèrent leur résidence en Italie et deviennent fiscalement résidents dans notre pays à partir de 2017. Afin de pouvoir y adhérer, ceux-ci doivent avoir établi leur résidence à l’étranger pendant au moins neuf années des dix qui précèdent l’exercice de l’option.

L’option est subordonnée à la présentation d’une instance à l’Administration Fiscale (« istanza di interpello ») avant l’échéance du délai de transmission de la déclaration des revenus concernant l’année du transfert de la résidence (c’est-à-dire au plus tard le 30/09/2018 pour les particuliers qui s’installent en Italie en 2017).

Dans le respect des conditions susmentionnées, l’option devient efficace à partir de l’année du transfert de la résidence. Elle est révocable à tout moment et prend fin à l’expiration d’une période de 15 ans.

 

Les bénéfices

Le régime ordinaire de l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPEF) prévoit que les contribuables ayant leur résidence fiscale en Italie soient imposables sur les revenus perçus où qu’ils soient produits (et, donc, soit sur les revenus de source italienne, soit sur les revenus produits à l’étranger), sur la base des règles et des taux prévus par la loi italienne (worldwide taxation principle).

L’exercice de l’option, au contraire, permet aux contribuables à haut revenu de payer un impôt de substitution de l’IRPEF et des additionnelles régionales et communales sur les revenus de source étrangère. Cet impôt est fixé forfaitairement à 100.000 euros pour chaque période imposable, quel que soit le montant des revenus étrangers imposables, et doit être versé dans le délai prévu pour le payement du solde des impôts sur les revenus (30/6/2018 pour les revenus produits en 2017).

Pour éviter tout abus de cette norme, toutefois, le législateur a établi l’exclusion de la taxation forfaitaire des plus-values dérivant de la cession de participations qualifiées pendant les cinq premières années d’application de l’option.

 

Les membres de la famille

Les contribuables peuvent décider d’étendre l’option aux membres de leur famille, qui doivent également respecter les conditions précédemment décrites. Dans ce cas, le législateur a accordé une réduction de l’impôt forfaitaire, en prévoyant un impôt dû de 25.000 euros pour chaque membre ultérieur de la famille qui transfère sa résidence en Italie. 

Elena Biglino - Studio Palea (www.lepetitjournal.com/turin.html) Mercredi 28 décembre 2016

 
Turin

RITALS - "Paris est devenu notre ville aussi"

Autour d’un délicieux café bien français, nous avons rencontré Svevo et Fédé, deux youtubeurs italiens expatriés en France depuis respectivement 8 et 7 ans. Ils racontent dans leur web série leur quotidien à Paris. Une vraie vie d’expat sur vos écrans 

CAFÉ – Comment le boire en Italie ?

Le café est une véritable institution pour les Français mais est-ce le cas en Italie ? Les experts Travelex des quatre coins du monde ont travaillé…
Actualité Italie

VIOLENCE FAITE AUX FEMMES - Un fléau toujours d'actualité

Un triste fait divers la semaine dernière a malheureusement remis à la une en Italie la violence faite aux femmes. Lepetitjournal.com de Rome revient sur ce tragique fait divers, et fait le point sur les chiffres de l’année 2016, l’historique des mentalités et les perspectives pour lutter contre ce fléau.
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine