Varsovie

ERASMUS A VARSOVIE - Les bons plans pour s'installer en toute tranquillité

Ça y est, c’est officiel, vous allez passer six mois ou un an à Varsovie. Vous rêvez de visiter toute l’Europe centrale, de goûter la vodka Zubrowska et aux joies de la vie étudiante varsovienne… Mais avant ça, un petit retour à la réalité s’impose : il vous faut un toit, un téléphone et pourquoi pas un nouveau groupe d’amis. Avant de boucler vos valises, lisez notre récapitulatif des conseils à suivre pour passer une année sans aucun souci!

Pour arriver à Varsovie

Avion : il existe deux aéroports à Varsovie :

  • L’aéroport Chopin est l’aéroport principal, mieux situé, à une trentaine de minutes du centre-ville en bus. Il dessert notamment Air France et LOT (la compagnie aérienne polonaise). Rejoindre le centre-ville par les bus n°175 (vers le centre et la Vieille Ville), n°188 (vers l’est) ou N32 (bus de nuit qui rejoint le terminal de bus de la gare centrale, tlj 23h-5h avec 2 départs par heure). Sinon, prendre un taxi : c’est moins cher qu’en France en Pologne, cela vous coûtera environ 50 zlotys (12 euros).
  • L’aéroport Modlin est beaucoup plus excentré, à 35km au nord-ouest de Varsovie. Si vous prenez un vol low-cost, il y a des chances pour que vous arriviez à Modlin. Comptez environ une heure de trajet pour rejoindre le centre. Plusieurs compagnies de bus proposent le voyage ; on vous conseille les Modlinbus, qui font des navettes régulières entre l’aéroport et différents arrêts dans la ville.

Train : la gare ferroviaire centrale (Warszawa Centralna) est située à 5mn à pied de Centrum, l’arrêt de métro principal de Varsovie. Pkp.rozklad.pl ou intercity.pl

Bus : la gare routière principale de l’ouest (Dworzec Autobusowy Wszawa Zachodnia) accueille l’essentiel du trafic international et les bus nationaux. Liaisons en bus vers le centre-ville : bus n°127, 158, 517 et 523 de l‘autre côté de la voie express (traverser par le passage sous-terrain).

Pour trouver un logement

Plusieurs possibilités s’offrent à vous : Le site Erasmusu met en relation ceux qui cherchent un logement et ceux qui en proposent, sous forme de petites annonces. L’inscription au site est payante, et d’une durée limitée.

Rejoignez les groupes facebook permettant de trouver des studios ou des chambres et appartements en colocation à Varsovie : - Roomate and flat finders, Warsaw, Poland (le principal, avec plus de 1000 membres inscrits) - Warsaw roomate for apartments - Warsaw accomodation - Flatshare in Warsaw - Erasmus flatmates Warsaw Rejoignez aussi les groupes facebook Erasmus, sur lesquels des offres sont parfois postées (comme Erasmus Warsaw 2015-2016 ou ce groupe privé du même nom). La plupart du temps, ce sont des agents immobiliers qui publient sur les pages facebook, ou des particuliers qui sous-louent une chambre de leur appartement, donc on retrouve les mêmes annonces sur tous les groupes. Il faut envoyer un message privé à la personne qui a publié pour avoir plus d'informations. Souvent, la procédure consiste à signer un accord avec celui qui vous loue, et envoyer un « deposit » (une caution) avant d'arriver sur place, qui correspond dans la plupart des cas à un mois de loyer. Vérifiez bien si le prix des charges est compris dans le prix du loyer avant de vous engager.

Sinon, il y a aussi bien sûr des sites immobiliers : gphouse ou immopol.
--> Concernant la localisation de votre logement, il est toujours préférable de rester proche d'une station de métro. La ville est très étalée et les stations sont en fait très éloignées les unes des autres à pied, mais en métro, ça va vite ! --> Côté prix, Varsovie est une ville assez chère en Pologne donc ne vous attendez pas à payer un loyer dérisoire. Les prix moyens pour une chambre privée dans un appartement en colocation se situent entre 700 et 1.300 zlotys par mois (soit de 170 à 317€ environ).  --> Quel que soit le moyen que vous choisirez pour trouver votre logement, éplucher les annonces prend du temps, donc bon courage ! Et si vous n’avez pas encore trouvé de logement à votre arrivée, n’hésitez pas à loger dans une auberge de jeunesse au début de votre séjour, et prendre quelques jours pour visiter des appartements dans la ville.

Pour votre assurance maladie

N'oubliez pas de demander la carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Cette carte vous permet d'être pris en charge pour ce qui est des soins nécessaires dans n'importe quel pays faisant partie de l'Union Européenne dans le cadre d'un séjour temporaire (voyage, séjour linguistique, ERASMUS). La carte est gratuite pour tous les citoyens européens et est valable deux ans. En tant qu’étudiants ERASMUS, il faut donc faire une demande à la mutuelle étudiante dans laquelle vous être inscrit (LMDE, SMEREP). Pour consulter les détails des soins remboursés par la CEAM en Pologne cliquez ici.

Pour se déplacer à Varsovie

Prendre les transports en commun à Varsovie peut se révéler très vite coûteux sans carte de transport. Pour en obtenir une adressez-vous à un bureau ZTM (la compagnie de transport de la capitale), par exemple celui de Centrum, situé dans la station de métro même. Pour ce faire il faudra vous munir d'une pièce d'identité ainsi que d'une photo. Vous pouvez recharger votre carte de transport pour un mois au prix de 110 zlotys ou pour trois mois au prix de 300 zlotys. La carte étudiante polonaise délivrée par votre université d'accueil vous permettra de bénéficier d'une réduction de 51 % sur ces tarifs. Si vous êtes à Varsovie pour un stage, il est possible de demander la carte internationale étudiante pour 24 zlotys afin de bénéficier de tarifs réduits sur certains trajets. La carte vous permet l'accès à tous les transports en commun (bus, métro, tram) dans la zone 1, c'est à dire jusqu'aux limites de la ville. Les lignes régulières sont en activité jusqu'à minuit, après cela il y a toujours possibilité de prendre un des bus de nuit qui passent généralement toutes les heures.

Il est également possible d'utiliser le Veturilo, le vélib varsovien, en créant un compte sur internet et en l'activant pour 10 zlotys. Les 20 premières minutes sont gratuites, ensuite comptez un zloty pour la première heure, trois pour la seconde, cinq pour la troisième heure, et sept zlotys pour toute heure au-delà de la troisième. A notez néanmoins que l'entretien des vélos n'est pas vraiment optimal et qu’ il est fréquent de se retrouver avec un vélo déraillé ou en mauvais état.

Taxi : véritable ami de vos nuits varsoviennes, le taxi est relativement bon marché dans la capitale. Il est néanmoins conseillé d’en réserver par téléphone pour éviter tous surcoûts éventuels. La prise en charge est en général entre six et huit zlotys. Pour le trajet, comptez autour de 2 ou 3 zlotys par kilomètres.

Enfin, pour éviter de vous perdre dans la capitale polonaise, n'hésitez pas à lire notre article sur les meilleures appli mobiles à utiliser pour se repérer à Varsovie !

Pour gérer votre budget

Pour votre compte bancaire, deux options s’offrent à vous :

- soit vous gardez votre compte bancaire français et vous demandez à votre banque avant votre départ de lui ajouter une option internationale. C’est très pratique, et ça permet souvent de faire cinq retraits sans frais par mois.

- soit vous ouvrez un compte en Pologne. Mais pour un court séjour d’un semestre ou un an, beaucoup préfèrent la première option.

Pour les opérations de change : attention, ne changez pas vos euros en zlotys à l’aéroport ou dans les zones touristiques comme la Veille Ville. Les taux de change n’y sont pas parmi les plus avantageux.

Concernant vos paiements en carte, choisissez toujours de payer en zlotys et non en euros, cela permet de bénéficier d’un meilleur taux de change.

Pour vous équiper d'un téléphone

Depuis le  partir du 15 juin 2017, les frais d'itinérance en Europe et en DOM ont totalement disparu. Un voyageur passant des appels, envoyant des SMS/MMS et accédant à l'Internet mobile, depuis un pays de l'Union Européenne et des DOM vers l'Union Européenne et les DOM, bénéficiera donc de tarifs identiques à ceux pratiqués par son opérateur, dans son pays d'origine. Néanmoins, prendre une carte rechargeable ou s'abonner en Pologne peut parfois s'avérer moins coûteux qu'en France.

Plusieurs compagnies de téléphones en Pologne proposent des cartes rechargeables:

- ORANGE: l'offre "Orange FREE na kartę", sans doute la plus performante sur le marché, permet de bénéficier d'une formule "sur mesure". Vous pouvez en effet choisir le montant de recharge de votre carte. Par exemple, à 5 PLN (2 jours de validité) correspondront 2.5 Gb ou bien à 50 PLN (93 jours de validité), 25 GB. Il est également possible de combiner ces offres avec un service d'abonnement d'appels et sms illimités pour 30 PLN par mois. La carte est vendue dans n'importe quel kiosque, grande surface ou dans les enseignes ORANGE de la ville. Il est possible de recharger la carte par téléphone en appelant le 8002 ou par internet, dans les boutiques ORANGE et dans certaines grandes surfaces ou dans des enseignes comme EMPIK. Pour plus d'informations, cliquez ici.

Les opérateurs Play (cliquez ici), Plus (cliquez ici) et T.Mobile (cliquez ici) proposent également des offres de cartes rechargeables.  

Pour communiquer avec la France

- Skype permet d’effectuer des appels vidéo gratuitement à travers le monde. Si votre interlocuteur est absent, vous pouvez lui laisser un message vidéo, qu’il pourra visionner à tout moment. - What’s app et Viber : les moyens de communication préférés des expatriés ! Ces deux applications pour téléphone permettent d’envoyer des sms et même passer des appels gratuitement, grâce à une connexion internet, vers l’étranger.

Pour lier connaissance

- Plusieurs groupes facebook existent si vous voulez rencontrer d'autres habitants de la ville. Le groupe « Parler français à Varsovie » permet de rencontrer d'autres francophones ou étrangers apprenant le français. En mal du pays ? Inscrivez-vous aussi sur les groupes tels que Frenchies de Varsovie ou La French zone à Warsaw. Le groupe « Tandem Evening in Warsaw » organise des rencontres le soir à intervalles réguliers sous forme d'échanges linguistiques autour d'un verre. Consultez leur page pour vous tenir au courant des prochains rendez-vous.

- Le réseau ESN (Erasmus Student Network) est également présent et très actif à Varsovie. Consultez régulièrement sa page pour vous tenir au courant des prochaines soirées ou si vous voulez organiser des rencontres avec d'autres ERASMUS.

- Le célèbre site de couchsurfing a une communauté active et un forum de discussion. Pour chaque ville des « Tandem » ont d'ailleurs lieu régulièrement.

A ne pas oublier dans sa valise

- La carte européenne d'assurance maladie - Votre passeport si vous comptez voyager hors Europe - Votre carte internationale d’étudiant (carte ISIC) : elle permet de justifier de votre statut d’étudiant partout dans le monde, et donc de bénéficier d’avantages, services et réductions (transports, hébergement, culture, etc). Commandez-la en ligne ici. - Eventuellement la Carte d’adhésion internationale aux auberges de jeunesse (carte FUAJ), qui permet d’avoir des réductions dans les auberges de jeunesse affiliées au réseau. Achat en ligne ici. - Côté vêtements, le climat de Varsovie est un climat continental. Prévoyez donc des habits chauds pour l'hiver car les températures peuvent chuter jusqu'à -25°, mais n'oubliez pas d'emporter des habits plus estivaux pour le début et la fin de l'année scolaire.

En cas d’urgence

- L’ambassade de France en Pologne : Piękna 1, Warszawa, téléphone : +48 22 529 30 00 - Numéros d’urgence : Pour les téléphones fixes: 999: S.A.M.U. 998: Pompiers 997: Police 981: Assistance dépannage 986: Police municipale En appelant d'un portable, il faut ajouter un indicatif téléphonique précisant la ville. Par exemple, pour appeler un commissariat de police à Varsovie, composez: 22- 997. Il existe aussi un numéro d'urgence universel: 112. Vous ne composez alors pas d'indicatif téléphonique. Vous serez redirigé sur un service correspondant par un opérateur.

Belle année en Pologne !

 

Voir également notre article: ERASMUS – La Pologne fait l’unanimité auprès des étudiants 

Crédit photo (dans l'ordre) : © Radius Images / Corbis ; Marie-Jeanne Delepaul

Marie-Jeanne Delepaul et Hugo Guyon (lepetitjournal.com/Varsovie) - Jeudi 27 juillet 2017

(article publié la première fois en juillet 2015)

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez-nous sur Facebook !

 

INSURRECTION DE VARSOVIE - Il y a 73 ans

Demain, le 1er août, l’Insurrection de Varsovie aura 73 ans. A cette occasion, comme chaque année, toute la Pologne célèbrera la mémoire des victimes qui ont lutté pour l’indépendance du pays en…
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine