Tunis

IFT - Empire : Samuel Gratacap photographie Choucha

Un autre regard : la série photographique Empire de Samuel Gratacap, résulte de plusieurs séjours qu’il a réalisés entre 2012 et 2014 dans le camp de réfugiés de Choucha, situé en Tunisie à 5km de la frontière libyenne

A partir de 2011, le camp de Choucha est devenu un lieu de transit pour plusieurs centaines de milliers de réfugiés d’origine subsaharienne qui ont dû fuir la guerre en Libye.

En juillet 2013, le HCR (Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés) et les organisations humanitaires décident de la fermeture officielle du camp et quittent Choucha. Malgré cette décision, des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants ont continué d’y vivre dans des conditions précaires sans eau, ni nourriture et ni assistance médicale.

Le travail photographique et vidéo de Samuel Gratacap rend compte du quotidien de ces réfugiés et de la réalité de ce lieu de vie marqué par l’attente, il esquisse les contours d’une situation en suspens. Aux nombreux tirages photographiques de différents formats s’ajoutent des séries de polaroïds, un ensemble d’images apposées au mur, la transcription de témoignages, des séquences vidéos. Ces différents supports retranscrivent, comme le dit l'artiste, l’idée qu’ « il n’y a pas une histoire de Choucha mais autant d’histoires que le nombre de personnes qui y ont vécu ».



De plus la 4ème édition de Jaou Tunis est annoncée. Elle aura lieu à Tunis du 13 au 16 mai 2017. Après l’édition de 2015 qui a traité du terrorisme et du fanatisme religieux, Jaou aborde cette année une question d'une actualité tout aussi brûlante : la migration. Dans ce cadre, l’Institut français de Tunisie proposera aux visiteurs de la « virée » un arrêt dans la galerie du Petit Carnot.

Ce projet a bénéficié du soutien du BAL à Paris, de l'ADAGP, de SFR, du fonds de dotation agnès b., du CNAP, et du fonds d'aide à la photographie documentaire contemporaine. Samuel Gratacap est représenté par la galerie Filles du Calvaire à Paris.

« Empire » - Exposition photo de Samuel Gratacap
Du 16 mars au 16 mai 2017
Galerie de l'Institut Français de Tunisie
Entrée libre 

Liens vers le travail de l’artiste : 


http://www.fillesducalvaire.com/fr/artists/70/Samuel-Gratacap

http://www.mudam.lu/fr/expositions/details/exposition/samuel-gratacap/

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis) vendredi 17 mars 2017

 

 

 

A VOIR, A FAIRE - Agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end: cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie, sorties, centres culturels

GASTRONOMIE - Bricks Danouni

Les bricks Danouni, comme leur nom ne l'indique pas, ne sont pas faits à base de feuilles de bricks. C'est une entrée gourmande que l'on trouve…

A VOIR, A FAIRE - Agenda de la semaine

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end: cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie,…
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine