Tunis

CINEMA - Avant-première mondiale du film "Dégage"

Le long métrage documentaire "Dégage", dernier film de Mohamed Zran, sera programmé au Festival des Films du Monde de Montréal, le 30 août 2012

Le film raconte les événements vécus par la Tunisie et les Tunisiens qui se sont soulevés contre l'oppression, la répression et la marginalisation en lançant un seul mot "dégage"

Au sujet de ce film événement, Mohamed Zran déclara : "Ce long-métrage résume l'itinéraire de toutes les phases de la révolution de la dignité et de la liberté. Il s'agit, à mes yeux, d'une réhabilitation pour le peuple tunisien qui a milité et tenté avec des moyens simples et modestes de lutter contre la pauvreté et la marginalisation. Je l'ai voulu un hommage aux enfants de Sidi Bouzid, Kasserine, Thala, Regueb et biens d'autres régions tunisiennes démunies, depuis lesquelles s'est déclenchée la première flamme du printemps arabe".

Le réalisateur :

Mohamed Zran, né le 23 août 1959 à Zarzis, est un scénariste, réalisateur et acteur tunisien.

Titulaire d'un diplôme d'études supérieures cinématographiques à l'École supérieure libre d'études cinématographiques de Paris, il travaille comme assistant réalisateur de Cyril Collard. Par la suite, il interprète le rôle de Mohamed dans le film Alger la blanche (1986) de Collard et le rôle du Père au téléphone dans le film Bye-bye (1995) de Karim Dridi.

Il réalise son premier court métrage "Virgule" en 1987 puis écrit et réalise les films Le "Casseur de pierres" en 1989 et "Ya Nabil" en 1993. En 1996 sort son premier long métrage, "Essaïda" où il évoque les thèmes de la marginalisation, de la pauvreté et du crime à Tunis. À sa sortie, le film remporte un succès populaire phénoménal et marque de manière importante le cinéma tunisien.

Il réalise ensuite le documentaire "Le Chant du millénaire" en 2002, puis le film "Le Prince" en 2004 qui remporte le prix du meilleur montage au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou.

En 2009 sort "Vivre ici" dans lequel Mohamed Zran aborde, à travers sa ville natale du sud de la Tunisie, Zarzis, l'immigration, la religion, la diversité et les possibilités d'une coexistence pacifique. Il remporte la même année avec ce film le prix du meilleur réalisateur au Festival cinématographique d'Abou Dhabi.

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis.html) vendredi 24 août 2012

 

ART & LOISIRS - Agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end : cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie,…

IFT - Hommage à Jacques Prévert

L'Institut Français de Tunisie organise un concert en hommage à Jacques prévert, à l'occasion des quarante ans de sa disparition, le samedi 22 avril…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Afrique
Jean-François Girault
Casablanca - Actualité

CONCOURS PHOTOS - #lireCtendance

A l’occasion de l’ouverture du Salon du livre à Paris le 24 mars 2017, dont le Maroc est l’invité d’honneur, l’ambassade de France au Maroc…
casablanca - Communauté

ANASS YAKINE - Métier Globe-trotteur

Le globe trotteur/ conférencier/ documentaliste/ Ambassadeur de Travel With A Mission, Anass YAKINES a accepté de répondre à quelques…
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine