GALLICISMES : Vous parlez mieux polonais que vous ne le pensez

 

Szampan, fryzjer, parasol, balkon, awantura, adres, fotel, toaleta, bon ton, awangarda : lepetitjournal.com fait à sa manière l’inventaire des mots et expressions que le polonais doit à la langue française [archive 2011]

Chers francophones de passage en Pologne et désireux d’apprendre la langue de ce pays mais désespérés devant les obstacles à vaincre, n’ayez crainte : comme le Bourgeois gentilhomme qui disait de la prose sans le savoir, vous parlez déjà (un peu) polonais.

Une empreinte indélébile
La France, ce jadis grand pays qui n’avait de cesse d’éclairer de ses lumières l'Europe toute entière durant au moins deux siècles, avait marqué la Pologne d’une empreinte indélébile. Conséquence d’une suite d’événements majeurs (couronnement d’Henri de Valois roi de Pologne, politique pro-française de Ladislas IV et de Jean III Sobieski, règne de la dynastie saxe mais française par le cœur, des Wettins, puis guerres napoléoniennes, création du Duché de Varsovie et Grande émigration), l’influence de la France s’était fait sentir dans beaucoup de domaines, artistique, littéraire, celui de la vie quotidienne de la noblesse, celui de la mode... Et celui de la langue où elle avait laissé des traces durables sous forme de gallicismes, ces mots et expressions d’origine française. Et ils sont légion.

Allons d’abord chez le fryzjer
Voyez comme l’Histoire fait bien les choses ! Vous voilà, sans avoir à lever le petit doigt, en possession d’une langue étrangère que vous croyiez à tort hors de portée. Rassemblez donc, dans votre baluchon de pèlerin, tous ces vestiges du passé glorieux, et en avant pour la conquête de la Pologne !

Noblesse oblige, allons d’abord chez le fryzjer pour vous faire friser les cheveux ; comme c’est un fryzjer wizażysta, il saura conseiller une koafiura seyante pour chaque type de visage et il proposera même une peruka pour les plus chauves.

Après ce rendez-vous incontournable, rendons-nous dans un salon haute couture où une vendeuse à l’allure de femme fatale sera si persuasive que vous craquerez pour un szal z tiulu très glamour au prix de 200 euros : une bagatela !

Une belle romans
Vous voilà beau comme un amant ou, si vous êtes une dama, quelle kokietka vous faites ! Quelle toaleta, quelle ekspresja ! Il ne vous manque qu’une touche de perfumy pour aller au théâtre voir un spectacle qui, à en croire l’afisz, semble du plus haut intérêt. En effet, c’est une pièce d’awangarda. Les comédiens de la trupa sont excellents et, ce qui ne gâche rien, il y a un dyplomata dans votre loża, attaché, konsul ou même ambasador, en tout cas un monsieur très szarmancki. Ou alors c’est une dama, une szansonistka très en vogue pour laquelle vous vous sentez tout à coup près à commettre une mezalians. Pendant l’antrakt, vous sortez ensemble dans les kuluary pour vous dégourdir les jambes, et la szansonistka semble ravie de vos komplementy !

Tout ceci se termine par une romans qui débute le soir même dans un buduar ou une garsoniera. Après avoir bu beaucoup de szampan, au petit matin vous avez une faim de loup, mais ne voilà-t-il pas qu’on vous apporte sur un plateau rien que des frykasy : de la sos dans une jolie sosjerka, du bulion, une omlet et une szarlotka, et encore des korniszony et de la majonez, sans parler de l’oranżada pour faire passer tout ça.

Le kowboj
Hélas ! Vous vous apercevez avec effroi que vous commencez à manquer de vocabulaire, celui laissé par vos ancêtres n’ayant plus, ou si peu par rapport à l’âge d’or, été renouvelé après la seconde guerre mondiale (on dénombre environ 200 mots et expressions). Vous avez beau vous cacher derrière la bagietka, la butik et la wersalka, vous êtes démasqué. Ce ne sera pas tout de suite la gilotyna, vous avez encore votre mot à dire, mais il faut se rendre à l’évidence : l’affreux kowboj a déjà pris votre place encore chaude.

Anna Kryst (www.lepetitjournal.com/varsovie) jeudi 3 novembre 2011

Varsovie

AGENDA DU WEEK END – Les bons plans

Pour ce premier week-end de juillet, le thermomètre risque de grimper. Pour rester dans le thème, on vous a concocté un programme caliente : musique, spectacles, cinéma, sport et pique-niques animeront vos journées, et prolongeront vos soirées. Un bon verre d'eau, et ça repart !

SOUVENIRS – Ce qu’il faut ramener de Pologne

Ca y est, c’est la fin de l’année. Expatriés ou Erasmus, nombreux sont parmi vous ceux qui quitteront bientôt la Pologne pour de nouveaux horizons. Mais à quelques jours du départ, l’angoisse…

DZIK – Là où le temps s’arrête

De l’extérieur, le Dzik est une belle bâtisse moderne, toute peinte de blanc. Mais il suffit de franchir la porte pour faire un véritable voyage dans le temps. Déco rétro, vieux mobilier et boiseries…

CITADELLE DE VARSOVIE - Entre histoire et flânerie

Comme chacun sait, Varsovie regorge d’espaces verts et il n’est pas de meilleur moment qu’en cette saison de l’année pour entreprendre de longues promenades à pieds et s’immerger dans la végétation…

GRECE - Qu'en dit la presse polonaise?

Tous les journaux polonais suivent avec attention la situation en Grèce. Jeux de la mort - La Grèce au bord du gouffre titrait mardi en Une Dziennik Gazeta Prawna.

FIN D'ERASMUS - Avec Samuel Gadenne

C'est la fin de l'année et les étudiants Erasmus font leurs valises après un an ou un semestre en Pologne. Avant qu'ils ne s'envolent vers de nouvelles aventures, lepetitjournal.com/Varsovie en a…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine