Ho Chi Minh Ville

SPÉCIAL TÊT 2017 – Les festivités du Têt c’est quoi ?

Le Têt – ou nouvel an lunaire – qui marque aussi l’arrivée du Printemps, est l’une des fêtes les plus importantes du Vietnam. Les festivités ont lieu chaque année entre janvier et février selon le calendrier lunaire. 

C’est l’occasion pour les Vietnamiens d’adresser leurs respects à leurs ancêtres, de passer du temps en famille et de se détendre. Cette année, les dates officielles du Têt sont du 27 janvier au 1er février 2017 et on célèbre l’année du coq… symbole cher aux Français !

Bien que les réjouissances ne durent officiellement que quelques jours, la préparation a débuté en réalité depuis le 21 (24ème jour du 12ème mois du calendrier lunaire).

Les familles font des offrandes au gardien de la cuisine et du foyer : Tao Quan. Celui-ci doit se rendre au Ciel et faire le rapport de l’année passée dans la maison du Roi des Cieux. Il sera à nouveau accueilli par les familles pendant le réveillon. Pour cela, les Vietnamiens achètent le poisson « Chep », moyen de locomotion de Tao Quan vers le ciel, qui sera ensuite relâché.

L’événement prend tout son sens lorsque la famille se réunit le 29 décembre lunaire (soit aujourd’hui !) pour préparer des gâteaux de riz gluant appelés banh Têt et banh Chung, puis les offrandes du 30 décembre de l’année lunaire destinées à accueillir les esprits des ancêtres. Toute la famille doit être présente dans le foyer à cette occasion. Ce qui explique la grande demande en billets de train, bus et avion à cette période, pour le retour des provinciaux dans leurs villes natales (le « Quê »).

Le Têt donne lieu également à un grand ménage de printemps et des emplettes. Les Vietnamiens vont consacrer une grande partie de leur temps libre à ces occupations, se débarrassant des choses inutiles pour en acheter de nouvelles, ce qui est un signe de prospérité.

Il est également coutume de faire des cadeaux aux amis, à la famille et aux personnes importantes. La tradition veut aussi que l’on offre des « li xi » ou enveloppes rouges contenant des billets aux enfants et aux personnes âgées, pour leur souhaiter la bonne année. On peut utiliser cette tradition comme l’équivalent de nos étrennes et ainsi en profiter pour remercier ceux qui prennent soin de nous toute l’année : femmes de ménages, gardien de parking, esthéticienne...

C’est aussi l’occasion pour les Vietnamiens de tenter leurs chances aux jeux de cartes pendant le Têt, et ainsi espérer avoir une année prospère !

Aucun Têt ne serait complet sans les marchés aux fleurs, les hoa mai, hoa dao, hoa cuc qui serviront à embellir les maisons et à symboliser le renouveau de la nature.

Enfin, pour les Vietnamiens résidents en France, viet kieu et amoureux du Vietnam, le nouvel an lunaire sera fêté officiellement par le Centre Culturel du Vietnam en France dans quatre villes : Paris le 3 février, Nogent-sur-Marne le 4 février, Marseille le 11 février et Lyon le 12 février. Lepetitjournal.com Ho Chi Minh Ville reviendra prochainement sur ces festivités vietnamiennes made in France !

 

 

 

Service de presse du Consulat général de France (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 26 Janvier 2017

 
Ho Chi Minh Ville
Une internationale

HIKARI – Plongez au cœur de La Havane, Tokyo ou encore Rio !

Désignant la lumière en japonais, le terme Hikari aura sans doute séduit les éditions françaises du même nom, qui à leur façon souhaitent elles aussi mettre le monde en lumière. Avec leur collection « Portraits Ville » elles ont pour ambition de renouveler le genre du livre de voyage, et de faire découvrir à leurs lecteurs de façon intime et personnelle les moindres recoins d’une métropole à travers le regard de ses habitants. Cet été, 3…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Actualité

CHARLES AZNAVOUR - Il n'est jamais trop tard

Charles Aznavour a accepté de répondre aux questions des éditions de Perth et de Nouvelle-Calédonie, qui ont la joie de vous proposer cette…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine