Valence

FALLAS 2017 – Vive la Révolution !

 

Si nos chouchous pour la section expérimentale sont bien entendu Xavier et Romain, la rédaction du Petitjournal Valence a eu un vrai coup de cœur pour la falla située Plaza del Pilar, qui était en compétition dans la catégorie reine. L’artiste fallero Paco Torres a trouvé en la Révolution Française, une source d’inspiration pour monter un monument unique et riche en détails. (Photos©LPJValence)

« Mais on va me couper la tête ! »

Pour sa première participation dans la catégorie « Fallas Especiales », Paco Torres se démarque totalement du paysage traditionnel. Chose assez rare pour être soulignée, Paco est membre du casal faller Plaza del Pilar. Or, d’habitude, les commissions font appel à des artistes extérieurs à la commission.

Sa première réaction lorsqu’il fut désigné ? « Mais on va me couper la tête ! » En effet, les falleros du casal sont les premiers juges du monument. C’est ainsi que lui est venu cette thématique sur la Révolution Française.

La lutte des classes en trame de fond

Située en plein cœur de la vieille ville, non loin du Mercado Central, la plaza del Pilar s’offre à vous à travers un dédalle de rues étroites.

Le contraste est saisissant : la grandeur du carrosse dénote avec l’exigüité de la place. L’œuvre est majestueuse. Chaque élément qui la compose a été travaillé avec une incroyable minutie.

Chaque personnage est haut en couleur. Au sommet, l’aristocratie dans toute sa splendeur, accompagnée de sans-culottes et de leurs cocardes bleu-blanc-rouge. Plus bas, les cochers et leurs chevaux sont surpris par les brigands qui leur ont coupé la route. Chacun élément s’intègre pour une scénette révolutionnaire exceptionnelle.

Les Valenciens se révoltent à l’annonce des résultats

Si le montage de la Falla a résisté aux intempéries en début de semaine, le verdict rendu par le jury est tombé comme un couperet !

L’annonce des résultats ce 16 mars par Père Fuset, président de la Junta Central Fallera, a provoqué un tôlé sur les réseaux sociaux, l’Antiga de Campanar remportant le 1er prix au détriment de la Plaza del Pilar arrivée deuxième.

Que ce soit sur facebook ou sur twitter, de nombreux valenciens plébiscitaient la minutie des détails, la justesse de la satire et surtout l’incroyable travail déployé par la falla plaza del Pilar.

Cependant, si elle n’a pas remporté le 1er prix, elle a toutefois gagné le cœur des valenciens ... et c’est surement là le plus important !

 

 

 

 

 

Retrouvez le programme de la Semana Grande ainsi que l'ensemble de nos articles consacrés aux Fallas 2017 dans notre dossier spécial !

 

La Rédaction (lepetitjournal.com/valence) Vendredi 17 Mars 2017 
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite ! 
Suivez nous sur FacebookTwitter et sur Instagram
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 
Valence

INSTITUT FRANÇAIS – Une soirée marquée par l’humanisme d’Aimé Césaire

Le lundi 26 juin, son Excellence Yves Saint-Geours, Ambassadeur de France en Espagne, s’est rendu à l’Institut Français de Valence dans le cadre du Festival 2017 de la Francophonie, los Rostros de la Francofonia afin d’inaugurer l’exposition du photographe Bernard Plossu, Portraits d’Écrivains, mais surtout, l’Espace Aimé Césaire. Lepetitjournal Valence vous raconte cette soirée placée sous le signe de la poésie et de l’humanisme
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine