Varsovie

LITTERATURE – Les envoûtés de Witold Gombrowicz

Pour ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de la littérature polonaise, partez à la découverte de Witold Gombrowicz (1904/1969), considéré comme l’un des auteurs majeurs polonais. Les envoûtés est l’un de ses premiers romans.

Witold Gombrowicz (1904/1969) est considéré comme l’un des auteurs majeurs polonais. Rien ne le prédestinait pourtant à une carrière d’écrivain. Issu d’une famille de la noblesse terrienne, Witold entreprend des études de droits. Pour compléter cette formation, il séjourne en France où il suivra des cours à l’Institut des hautes études internationales. Mais en 1930, après que sa candidature au tribunal de Random fut rejetée, il abandonne définitivement sa carrière d’avocat et commence à fréquenter les cafés littéraires de Varsovie. En 1933, la publication des Mémoires du temps de l’immaturité, un recueil de contes, puis quatre ans plus tard celle de son premier roman Ferdydurke, l’impose comme l’enfant terrible de la littérature polonaise. Arrivé en 1939 pour un court séjour en Argentine, il y restera finalement 25 ans : la grande Histoire va bouleverser le court de sa vie et l’invasion de la Pologne par l’Allemagne le dissuader de rentrer en Europe. Il travaille alors avec la revue Kultura, relais de la culture polonaise en émigration, dans laquelle il publie des extraits  de son roman Trans-atlantique ainsi que des fragments de son Journal. En 1963, il quitte Buenos Aires et s’installe en France. Quatre ans plus tard le prix international des éditeurs lui est décerné. Son oeuvre connait alors un nombre croissant de traductions et ses pièces de théâtre (Yvonne, princesse de Bourgogne, Le mariage, Opérette) ne cesseront d’être jouées en Europe. Il meurt en 1969 à la suite d’une longue maladie.

Les envoutés est l’un des premiers romans de Gombrowicz. Paru en feuilleton simultanément dans deux quotidiens polonais durant l’été 1939, il fut interrompu pendant la guerre. Les trois derniers chapitres, qu’on avait cru définitivement perdus, ont été retrouvés en 1986 et donnent au roman un étonnant dénouement. L’intrigue complexe (les rebondissements sont nombreux) met en scène deux jeunes gens. Maya Okholowska, jeune fille de la bonne société polonaise et Marian Walczak, un jeune entraineur de tennis sans éducation. Etrangement semblables physiquement et par leur caractère, ils sont irrésistiblement attirés. Malheureusement ils exercent une influence néfaste l’un sur l’autre qui les mènera à des actions répréhensibles. Le cadre, un château hanté, et des personnages tourmentés qui flirtent avec la folie finissent de donner à ce roman noir une ambiance inquiétante et parfois malsaine. Dédoublement, répulsion, passion destructrice, Witold Gombrowicz dissèque avec brio le côté sombre de ses personnages. Il entraîne le lecteur sur les chemins de la culpabilité, du mensonge et du mal-être. Longtemps après avoir fermé les pages de ce roman, on reste envouté par cet étrange récit. 

Extrait

"Walczak n’arrivait pas à comprendre mais il se sentait si profondément lié à Maya, que quoi qu’elle fit, c’était comme si c’était lui. Comme si tout acte de Maya lui appartenait, était son acte à lui. Ses idées avaient beau tourbillonner dans sa tête, comme une nuée d’oiseaux effarouchés, il se demanda tout de suite s’il aurait pu faire une chose pareille, s’il aurait pu étrangler Maliniak. Tout à coup, comme mû par une inspiration soudaine, il sortit son miroir de poche. Il avait les lèvres bleues, presque noires ! Il se mit à courir. En vain : il sentait qu’il se perdait, qu’il s’échappait à lui même, qu’il n’arrivait plus à se fixer. Quelque chose s’était emparé de lui. Il voulut crier mais il ne pouvait plus."

Les envoûtés - Witold Gombrowicz - Edition Folio - 469 pages

Cécile Gaudemet (www.lepetitjournal.com/varsovie) - Article publié la première fois le vendredi 15 février 2013

lepetitjournal.com/Varsovie - Jeudi 20 avril 2017

 

AGENDA DU WEEK-END- Les bons plans

Varsovie restera fidèle plus que jamais ce week-end à sa réputation de ville musicale: jazz, latino, ou encore musique classique avec Chopin ou Mozart, les mélomanes devraient trouver leur bonheur. Les lieux où danser ne manqueront pas non plus, et pour ceux qui préféreront le calme, des rendez-vous gastronomiques ou culturels seront aussi de la partie... 

REFORME DES TRIBUNAUX - Le PiS va jusqu'au bout

La Commission de la Justice et des droits de l’Homme a adopté mercredi soir les amendements proposés par le Président et a simultanément rejeté en bloc les quelque 1.300 amendements de l’opposition.…

MUSIQUE - A la découverte du disco polo !

Si vous habitez en Pologne, vous n’avez certainement pas échappé au disco polo ! Spécialité du pays de Chopin, il reste méconnu à l’international. D’où vient-il ? A quoi correspond-il ?…

REFORME DE LA JUSTICE - Un "coup d'Etat"...

La série de lois controversées sur le système judiciaire, menées par le parti Droit et Justice (PiS) au pouvoir, a provoqué ce dimanche dans les plus grandes villes de Pologne (Varsovie, Cracovie,…

LA LUBELSKIE - La Pologne méconnue

Située au sud-est de la Pologne, La Lubelskie, qui correspond à la Voïvodie (autour de Lublin), est une région souvent ignorée par les tours opérateurs qui proposent des circuits touristiques à…

AGENDA DU WEEK-END- Les bons plans

Même si le mois de juillet s’annonce mal côté météo, lepetitjournal.com/Varsovie vous a choisi une sélection d’événements pour profiter comme il se doit de l’ambiance estivale : cinéma et concerts en…
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine