Valence

MONIQUE MORALES - "La France est le pays qui fait le plus au monde pour ses ressortissants à l'étranger"

Dans le millefeuille des autorités françaises et des associations d'aide aux expatriés installés en Espagne, Monique Morales porte une voix qui détonne. Ancienne enseignante au Lycée français de Madrid et responsable syndical d'une filière pédagogique entière, la Tourangelle de naissance occupe depuis quelques années des fonctions politiques de premier ordre, en tant que représentante officielle de la Communauté française en Espagne. Des fonctions remises en cause aujourd'hui depuis l'élection de députés des Français de l'étranger, lors des législatives de juin 2012, alors qu'un grand chamboulement en interne se prépare. Portrait.

monique morales madrid espagne(Photo lepetitjournal.com)
Médaillon de son groupe politique épinglé sur le chemisier, rouge à lèvres, tenue soignée : Monique Morales porte avec fierté les couleurs de la France. À 73 ans, cette enseignante du Lycée français de Madrid à la retraite, née à Tours mais mariée à un Espagnol depuis une quarantaine d'années ("Je suis une émigrée sentimentale", confesse-t-elle le visage rougi) fait face à un nouveau défi qui la pousse à l'introspection. Dans le courant de l'année ou peut-être l'année prochaine - "aucune date précise n'est encore fixée" - auront lieu d'importantes élections à l'Assemblée des Français de l'étranger. Monique Morales est l'une des cinq conseillers, dans la circonscription espagnole, à remettre son siège en jeu.

"Pas de télescopage entre le député et nous"
L'AFE ? C'est cet organe consultatif, placé entre les expatriés français et le Sénat, chargé de faire remonter à Paris les problématiques locales des Français installés loin de leurs bases. "Ce sont les représentants politiques de la Communauté française en Espagne", traduisent les services de l'Ambassade de France à Madrid. Seul hic : depuis le mois de juin 2012 et les élections législatives, ces élus du peuple ont perdu de leur pouvoir, au profit d'un député des Français de l'étranger par circonscription, directement rattaché à l'Assemblée nationale donc législateur en puissance. Dans la cinquième circonscription, c'est le socialiste Arnaud Leroy qui occupe le poste. "Est-ce que nos actions se télescopent ? Je ne pense pas", répond Monique Morales, qui préfère éteindre toute polémique. "La présence d'un député de l'Assemblée nationale doit être un plus pour nos concitoyens. Il faut encore que l'on trouve la bonne articulation entre nous."

Monique Morales en 7 dates
- Née le 22/03/1939 à Tours (Indre-et-Loire)
- Arrivée à Madrid en 1965, où elle commence par étudier l'espagnol à l'école de Philosophie et des Lettres, Cuesta Santo Domingo, près des bureaux de l'Alliance française actuellement.
- Professeur des écoles pendant 38 ans au Lycée français de Madrid (classes de maternelle jusqu'à CM1 - CM2)
- Élue conseillère à l'Assemblée des Français de l'étranger en 1991. Réélue en 1994, 2000 et 2006.
- Fait Chevalier de la Légion d'honneur en 2002. 
- Elue seconde vice-présidente de la Caisse des Français de l'étranger (CFE) en 2003.
- Juin 2013 - septembre 2014 : remet son siège de conseillère à l'AFE en jeu.

"Là pour souligner l'immense travail que font les associations"
L'arrivée d'un député siégeant au Palais Bourbon aurait donc des vertus pour l'Assemblée des Français de l'étranger, si l'on suit le raisonnement de Monique Morales. Elle permettrait de recentrer leurs activités et de donner un nouveau sens à son engagement politique. "Ce n'est pas facile, mais on restera toujours là pour souligner l'immense travail que font les associations sur le terrain", ajoute-t-elle. L'AFE se mobilise sur cinq préoccupations principales des expatriés français : l'enseignement "avec l'octroi de bourses scolaires, les conditions d'accès à l'éducation qui diffèrent dans chaque pays", les affaires sociales, l'emploi, la sécurité ou encore l'aide juridique ("en cas de divorce, de garde d'enfants"). "Notre travail, c'est de régler des cas particuliers et de faire remonter des problématiques générales rencontrées par les Français de l'étranger à Paris", précise Monique Morales, qui ajoute que l'AFE ne peut que formuler "des vœux" au Sénat, sa chambre parlementaire de référence.

Date butoir pour l'élection à l'AFE
Une grande réforme en interne s'est donc mise en route, sous l'égide de la Ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, Hélène Conway-Mouret. Des élections anticipées étaient initialement prévues en juin 2013, mais il est fort probable qu'elles soient repoussées : un vaste moment d'échanges et de discussions a lieu actuellement entre les différents acteurs de la réforme. La date butoir de septembre 2014, mois des élections sénatoriales, a déjà été fixée. Dans ce tumulte qui redéfinit les lignes des principales institutions françaises décentralisées par effet domino, Monique Morales garde et gardera toujours en elle la fierté de son pays : "La France est le pays qui fait le plus au monde pour ses ressortissants à l'étranger."

Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 30 janvier 2013
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !


 

 
Valence
Actualité Espagne

TOURISME - Où partir en vacances en Espagne en hiver?

Noël déjà terminé, le blues post-reprise se fait sentir. Pour y remédier, quoi de mieux que de programmer ses prochaines vacances pour se mettre un peu de baume au coeur? Que vous soyez un skieur dans l'âme ou en manque de soleil, avide de balades et de découvertes ou tenté par la relaxation, rassurez-vous, quelque soit votre centre d'intérêt, l'Espagne a une multitude d'options à vous proposer
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct d'Europe
Heidelberg-Mannheim- Actualité Heidelberg-Mannheim-Francfort

22 JANVIER – 14ème "Journée franco-allemande"

La "Journée franco-allemande" dont la date a été fixée le 22 janvier dans le but de commémorer la signature du Traité de l'Elysée le 22…
Heidelberg-Mannheim- Actualité Heidelberg-Mannheim-Francfort

22 JANVIER – 14ème "Journée franco-allemande"

La "Journée franco-allemande" dont la date a été fixée le 22 janvier dans le but de commémorer la signature du Traité de l'Elysée le 22…
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine