Varsovie

14 JUILLET – Rendez-vous z Francją !

 

La fête nationale française est très joyeusement célébrée chaque année aux six coins de l'hexagone. La CCIFP souhaite importer cette atmosphère festive dans les rues de Varsovie. Le samedi 14 juillet, la Chambre de Commerce et d’Industrie organise donc une « foire à la française ». Où ?  Rue Francuska, oczywiście. Ouverte à tous, les visiteurs auront l’occasion d'y goûter un petit morceau de France au bord de la Vistule...

L’événement débutera dès midi à Saska Kępa. Et il y en aura pour tous les goût et tous les âges. Tout au long de la rue, des stands offriront des produits régionaux "made in France" : fromages, vins, croissants...

Les papilles ne seront pas les seules à la fête, dans une zone sportive les visiteurs pourront s'initier aux joies du golf et, sport français s'il en est, de la pétanque (ce fameux jeu de boules, du Provençal : pieds, et tanca: planté).

Les enfants ne sont pas oubliés, un espace leur est réservé où, par des jeux, ils auront l'occasion de découvrir la France (et la langue française, si besoin).

Pour les plus grands, une zone sera aussi consacrée aux investisseurs français en Pologne. La CCIFP souhaite mettre en avant la longue présence de ces sociétés sur le marché polonais.

Vous pourrez également découvrir les dernières avancées technologiques des secteurs téléinformatique, énergétique et automobile, avec notamment l’une des voitures électriques les plus écologiques au monde. De grandes chaînes de distribution ainsi que des entreprises cosmétiques et énergétiques seront également présentes.

Au croisement avec la rue Walecznych, une scène accueillera de nombreuses animations tout au long de la journée. Des intervenants nous parleront de la France, de ses us et coutumes ainsi que de ses attractions touristiques. Vous aurez également le droit à des démonstrations de cuisine française.

Ces leçons culinaires s'accompagneront d'une initiation aux plaisirs de l'œnologie. Des professionnels viendront spécialement pour vous aider (si besoin), à vous y retrouver parmi les nombreux vins hexagonaux.

Tout au long de la journée, vous pourrez écouter de la chanson française, nouvelle vague ou plus classique.

Le soir enfin, vous aurez droit à une fête en plein air pour ne pas passer à côté des fameux bals du 14 juillet. Tenté ? N'hésitez plus et venez nombreux !

 

La rédaction  (www.lepetitjournal.com/varsovie.html) mercredi 4 juillet 2012

 

Pour plus d’informations : www.ccifp.pl

Le saviez vous ?
La fête nationale française ("Bastille day" en anglais) ne célèbre pas la prise de la Bastille mais la fête de la Fédération du 14 juillet 1790. Ce jour-là, La Fayette, commandant de la Garde nationale de Paris, fait organiser à Paris pour l’anniversaire de la prise de la Bastille une grande fête. Le Champ-de-Mars, alors en dehors de Paris, est transformé en un vaste cirque de 100.000 places. Pour ça les Parisiens se mobilisent. Louis XVI vient aussi de Saint-Cloud donner un coup de pioche. La Fayette, en manches de chemise travaille comme un ouvrier. Le 14 une foule immense et enthousiaste se presse malgré le mauvais temps. Louis XVI, très applaudi, prête serment à la Nation et à la loi, et l’on chante un Te Deum.

Ce n'est que 90 ans plus tard, en 1880, que le 14 juillet devint officiellement jour de la Fête nationale française, sur proposition de Benjamin Raspail (les députés avaient aussi hésité avec le 4 août). Plutôt que de désigner la journée sanglante du 14 juillet 1789, très marquée à gauche, un compromis est trouvé autour de cette fête "de la réconciliation et de l’unité de tous les Français".


REVENDICATIONS – Les routes de Varsovie pourraient être perturbées

Le président de la section agricole de l’OPZZ (l’alliance Syndicale de toute la Pologne), Sławomir Izdebski, a envoyé lundi 26 janvier un courrier à Mme Kopacz lui demandant de rencontrer les agriculteurs de l’association "Nasz Dom" (Notre Maison), représentée par Sylwia Maćkowiak. Si le Premier ministre refuse de s’entretenir avec eux d’ici vendredi, ces derniers menacent de bloquer les routes de Varsovie à l’aide de leurs tracteurs.

CCIFP - 2 nouveaux membres au Directoire

Le 13 janvier 2015, le Conseil de la Chambre de Commerce et d'Industrie France Pologne a élu deux nouveaux membres du directoire de la CCIFP : Guillaume de Colonges, Président de Carrefour Polska, et…

FLAMBEE DU FRANC SUISSE - Les solutions envisagées

Selon le EUobserver.com, la Pologne serait le pays le plus touché par les répercussions de la flambée du franc suisse survenue le jeudi 15 janvier. Près de 700.000 foyers polonais sont affectés par…
A la une

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie