Milan

ÉTÉ À MILAN – Réouverture du Scalo de Porta Genova : 3 mois d’évènements

Du 21 juillet au 14 octobre prochain, le scalo de porta Genova, l’ancienne gare de triage située à côté des Navigli, notamment connue pour avoir accueilli le Mercato Metropolitano durant le semestre de l’Expo 2015, rouvre ces portes pour trois mois d’évènements.

Alors que sept espaces ferroviaires milanais, aujourd’hui inutilisés, sont en attente d’un plan de requalification urbaine, la gare de triage de Porta Genova, donne vie pendant trois mois à un village d’été d’environ 5.000 m², consacré aussi bien au cinéma, qu’au sport, à la lecture, aux enfants et à l’inévitable street food. A noter : les activités proposées sont gratuites.
Un théâtre couvert de 350 m² abritera 180 places disponibles pour regarder confortablement assis les principaux programmes offerts par Sky Italia (le principal sponsor).
Les sportifs pourront se retrouver sur le terrain de calcetto (3 contre 3) et de street basket (également 3 contre 3), avec organisation de tournois possible.
Une aire de jeux s’adressera en outre aux enfants de 3 à 12 ans.
Côté relax, l’historique librairie de Milan, le Libraccio, a réalisé un espace détente consacré à la lecture, avec en prime la présentation de plusieurs livres.
Et comme le gelato reste le meilleur allié de l’été, la Gelateria il Rigoletto proposera une école de cuisine, totalement gratuite, pour apprendre à concocter ses glaces, tous les jours de 17h30 à 18h30. Pour savoir les déguster, découvrez les règles indispensables d'une glace artisanale.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Milan) – Jeudi 20 juillet 2017

UE – Record de Neet et de travailleurs autonomes en Italie

La Commission européenne vient de publier son enquête annuelle sur l’occupation et sur les développements sociaux en Europe (Esde). Résultat, malgré quelques améliorations, la disparité notamment en terme d’occupation subsiste entre les Etats membres. L’Italie bat certains records : elle connait la plus grande part de travailleurs autonomes, de Neet et d’écart entre les hommes et les femmes qui travaillent.

Presque un jeune sur cinq en Italie, âgé entre 15 et 24 ans, n’a pas et ne cherche pas de travail. Il ne suit pas non plus d’études ni de formation. Il s’agit de ces fameux Neet, qui représentent 19,9 % de la population en Italie, contre une moyenne européenne de 11,9 %.
A cela s’ajoute le taux de chômage des 15-24 ans établi à 37,8 % en 2016, soit mieux qu’en 2015 40,3%) mais surtout que la Grèce (47,3 %) et l’Espagne (44,44 %).

Pour ceux qui parviennent à trouver un travail, dans plus de 15 % des cas, les contrats sont atypiques pour les 25-39 ans. A titre comparatif, ils sont moins de 5 % au Royaume Uni pour la même tranche d’âge. Résultat, ces jeunes et moins jeunes connaissent un plus grand risque de pauvreté précise l’étude. Une des raisons pour lesquelles les jeunes italiens sortent du nid familial et font des enfants assez tard, entre 31 et 32 ans en moyenne, plus tard qu’il y a une dizaine d’années et beaucoup plus que la moyenne européenne qui est établie autour de 26 ans.

Enfin, le rapport met en évidence que l’Italie est l’un des pays comptant le plus grand nombre de travailleurs autonomes d’Europe (près de 25 %). Et la différence de taux d’occupation entre hommes et femmes est de plus de 20 %.

Le rapport prévoit également une chute de 0,3 % par an de la population en âge de travailler d’ici 2060. Cela signifie selon l’enquête, que la force de travail ainsi réduite, devra garantir, sûrement avec quelques difficultés, le maintien de l’actuelle tendance à la croissance et payer les pensions d’un nombre toujours plus importants de retraités.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Milan) – Mercredi 19 juillet 2017

Source photo : pixabay

TOURISME – Milan se redécouvre capitale culturelle

« Attractive comme Paris et Monaco » : c’est le verdict du « Cultural and creative cities monitor » qui a examiné 168 villes européennes de 30 pays. Musées, théâtres, festivals, art… Milan plaît de plus en plus non seulement aux Milanais, mais aussi aux touristes italiens et étrangers. En témoigne le boom touristique en 2016.

Depuis l’Expo 2015, le visage de Milan continue de changer. La capitale lombarde n’est plus seulement une capitale économique, la ville de la mode et des embouteillages. Elle est devenue un grand musée, un lieu d’art et de culture. Les grands rendez-vous internationaux se multiplient et se suivent tout au long de l’année : après la Fashion week et la Design week, on découvre désormais la Food week, la Photo week ou encore la Arch week. Sans parler des grandes expositions, comme celle de Caravage à l’automne prochain au Palazzo Reale.
Une attractivité qui lui permet de se placer juste après Paris, quant à la « capacité à attirer le public local, national et international », sur 168 villes européennes examinées, selon le « Cultural and creative cities monitor ». Et la 3ème place du podium quant à « la richesse et la vivacité culturelle ».
Milan est même 2ème, toujours derrière Paris et juste devant Rome, pour sa capacité d’emploi dans le secteur de l’industrie créative et du spectacle.

Le boom touristique connu en 2016, presque 6 millions de visiteurs, place Milan à égalité de la capitale française quant au nombre de visiteurs dans les musées.

Une vivacité qui a notamment incité les grands groupes comme Apple, IBM, Microsoft et Deloitte, à concentrer leurs quartiers généraux européens à Milan.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

La rédaction (Lepetitjournal.com/Milan) – Mercredi 12 juillet 2017

MIGRANTS – L’Italie exaspérée par l'absence de soutien de l’UE


L’Italie menace de fermer ses ports aux bateaux secourant les migrants pour les forcer à amarrer chez ses voisins européens. Et pour cause, près de 10.000 migrants ont débarqué en 48 heures la semaine dernière sur les côtes de la Péninsule. Et 83.360 en six mois, soit quasiment un tiers de plus qu’en 2016 sur la même période.

Face à ce fardeau, Rome exige une aide immédiate, non seulement sur le sauvetage mais aussi sur l’accueil et la répartition des migrants.
Les ministres de l’Intérieur français, allemand et italien, en compagnie du commissaire européen à l’immigration, Dimitris Avramopoulos, se sont ainsi réunis lors d’un dîner d’urgence dimanche soir à Paris, pour tenter d’amorcer une solution à la crise migratoire et à la façon d’aider l’Italie. Dans deux jours, à Tallinn, la discussion se poursuivra entre les mêmes ministres et leurs homologues des 25 pays de l’UE, puis de nouveau au sommet probablement au sommet du G20, vendredi à Hambourg.

Si la menace proférée par l’Italie est peu réalisable, elle aura eu le mérite de traduire l’irritation du Belpaese face à l’attitude passive des gouvernements européens.


M.-A.R. (www.lepetitjournal.com/Milan) – Mardi 4 juillet 2017

MiMoto – Le scooter sharing électrique débarque à Milan

Alors que les trois-roues Enjoy disparaissent des rues de Milan dans quelques jours, MiMoto, une flotte de scooters électriques débarque dès septembre prochain.
Pratique, les scooters pourront être prélevés et rendus librement, sans besoin de les « remettre » à une station particulière.
Le système fonctionnera par le biais d’une application. En clair, le smartphone permettra de détecter le deux-roues le plus proche, il suffira alors de le réserver le temps d’arriver sur le lieu exact. MiMoto s’allumera alors en un clic, sans clé.

Quel scooter ?
Les scooters seront totalement green grâce à une batterie électrique d’une autonomie de 80 kilomètres qui sera remplacée par les employés de l’entreprise lorsqu’elle devra être rechargée.
Le trio inventeur du système revendique une flotte maniable, destinée aux hommes comme aux femmes, contrairement aux trois roues Enjoy qui étaient certes stables mais pas forcément pratiques à utiliser pour des déplacements rapides. Deux casques de tailles différentes seront également fournis.
Pour l’instant, le coût reste inconnu mais les promoteurs du service assurent qu’il s’agira du plus compétitif du marché italien actuel. Rendez-vous en septembre pour le découvrir...

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Milan) – Jeudi 29 juin 2017

Source photo : MiMoto

CANDIDATURE – Développer son leadership au féminin grâce au mentoring

En avril dernier, la Chambre française de Commerce et d’Industrie en Italie a présenté son nouveau Club, « Inspiring Women », destiné à favoriser le leadership au féminin dans le monde de l’entreprise, grâce à la mise en œuvre d’un programme de mentoring.

30,8 % de femmes sont présentes dans les conseils d’administration en Italie, plaçant ainsi le pays à la quatrième place dans le monde, selon une étude du Crédit Suisse Research Institute de 2015.
C’est pour améliorer cette situation que la CCI France Italie a lancé un club destiné aux femmes, pour les accompagner dans le monde professionnel et favoriser leur leadership en entreprise. (Plus d’infos : ici).

Pour participer en tant que mentee - une expérience professionnelle de 2 à 5 ans est nécessaire -, il est possible de déposer sa candidature jusqu’au 25 juillet. La sélection aura ensuite lieu afin de constituer une quinzaine de couples mentor-mentee. Le programme débutera en septembre 2017 avec 10 rencontres organisées sur un an.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Milan) – Mercredi 28 juin 2017

Informations pratiques (coûts) :
-    Entreprise membre de la CCIFI : 500 €
-    Entreprise non membre : 800 €
-    Entreprise individuelle et ONG membre de la CCIFI : 350 €
-    Entreprise individuelle et ONG non membre : 550 €
-    Femmes en recherche d’emploi et n’entrant dans aucune des catégories précédentes : 200 €
Pour plus d'infos : elisa.dellolio@chambre.it

Source photo: CCI France Italie

BACCALAUREAT – 96,20 % de réussite au lycée français Stendhal de Milan

Alors que les oraux de rattrapage du baccalauréat ne débutent que le 5 juillet en France, l’Italie a pris un temps d’avance. Les résultats définitifs sont connus depuis vendredi et le cru 2017 est excellent. Le lycée Stendhal de Milan enregistre un taux de réussite de 96,20 %.

Dans le détail, les filières Scientifique et Littéraire font carton plein avec 100 % de réussite, alors que la filière Economique et social enregistre 89 %.
A noter également que 77,23 % d’entre eux ont obtenu leur diplôme avec mention.

A noter, la meilleure moyenne est de 20/20 ! « Le meilleur résultat de toute la zone Europe du Sud-est », nous précise avec une certaine fierté Xavier Bocquel, le proviseur du lycée Stendhal.

Pour célébrer les résultats, l’établissement a organisé une cérémonie de remise des relevés de notes en présence des parents des nouveaux bacheliers. Une ambiance festive qui a remplacé le sérieux de ces dernières semaines.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Milan) - Lundi 26 juin 2017

Photo: AB pour LPJ Milan

Milan

SORTIE- Boîtes, bars, clubs : Où danser et écouter de la musique à Milan ?

Capitale de la mode et deuxième plus grande ville du pays, Milan est également réputée pour sa vie nocturne. Avec ses nombreux étudiants, la ville bouge presque autant la nuit que la journée. Pour ceux qui après un aperitivo veulent se déhancher, la ville regorge de possibilités. Dans une ancienne église, une ancienne banque, un tunnel, une ancienne concession automobile. Sur de la house, de l’électro, du rock ou du Rn’B. Et pourquoi pas du…

EXPAT – Comment se loger à Milan ?

S’expatrier est déjà un grand chamboulement. Mais lorsqu’il s’agit de se loger dans une ville que l’on ne connaît pas, cela peut devenir un vrai…
Actualité Italie

DEBAT – La France après les élections vue par E. Letta et M. Lazar

Deux mois après les élections présidentielles qui ont porté Emmanuel Macron au pouvoir, l’ex-président du Conseil des ministres italien, Enrico Letta et le politologue Marc Lazar ont partagé vendredi 7 juillet dernier à Milan leurs analyses et réflexions sur cette nouvelle page de l’histoire de la politique française. Un débat animé par Jérôme Gautheret, correspondant du quotidien Le Monde à Rome.
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine