Valence

J’ACHETE EN ESPAGNE – Faites confiance à Thomas pour investir dans l’immobilier !

Les Français et les Belges sont chaque année plus nombreux à profiter des opportunités immobilières qu’a laissé la crise derrière elle. Oui mais voilà, acheter un appartement ou une maison en Espagne ne s’improvise pas. LepetitJournal de Valence est parti à la rencontre de Thomas Rouer, chasseur immobilier indépendant sur la région de Valence et de la Costa Blanca. 

La sensation de visiter… sans quitter son canapé !

C’est en aidant des amis qui cherchaient à acheter un appartement à Valence que Thomas Rouer a réalisé à quel point une recherche immobilière diffère de la France à l’Espagne.

Thomas cherche votre prochaine maison ou appartement, en fonction des critères que vous aurez définis avec lui en amont : « Je sollicite mon réseau, je me rends sur le terrain, j’enquête auprès des voisins, j’épluche les annonces car contrairement à ce que l’on pourrait croire, elles ne sont pas toutes sur Internet ! J’effectue également les pré-visites de tous les biens, je rédige une fiche détaillée pour chacun d’eux, je fais des photos qualitatives et des vidéos intégrales qui donnent l’impression de visiter … depuis votre canapé ! Ensemble, nous sélectionnons vos coups de cœur et je viens ensuite vous accueillir à l’aéroport. J’organise vos visites et les rendez-vous, et surtout, je reste à vos côtés jusque la remise des clés.»

Mais ce qui est particulièrement intéressant, c’est que Thomas n’est pas un agent immobilier : « N’ayant pas de biens en vente, je ne défends pas les intérêts du vendeur et l’amplitude de mes propositions dépasse largement celle d’une agence immobilière classique qui se limiterait à ce qu’elle a ʺen stockʺ !»

 

Un suivi au-delà des recherches et des économies substantielles

Thomas accompagne également ses clients sur les volets juridiques et financiers. Des aspects souvent négligés par les potentiels acquéreurs : « Si les contrôles nécessaires ne sont pas faits auprès des administrations locales (municipalité ou registre foncier par exemple), vous pourriez devoir rembourser le prêt hypothécaire d'une tierce personne ! Les acheteurs sont bien moins protégés qu’en France. Ainsi, il n’existe pas de délai de rétractation et le notaire ne s’assure pas toujours que les frais de copropriété soient payés. Dans le cas où vous souhaiteriez emprunter en Espagne, je vous mets en relation avec différents banquiers francophones et vous conseille sur l’opération. »

Ses frais de 2,8% de la valeur du bien ne sont dus qu’en cas de succès de l’opération : « Je demande un acompte qui sera déduit de mes honoraires. Pendant 4 mois je présente un minimum de 6 biens, sans maximum. Les économies effectuées sur les déplacements et ma négociation sur le prix initial compensent largement ces honoraires. »

Un gain de temps et d’argent, la sécurité de l’acquisition d’un bien en toute tranquillité et une négociation aiguisée, Thomas Rouer, de J'achète en Espagne est l’homme qu’il vous faut pour acheter en Espagne !

Plus d'informations sur Thomas Rouer et J'achète en Espagne

 

Article sponsorisé

lepetitjournal.com/valence) Mardi 9 Mai 2017 
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite ! 
Suivez nous sur FacebookTwitter et sur Instagram
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 
Valence

PLAGE VALENCIENNE – Mareny de San Llorenç

Toujours plus au sud, notre périple estival à travers les plages de la Province avec le site Playas-Valencia.com nous emmène aujourd’hui à une quarantaine de kilomètres de Valence, dans la petite ville de Cullera, sur la plage du Mareny de San Llorenç
Actualité Espagne

EXHUMATION - La moustache de Salvador Dali est intacte

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine