Tunis

IFT - Empire : Samuel Gratacap photographie Choucha

Un autre regard : la série photographique Empire de Samuel Gratacap, résulte de plusieurs séjours qu’il a réalisés entre 2012 et 2014 dans le camp de réfugiés de Choucha, situé en Tunisie à 5km de la frontière libyenne

A partir de 2011, le camp de Choucha est devenu un lieu de transit pour plusieurs centaines de milliers de réfugiés d’origine subsaharienne qui ont dû fuir la guerre en Libye.

En juillet 2013, le HCR (Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés) et les organisations humanitaires décident de la fermeture officielle du camp et quittent Choucha. Malgré cette décision, des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants ont continué d’y vivre dans des conditions précaires sans eau, ni nourriture et ni assistance médicale.

Le travail photographique et vidéo de Samuel Gratacap rend compte du quotidien de ces réfugiés et de la réalité de ce lieu de vie marqué par l’attente, il esquisse les contours d’une situation en suspens. Aux nombreux tirages photographiques de différents formats s’ajoutent des séries de polaroïds, un ensemble d’images apposées au mur, la transcription de témoignages, des séquences vidéos. Ces différents supports retranscrivent, comme le dit l'artiste, l’idée qu’ « il n’y a pas une histoire de Choucha mais autant d’histoires que le nombre de personnes qui y ont vécu ».



De plus la 4ème édition de Jaou Tunis est annoncée. Elle aura lieu à Tunis du 13 au 16 mai 2017. Après l’édition de 2015 qui a traité du terrorisme et du fanatisme religieux, Jaou aborde cette année une question d'une actualité tout aussi brûlante : la migration. Dans ce cadre, l’Institut français de Tunisie proposera aux visiteurs de la « virée » un arrêt dans la galerie du Petit Carnot.

Ce projet a bénéficié du soutien du BAL à Paris, de l'ADAGP, de SFR, du fonds de dotation agnès b., du CNAP, et du fonds d'aide à la photographie documentaire contemporaine. Samuel Gratacap est représenté par la galerie Filles du Calvaire à Paris.

« Empire » - Exposition photo de Samuel Gratacap
Du 16 mars au 16 mai 2017
Galerie de l'Institut Français de Tunisie
Entrée libre 

Liens vers le travail de l’artiste : 


http://www.fillesducalvaire.com/fr/artists/70/Samuel-Gratacap

http://www.mudam.lu/fr/expositions/details/exposition/samuel-gratacap/

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis) vendredi 17 mars 2017

 

 

 

CNIS - Nouvelles modalités de délivrance

Les modalités de délivrance des cartes nationales d’identité sécurisées évoluent. A compter du 7 juillet 2017, les demandes de cartes nationales d’identité sécurisées (CNIS) sont traitées selon les mêmes modalités que les demandes de passeports biométriques 

A VOIR, A FAIRE - L'agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end : cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie,…

RAMADAN - Tout savoir sur l'Aïd El Fitr

L'Aïd el-Fitr ou fête de la rupture, marque la fin du jeûne du mois de ramadan. Elle est célébrée le premier jour du mois de chawâl. Elle est aussi…
Une internationale

MARDI EXPAT – L’afterwork de l’expatriation à Paris en partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger)

Mardi 11 juillet prochain aura lieu la prochaine édition de Mardi Expat, l’afterwork de l’expatriation. Organisé par Lepetitjournal.com avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger) comme partenaire, cet événement veut rassembler à Paris anciens et futurs expatriés afin d’échanger et de bénéficier de conseils avisés pour préparer sa prochaine expatriation.
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine