Tunis

IRMC - Conférence de M'hamed Oualdi dans le cadre de "l'Eveil d'une Nation"

L'IRMC organise, dans le cadre de l'exposition "l'éveil d'une nation", une conférence de M'hamed Oualdi - Université de Princeton, intitulée "Quand les esclaves gouvernaient la Tunisie Ottomane"

"Quand les esclaves gouvernaient la Tunisie ottomane : les mamelouks des beys dans la seconde moitié du XIXe siècle"

Conférence de M'hamed OUALDI

Assistant professor - Princeton University

Mercredi 11 janvier - 17h30 / 19h30

IRMC

L'EVEIL D'UNE NATION :

A l'initiative de la fondation Rambourg Tunisie pour la promotion de la culture et de l'éducation et en partenariat avec l'Institut National du Patrimoine, l'exposition intitulée "L'éveil d'une nation : L'art à l'aube de la Tunisie moderne (1837-1881)" se déroulera du 27 novembre 2016 au 27 février 2017 au Palais Ksar Saïd

L'exposition se veut être une oeuvre de mémoire qui renoue avec l'histoire et qui mettra en lumière ce qui fut une période charnière et fondatrice de l’histoire tunisienne : celle des grandes réformes du XIXe siècle conduites sous les derniers beys de la Tunisie ottomane et qui engagea le pays sur la voie de la modernité.

Riche de près de trois cents œuvres et objets - toiles historiques, manuscrits, dessins, médailles,costumes d’époque- l'exposition apporte un regard inédit sur la période des grandes réformes qui a marqué le XIXème siècle.

Situé à quelques centaines de mètres du musée du Bardo, le Palais Ksar Saïd qui accueille l’événement, ouvre ses portes pour la première fois au public.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le mardi.

Commissaire : Ridha Moumni

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis) mardi 10 janvier 2017

 

 

 

 

 

A VOIR A FAIRE - Votre agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end : cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie, sorties, centres culturels
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct d'Afrique
tunis - Communauté

BONNE ANNEE 2017

En ces derniers jours de 2016, la rédaction vous présente ses meilleurs voeux.
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine