Tunis

HISTOIRE - Dar Othman, palais de la Medina

Dar Othman, palais majestueux du XVIe siècle, est situé 16 bis de la rue Al Mebazaâ, dans la partie sud de la médina de Tunis. Construit par Othman Bey, il est désormais le siège de la conservation de la Médina de Tunis

crédits photos : patrimoine.tn

Othman Dey se fait construire le Dar Othman pour son usage personnel. Il abandonne ainsi la résidence officielle de la Kasbah, probablement à la recherche du calme, loin des intrigues des janissaires, alors très turbulents. Il occupe le palais jusqu’à sa mort.

Au cours de la première moitié du XIXe siècle, le souverain Hussein II Bey y effectue de nombreuses modifications et le transforme en un ensemble d'entrepôts dans lesquels sont stockés les vivres des soldats logés dans les casernes avoisinantes, d'où son appellation de Dar Al Oula (dépôt de provisions). Par la suite, le bâtiment est légué par Sadok Bey à son grand vizir Mustapha Ben Ismaïl qui en fait sa demeure.

Classé monument historique en 1936, il est d'abord affecté en 1960 à l'Institut national d'archéologie et d'art. 

De l'extérieur, le monument se distingue par une façade majestueuse dont le décor comprend plusieurs éléments architecturaux et ornementaux où prédomine l'usage des marbres blanc et noir témoignant d'influences orientales. Cette façade, destinée à magnifier la porte d'entrée, est couronnée d'un auvent en bois ouvragé ; elle est flanquée dans sa partie inférieure de deux colonnes de marbre blanc à chapiteaux andalous alors que, dans sa partie supérieure, les colonnes possèdent des chapiteaux de style hafside. La porte et son encadrement sont surmontés d'un arc brisé outrepassé à claveaux noirs et blancs.

Le vestibule de forme carrée est dallé en pierre calcaire. Ses murs sont entourés de bancs de pierre. Le plafond est constitué de poutres en bois étagées de bas en haut ; le décor de stuc ciselé, constitué de motifs géométriques et végétaux d'inspiration andalouse, recouvre les murs. Le vestibule donne sur la cour centrale bordée sur deux de ses côtés par des portiques composés d'arcs à claveaux alternativement noirs et blancs qui reposent sur des colonnes de marbre blanc à chapiteaux andalous.

La cour est entourée de quatre pièces à plan en T renfermant chacune deux alcôves ; ces pièces communiquent avec le patio par des portes qui s'ouvrent par des arcs brisés outrepassés posés sur des piédroits en marbre. Le décor mural, d'une grande richesse, comprend des plaques de marbre, des colonnes à chapiteaux andalous et corinthiens soutenant des arcs brisés outrepassés à voussoirs en marbre, des tableaux de céramiques et des panneaux de plâtre finement sculpté de motifs andalous (formes géométriques tressés, éléments floraux stylisés et arcatures recti-curvilignes) ou ottomans (motifs de cyprès et de bouquets de fleurs).

Le Dar Othman constitue le prototype des demeures de notables tunisois du XVIIe au XIXe siècle. À l'architecture traditionnelle ifriqiyenne et au plan classique de l'habitation tunisoise hérité de l'époque hafside se sont greffées les influences andalouses et ottomanes.

La visite de Dar Othman s'adresse avant tout aux passionnés d'architecture qui ne seront pas déçus par les richesses de ce palais où différents styles s'entremêlent dans un superbe ensemble.

Les bonnes adresses :

Visite virtuelle de Dar Othman

Hôtel Tunisia Palace, grand standing près de la Medina
Dar El Medina, le raffinement d'une demeure traditionnelle

Restaurant Essaraya, gastronomie tunisienne au coeur d'un palais de la Medina

Restaurant Dar Jeld, gastronomie tunisienne à deux pas de la mosquée Zitouna

Isabelle Enault (www.lepetitjournal.com/tunis) mardi 12 mai 2015

 

SOCIETE - La séance unique, une institution

La séance unique débute le premier jour du Ramadan, et elle est appliquée l'été. Cette "institution" propre à la Tunisie, instaurée par Habib Bourguiba le 12 avril 1956, fait l'objet de discussions chaque année entre les "pour" et les "contre". Elle est aussi la cause d'embouteillages monstres ... par 45°

RECETTES DU RAMADAN - les briks

La brik est un mets incontournable de la cuisine tunisienne, mais aussi du Ramadan. La simple brik à l'oeuf est délicieuse, mais il existe de…
Une internationale

La "charge mentale" des femmes, épuisées de tout gérer

Penser au rendez-vous chez le pédiatre, à la liste des courses, à lancer le lave-linge... En dessinant son quotidien, une illustratrice a souhaité mettre en lumière la "charge mentale" qui pèse sur les femmes, souvent gestionnaires du foyer, une notion floue mais qui parle à beaucoup. 
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine