Toronto

PARDON MY FRENCH – Une expatriée sur les scènes de Toronto

 

 

Faire rire tout en racontant son aventure d’expatriation. Iris Gardet-Hadengue s’en charge! Avec son spectacle baptisé "Pardon my french,The Tales of a Parisian Mom in Canada", Iris dévoile sa vie mouvementée au public canadien. Curieuse et attentive, la communauté torontoise est une adepte de l’humour de cette maman.

Lepetitjournal.com/Toronto a eu l’opportunité de s’entretenir avec elle et d’en savoir plus sur son expatriation mais aussi sur son one woman show.

 

Lepetitjournal.com : Pourquoi avez-vous décidé de vous expatrier à Toronto?

Iris : Je suis à Toronto depuis juin 2014.  C’est un projet familial, un projet de couple au départ. Mon mari et moi avons vécu à des époques différentes en Espagne. Lui comme stagiaire et moi en Erasmus. On s’était promis de repartir à l’étranger à un moment donné. Les années ont passé et il a obtenu une offre d’emploi à l’Université de Toronto. C’est pour ca que nous sommes allés dans cette ville ! J’avais très envie de repartir à l’étranger et de découvrir le nord de l’Amérique. Nous avons été accueillis très chaleureusement par la population de Toronto. Nous avions tout simplement envie de sauter le pas !

 

Lepetitjournal.com : Pouvez-vous nous parler de votre spectacle, des thèmes abordés et de l’organisation?

 Iris : Le focus est mis sur notre vie de couple dans mon spectacle. Je parle de notre relation, mais aussi de ma vie de maman expatriée et le rapport aux enfants qui grandissent. On a fait ce choix ensemble avec mon mari. Je l’ai écrit un an après mon arrivée, en novembre 2015 avec beaucoup de matière concernant ma première année ! On se découvre des faces cachées lors de l’expatriation et c’est important de les partager ! Je me fais d’ailleurs passer pour l’hystérique dans mon spectacle. C’est moi qui prend un peu tout mal, qui prend tout à fleur de peau et qui suis un peu invivable. Ce ne sont pas les autres qui ne font pas ce qu’il faut.

 

Lepetitjournal.com : Etes-vous aidée dans l’organisation de vos représentations ?

Iris : Oui, c’est important d’avoir un metteur en scène pour moi. J’ai fait du théâtre à Paris mais je n’avais jamais écrit de spectacle. J’ai besoin qu‘on me dise si c’est drôle, et avoir des idées pour la mise en scène ! Pour m’aider, j’ai voulu que cette personne connaisse bien le pays et mon futur public ! C’est important pour un « bon humour ». Je suis donc accompagnée d’une Canadienne qui m’épaule dans mes démarches !  À vrai dire, je faisais trop d‘humour à la française. Je pense que nous sommes peut être plus subtils dans l’écriture…Il y a des nuances entre les deux humours. Ce ne sont pas les mêmes choses qui font rire !

 

Lepetitjournal.com : Votre public, des francophones ou anglophones ?

Iris : Il est mixte mais essentiellement anglophone. Le feeling passe bien avec le public canadien. Les gens sont venus me voir pour écouter les aventures d’une francophone à Toronto. Ce n’est pas commun pour eux. Mon spectacle leur permet de connaître un bout de la vie d’une expat comme moi ! La communauté francophone est également très solidaire car elle me permet de faire de la promotion dans les journaux, à la radio… Une belle opportunité de m’exprimer, et surtout de me faire connaître.

 

Ariane Khos (lepetitjournal.com/toronto) Lundi 13 mars 2017 

 La prochaine représentation d’Iris aura lieu le samedi 27 mai 2017 a 19h00 au Social Capital Theatre,- 2nd floor, 154 Danforth Avenue, Toronto (Métro Broadview)

 Suivez Iris ... Ici !  

 
Toronto

JULIEN CADENA – Toronto sous tous les angles

Photographe, maintenant vidéaste, Julien Cadena capture des moments de la vie torontoise. Expatrié depuis le début de l’année, il prend plaisir à arpenter la ville. Toronto permet de passer de l’urbain au rural en un flash. Quoi de mieux pour un photographe ? Lepetitjournal.com Toronto s’est entretenu avec ce nouvel expatrié français pour en savoir un peu plus.
Actualité Canada

JULIEN CADENA – Toronto sous tous les angles

Photographe, maintenant vidéaste, Julien Cadena capture des moments de la vie torontoise. Expatrié depuis le début de l’année, il prend plaisir à arpenter la ville. Toronto permet de passer de l’urbain au rural en un flash. Quoi de mieux pour un photographe ? Lepetitjournal.com Toronto s’est entretenu avec ce nouvel expatrié français pour en savoir un peu plus.
Une internationale

NON-RÉSIDENTS – Il est l’heure de faire sa déclaration de revenus

Vous résidez à l'étranger et votre domicile fiscal se situe hors de France ? Vous devez déposer une déclaration si vous continuez à percevoir des revenus de source française. La campagne 2017 de déclaration vient d’être officiellement lancée. Cette année, deux axes forts caractérisent cette campagne : la poursuite de la généralisation de la déclaration en ligne et la préparation de la mise en œuvre du prélèvement à la source.
Actu internationale
En direct des Amériques
Bogota - Communauté

ANNÉE FRANCE-COLOMBIE - Premier bilan

Lepetitjournal.com de Bogotá a rencontré une partie de l’équipe organisatrice de l’Année France-Colombie 2017, projet binational culturel…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine