Stockholm

LA RECETTE DU JOUR - Le semla traditionnel

Nous nous doutons qu’après l’article sur le semla, nos lecteurs souhaitent se lécher les babines en réalisant eux-mêmes de magnifiques semlor traditionnels… Alors suivez pas à pas la recette de notre contributrice qui vous donne également un petit lexique pour vous faciliter la tâche !

SVENSKA KÖKET – La recette du mois : le kladdkaka

Tous les mois, lepetitjournal.com/stockholm vous présente un plat typique, avec son histoire et sa recette. Après le blodpudding, nous vous proposons une spécialité culinaire bien suédoise : le kladdkaka.

LA FAIM JUSTIFIE TOUS LES MOYENS — Knut Restaurang

Chaque mois, nos deux chroniqueurs à la fourchette gourmande vous proposent un restaurant à découvrir à Stockholm. Pour la rentrée, nous vous proposons une escapade gastronomique dans le nord de la Suède, sans quitter Stockholm.

SVENSKA KÖKET — La recette du mois : le blodpudding

Tous les mois, lepetitjournal.com/stockholm vous présente un met suédois, avec son histoire et sa recette. Après les köttbullar et le gâteau aux fraises de Midsommar, nous vous proposons une spécialité culinaire tout à fait suédoise et très facile à préparer : le blodpudding.

SVENSKA KÖKET — La recette du mois : la jordgubbstårta

Tous les mois, lepetitjournal.com/stockholm vous présente un met suédois, avec son histoire et sa recette. À côté des harengs marinés, des köttbullar et des pommes de terre communes à toutes les grandes fêtes suédoises, la particularité de midsommar consiste en un gâteau à la crème fouettée et aux fraises, la jordgubbstårta.

SVENSKA KÖKET — La recette du mois : les köttbullar

Tous les mois, lepetitjournal.com/stockholm vous présente un met suédois, avec son histoire et sa recette. Nous lançons cette rubrique par le plat suédois par excellence, connu dans le monde entier grâce au géant des meubles en kit, nous avons nommé : les köttbullar, ou boulettes de viande. 

A la Une à Stockholm

A TABLE - Les restos de la rédaction

Un vendredi par mois, notre équipe sélectionne pour vous des restaurants stockholmois qu'ils affectionnent. Aujourd'hui, quatre restaurants aux saveurs d'ailleurs.

FRANSKA FILMFESTIVALEN 17-19 FEVRIER

Le Festival du Film français (Franska filmfestivalen) revient du 17 au 19 février pour sa 18ème édition à Stockholm: au programme des films -…
Une internationale

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné, life coach des expatriés français à travers le monde, est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Actu internationale
Heidelberg-Mannheim - Actualité

LA PHOTO DU MOIS - Etudier dans un château

Les 10 000 étudiants de l'Université de Mannheim ont la chance d'étudier dans un cadre royal ! Les locaux de l'Université sont en effet…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné, life coach des expatriés français à travers le monde, est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.

TROUVER SA MISSION DE VIE - Comment cela offre la Liberté, la vraie

Vous êtes expatrié, vous aimez donc sans doute l’aventure et les voyages ? Mais qu’est ce que ces voyages et découverte de nouveaux pays et cultures vous apportent-ils vraiment ? Bien sur, ils apportent plus de connaissances, une meilleure compréhension du monde, plus de tolérance, une grande richesse culturelle, la maîtrise des langues… mais bien au delà de cela, les voyages apportent la sensation d’être libre, la sensation que tout est possible et la sensation de se sentir vraiment vivant. Vous êtes sans doute très attaché à votre liberté et à vivre votre Vie avec un grand V, n’est-ce pas ?
Expat - Politique

PASCAL BONIFACE – Pour que la France retrouve sa cote d’amour à l’étranger

Directeur de l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques, Pascal Boniface regrette l’époque pas si lointaine où être Français procurait un avantage inégalable à l’étranger et une prime exceptionnelle de popularité. Dans son Essai Je t’aimais bien tu sais, il s’interroge sur les raison du désamour entre la France et la communauté internationale et propose des remèdes. Interview.
Magazine