Zurich

QUALITE DE VIE - Zurich numéro 2 du classement Mercer

Pour la septième année consécutive, Zurich se classe à la deuxième place du classement sur la qualité de vie réalisé par le cabinet Mercer. La plus grande ville de Suisse est encore une fois devancée par Vienne dans une étude dominée par les cités européennes.


Vielle ville de Zurich (Jean-Baptiste Chatain)

1er Vienne, 2ème Zurich et 3ème Auckland : vous l’aurez deviné, il s’agit bien de "l’Enquête annuelle sur la qualité vie" du bureau d’étude et de conseil Mercer, au podium inchangé depuis 2011.  Le reste du top 10 n’évolue pas non plus : Munich, Vancouver, Düsseldorf, Francfort, Genève, Copenhague. Seule nouveauté, une troisième ville Suisse vient s’invite aux premiers rangs : Bâle partage la 10ème place avec Sydney.

L’enquête Mercer évalue la qualité de vie de 231 villes du monde selon 39 critères : infrastructures, stabilité politique, services de santé, biens de consommation, logement, environnement naturel, éducation, situation économique, transports etc. A cet égard, les villes européennes, plus particulièrement celles d’Europe centrale et d’Europe du Nord, tirent leur épingle du jeu : 9 sont classées dans le top 10 et 13 dans le top 20.

"Les villes européennes, malgré l’accentuation de la volatilité politique et financière actuelle, continuent d’offrir une qualité de vie parmi les plus enviables de la planète", détaille le rapport de l’étude. "Elles conservent ainsi leur rang de destinations attractives, tant pour l’expansion des activités commerciales que pour l’envoi d’expatriés en mission".


Classement 2017 (Crédits : Mercer)

Le classement fait la part belle aux villes de taille moyenne. En dehors de Sydney (10ème), Berlin (13ème) ou Toronto (16ème), les grandes métropoles sont reléguées en seconde partie de tableau : Paris se classe 38ème, Londres 40ème, New York 44ème et Tokyo 47ème. En queue de peloton on retrouve principalement des villes du Moyen-Orient ou d’Afrique : Sanaa au Yemen, Bangui en République centrafricaine et Bagdad clôturent le classement.

Au-delà du produit d’appel que constitue ce "ranking", l’étude a pour objectif de vendre des outils d’analyse aux entreprises et aux décideurs politiques. Ces rapports payants permettent ainsi aux sociétés de choisir leur lieu d’implantation, et d’établir les salaires de leurs employés à l’étranger en fonction des caractéristiques de leurs destinations.

Jean-Baptiste CHATAIN (www.lepetitjournal.com/zurich) mercredi 15 mars 2017.
Recevez nos articles du lundi au vendredi en vous inscrivant à notre newsletter. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

 
A la Une à Zurich

Les records du monde de la loterie

Vous aimez jouer de temps en temps à la loterie ? Mais est-ce que vous la connaissez réellement ? La loterie est un univers passionnant malgré ce que…
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine