Varsovie

LA FETE DIEU - Une spécificité presque polonaise

Si en France, la Fête-Dieu n’est célébrée que sporadiquement, en Pologne l’événement est fêté massivement par la population. 60 jours après Pâques, dans tout le pays, dans les rues des villes et des villages ont lieu de nombreuses processions religieuses.

Jour férié où quasiment tout est fermé, la Fête-Dieu est incontournable en Pologne et demeure une célébration religieuse majeure. Appelée aussi Fête du Saint-Sacrement, elle célèbre la présence réelle de Jésus-Christ dans le sacrement de l’Eucharistie. Depuis que la Pologne a été découpée au cours du XVIIIe siècle par les envahisseurs russe, allemand et autrichien, cette célébration a joué un rôle fondamental dans la protection de l’identité nationale. Sous l’occupation soviétique, tout membre du parti politique au pouvoir se retrouvait banni s’il avait pris part à ce genre de célébration…

Les paroissiens se livrent à une vraie compétition, décorant leur jardin et leurs fenêtres. Les paroisses ne sont pas en reste et essayent de rassembler le plus possible de jeunes filles habillées de blanc pour jeter des pétales de fleurs sur le passage de la procession. Les cortèges ne sont pas formés au hasard et répondent à un ordre immuable et strict. Les fidèles et représentants des organisations paroissiales ouvrent le cortège, viennent ensuite les membres du clergé et les représentants des ordres, puis, en costumes, les corporations et les scouts. Enfin un orchestre (militaire) ou une fanfare précède des archevêques ou des prêtres qui, sous un baldaquin doré, portent le Saint Sacrement. Les bannières des paroisses représentent leurs saints patrons et brillent de mille feux, grâce à leurs broderies dorées. Rien d’étonnant à ce qu’il y ait presque autant de spectateurs que de processionnaires.

Le cortège passe par les sites et mémoriaux de la paroisse

La procession part de l’église et s’arrête obligatoirement quatre fois aux autels prévus pour l’occasion où sont lus les extraits des quatre Evangiles. En dehors des arrêts officiels, la procession passe par les endroits les plus importants de la paroisse : des petits calvaires, des chapelles ou des croix commémoratives. A Varsovie, la grande procession part traditionnellement de la Basilique des Saintes Croix et les processionnaires passent devant les autels situés sur Krakowskie Przedmiescie. Les évêques qui mènent la procession, changent après chaque autel. Ensuite, sous la colonne de Zygmunt est donnée une bénédiction générale avant que le Saint Sacrement soit porté dans la cathédrale Saint Jean.

J.R (lepetitjournal.com/Varsovie) - Jeudi 15 juin 2017

(article publié la première fois le 8 juin 2007)

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook !

 

INSURRECTION DE VARSOVIE - Il y a 73 ans

Demain, le 1er août, l’Insurrection de Varsovie aura 73 ans. A cette occasion, comme chaque année, toute la Pologne célèbrera la mémoire des victimes qui ont lutté pour l’indépendance du pays en…
Une internationale

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

POLITIQUE – La Suède et la transparence

En Suède, l'affaire Fillon ne fait pas la une, c'est à peine si la presse l'évoque tant il est ici difficile de concevoir qu'un élu emploie…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine