BONNES ADRESSES – Si-Vu-Plé : un petit coin de France à Turin (publi-info)

Une boutique toute nouvelle vient d’ouvrir ses portes dans le quartier de San Salvario. Pour les gourmets et les gourmands français et italiens, voici enfin une bonne adresse à Turin qui permet de trouver des produits de qualité offrant toutes les saveurs de l’Hexagone…

Retenez bien cette adresse : via Berthollet, 11. A la place de l’ancienne boulangerie fermée depuis plus de 6 ans, un petit coin de France vient de voir le jour. Bien que rénové, le magasin a su garder ce qui faisait le charme du magasin précédent. Le comptoir d’origine et les meubles de présentation aux multiples tiroirs en bois foncé lui donnent un charme suranné, avec cette atmosphère un peu particulière qui rappelle les magasins d’antan et qui sait  inspirer la confiance.
Vous franchissez la porte et c’est le bonheur… Par où commencer ? Le comptoir à fromages réfrigéré ne laisse échapper aucune odeur, mais quelque chose vous dit que ce brie un peu coulant ou ce bleu d’Auvergne à l’aspect invitant renferment des saveurs autrement plus intenses que celles des produits de la grande distribution…  Sur les étagères sont exposés miels et confitures, biscuits et gâteaux, pâtés et foies gras, vins et sirops arrivant directement de France. Non, vous ne rêvez pas : vous êtes bien à Turin, en plein cœur du quartier multiethnique de San Salvario, et ce magasin curieusement baptisé Si-vu-plé vous propose toutes les saveurs qui font la richesse du terroir de l’Hexagone.

Des clichés parfaitement assumés
Derrière le comptoir, Elsa Le Gal et Lauren Moreau s’affairent, souriantes et chaleureuses. Pour les deux jeunes femmes, tous les chemins mènent à la gastronomie… en suivant des parcours quelque peu différents. Qu’ont en commun Elsa l’architecte et Lauren, qui a travaillé dans le marketing ? L’amour pour les bonnes choses, le souci de la qualité et la certitude que la connaissance réelle d’un pays et de sa culture passe toujours et avant tout par la gastronomie. Grâce à l’aide apportée par le Réseau Entreprendre Piemonte et le MIP, leur projet est devenu réalité. Partant du constat que la cuisine française reste assez peu connue en Italie, elles sont sensibles au poids des idées reçues sur la perception positive ou négative de cette dernière. Elles décident alors d’assumer pleinement ces clichés. Bérets basques, baguettes sous le bras, écriture phonétique des mots français (d’où le nom du magasin, Si-vu-plé), autant d’images d’Epinal qu’elles entendent utiliser pour transformer les choses de l’intérieur et s’imposer en douceur. Cette nouvelle adresse ne pourra que satisfaire les Français de Turin. Nul doute que les habitants de la ville la plus francophile d’Italie réserveront un accueil chaleureux aux deux jeunes femmes, qui aimeraient contribuer à "divulguer la richesse de l’alimentation" de leur pays d’origine, "à enseigner la cuisine française et, pourquoi pas, à transmettre quelques éléments de leur culture"…
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Turin) mardi 15 novembre 2011

Si-Vu-Plé
La Francia a tavola
Via Berthollet, 11

Retrouvez Si-Vu-Plé sur Facebook

 
Turin
Actualité Italie
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

POLITIQUE – La Suède et la transparence

En Suède, l'affaire Fillon ne fait pas la une, c'est à peine si la presse l'évoque tant il est ici difficile de concevoir qu'un élu emploie…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine