PACS – L'union civile en question

 

Le Sejm polonais a repoussé hier mardi une proposition de débat sur quatre projets de lois concernant les unions civiles entre partenaires non mariés. Ils avaient été déposés par l'Alliance de la gauche démocratique et par Anna Grodzka, première femme transsexuelle à siéger au parlement polonais, pour le Mouvement Palikot. Ces textes ont été massivement rejetés par les autres groupes parlementaires, notamment la droite libérale au pouvoir. Près de 70% des députés ont refusé le débat.

Ces projets prévoient notamment de permettre les unions entre partenaires du même sexe. Le vote s'est accompagné de manifestations d'opposants et de supporteurs des droits homosexuels. Selon une étude gouvernementale, 72% des Polonais approuvent les partenariats contractuels hétérosexuels mais seulement 23% sont pour les unions civiles homosexuelles.

La Plateforme civique (PO, centre droit) du Premier ministre Donald Tusk a annoncé des travaux sur son propre projet de Pacs. Elle n'est officiellement pas opposée à ces partenariats, mais considère les projets "mal préparés" et ne respectant pas la constitution polonaise. Le Parti Droit et Justice (PiS) a aussi dénoncé leur caractère anticonstitutionnel : la loi fondamentale polonaise définissant le mariage comme une union entre un homme et une femme.

Une vingtaine de parlementaires du PO ont pourtant voté pour la tenue du débat. Cette mésentente illustre une division au sein du parti au pouvoir sur les sujets de société, entre l'aile conservatrice du parti (incluant le ministre de la Justice Jaroslaw Gowin) et une frange plus libérale (comme la ministre des Sports Joanna Mucha ou le ministre de la Culture Bodgdan Zdrojewski). Le très catholique PiS a d'ailleurs proposé une alliance au ministre Gowin pour bloquer toute proposition libérale sur la fécondation in Vitro, un autre débat sensible en Pologne.

Les projets de loi proposés par la gauche polonaise s'inspirent largement du Pacte civil de solidarité français. Le Pacs est un partenariat contractuel entre deux personnes majeures, quel que soit leur sexe. Il comble le vide juridique entourant les couples non mariés. S'il offre plus de souplesse que le mariage, il ne donne pas les mêmes droits. Il a d'ailleurs séduit essentiellement des couples hétérosexuels : 5% des PACS seulement concernent des couples du même sexe.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/varsovie.html) mardi 24 juillet 2012

Si la droite est encore réticente au mariage homosexuel en France, elle a aujourd'hui largement accepté le Pacs. Il y a 13 ans cependant, au moment de voter la loi, elle y était farouchement opposée (même dans les rangs de la gauche de nombreux députés, non convaincus, avaient préféré sécher la séance). Comme aujourd'hui en Pologne, l’opposition de droite demande d'abord que le texte ne soit pas débattu car elle l’estime contraire à la Constitution, puis, pour le bloquer propose plus 1.200 amendements au nouveau projet. Avec des argumentations qui a posteriori paraissent bien excessives : ainsi pour Christine Boutin "le pacs contribuerait inévitablement à la chosification des enfants soumis au bon plaisir des adultes".


Varsovie

SOPOT : un coin de Gascogne chez « Cyrano et Roxane »

Les beaux jours arrivent et les envies de week-end se font sentir ; si vous faites un détour par Sopot, ne manquez pas de vous arrêter le temps d’une dégustation dans le Sud-Ouest de la France… Chez "Cyrano et Roxane", c’est désormais possible

SCOUTISME - Les organisations polonaises

Lepetitjournal.com/Varsovie s’interroge aujourd’hui sur un phénomène que l’on connaît en France, mais qui dépasse les frontières : le scoutisme. Les activités scoutes sont très populaires en…

PÂQUES - Les traditions polonaises

Pâques est sans doute la fête catholique la plus importante de l’année en Pologne et s’inscrit dans un cérémonial religieux mais aussi culinaire bien précis. Pour mieux comprendre les festivités du…
A la une

EDUCATION - Tous les parents du monde ne sont pas aussi zen que... les Français!

L‘éducation est en enjeu crucial dans le monde d’aujourd’hui. Quels sont les meilleurs systèmes éducatifs ? Faut-il favoriser le bonheur d’apprendre ou l’autodiscipline ? Les parents de 15 pays différents ont été consultés par HSBC. Selon que l’on vive au Mexique, en Chine, en Turquie ou en France, les parents n’ont pas les mêmes attentes, ni le même stress !
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

SECURITÉ PRIVÉE - Les mesures de protection dans un environnement dégradé

Comment assurer la protection des nationaux quand ils ne sont pas sur le territoire de la nation ? Il s’agit d'une question essentielle de la science politique : si l’on suit la fiction du Contrat Social, un individu qui se situe sur le territoire dont il a la nationalité renonce à l’emploi de la force au bénéfice de la "puissance publique", mais est-ce le cas à l’étranger ? 

DECATHLON - Au top de sa forme en Chine !

Du matériel et des vêtements pour 60 sports en magasin, bien sûr, mais c’est avant tout la promotion du sport que la marque française souhaite développer. Interview de Pannya Khamphommala, directeur de la distribution Chine, qui nous donne les facteurs clés du succès de la marque lilloise
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2014. La Commission Européenne a ouvert dans la foulée une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 - Revivez la soirée en vidéo avec France Diplomatie et France 24

À l'initiative du petitjournal.com, les "Trophées des Français de l'étranger" ont été remis à leurs sept lauréats jeudi 6 mars au Quai d'Orsay, en présence de Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger. Découvrez les reportages consacrés aux lauréats sur France 24 et la vidéo officielle de la soirée réalisée par le ministère des Affaires étrangères