Turin

MATTEO RENZI - Hommage à une multinationale française innovante

Hier, Matteo Renzi s’est rendu dans l’usine l’Oreal de Settimo Torinese, aux environs de Turin. Une visite éclair en compagnie du maire de Turin Piero Fassino et du président de la Région Piémont Sergio Chiamparino, qui a permis au président du Conseil italien de mettre en évidence l’alliance réussie entre le centre de production de Settimo (numéro 1 en volume produits d’un groupe qui compte plus de 45 usines réparties dans le monde entier), la municipalité et la société de services énergétiques Pianeta qui permettra dès le début de l’année 2015 d’assurer la complète autosuffisance énergétique de l’établissement grâce à l’emploi d’énergies renouvelables. Matteo Renzi a profité de l’occasion pour souligner l’importance de cet exemple isolé de partenariat public-privé en Italie. En quête d’optimisme, le Premier ministre italien a profité de son bref voyage piémontais, qui s’inscrit dans une série de déplacements auprès de structures en bonne santé économique, pour déclarer que "l’Italie ouvre la porte aux multinationales. Pendant des années, nous avons pensé que la mondialisation était l’ennemie de l’Italie alors qu’il s’agit d’une alliée." Tout en concluant que "l’Italie a un avenir plus important que son passé."
C. C. (www.lepetitjournal.com/Turin) jeudi 18 septembre 2014

Crédit photo : Palazzo Chigi

RENTREE SCOLAIRE – La campagne prend sa revanche sur la ville

Quelle orientation les élèves ont-ils choisi à la fin du collège pour la rentrée 2014 qui vient d'avoir lieu dans la quasi totalité des établissements de la Péninsule ? 49,8% d’entre eux ont choisi de s’inscrire dans un lycée scientifique traditionnel (avec enseignement obligatoire du latin) ; en deuxième position on trouve les lycées linguistiques, puis de nouveau les lycées scientifiques mais cette fois avec une option en "sciences appliquées", suivis de près par les lycées classiques (latin et grec) ou artistiques. 30,8% des élèves ont en revanche choisi un institut technique tandis que 19,4% d’entre eux se sont orientés vers un institut professionnel. Avec une tendance très nette cette année, mise en évidence par une étude de Coldiretti, qui regroupe les entreprises du secteur agricole et du tourisme : aujourd’hui, en raison de la crise et de l’évolution du monde, les jeunes privilégient les filières professionnelles liées à l’agroalimentaire et à l’œnologie, délaissant les formations liées à l’administration, aux finances et au marketing privilégiées par leurs parents. C’est en quelque sorte la revanche de la campagne sur la ville.
Si les élèves du Trentin et du Molise ont effectué leur rentrée le 10 septembre et ceux des Abruzzes et de la Vallée d’Aoste le 11 septembre c’est donc hier, lundi 15 septembre, que la grande majorité des élèves italiens ont fait leur rentrée. Il faudra attendre le 17 septembre, quand les Siciliens et les élèves des Pouilles auront repris le chemin de l’école, pour que la liste soit complète. Pour ce premier jour d’école, le président du Conseil avait invité ses ministres à se rendre dans différentes écoles de la Péninsule. Lui-même s’est rendu dans une école de Palerme où il a annoncé que le gouvernement allait se pencher sur le problème de la situation des 149.000 enseignants précaires qui devrait être régularisée avant le 25 novembre.
C. C. (www.lepetitjournal.com/Turin) mardi 16 septembre 2014

CONSULAT – Le bon réflexe : s’inscrire au registre des Français établis hors de France

Nombreuses sont les formalités administratives qui attendent ceux qui arrivent. Parmi elles, l’inscription au Registre des Français établis hors de France : une formalité gratuite, simple et rapide puisqu’elle peut se faire en ligne. Cette démarche permet de faciliter l’accomplissement des formalités administratives ou encore de choisir les modalités d’exercice de son droit de vote. La validité de votre inscription étant valable 5 ans, n’oubliez pas non plus de la renouveler au terme de cette période.

La procédure est d’autant plus simple qu’elle ne nécessite pas de déplacement : elle peut se faire par correspondance, par télécopie ou par courrier électronique, en envoyant toutes les pièces nécessaires au consulat dont vous dépendez. Rendez-vous sur le site de l’ambassade de France à Rome pour plus de renseignements.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Turin) jeudi 4 septembre 2014

Turin
Actualité Italie
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine