Tunis

IFT - La nuit des idées : alors on pense !

L'Ambassade de France en Tunisie et l'Institut Français de Tunisie organisent la première édition de la Nuit des idées, le jeudi 26 janvier de 18h à 24h, au siège de l'IFT

En janvier 2016 s’est tenue la Nuit des idées à Paris, au Quai d’Orsay qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes. Au vu de ce succès unanimement relevé par la presse, l’Institut français a décidé de se lancer dans une entreprise inédite, tant par sa forme que par son ampleur : proposer dans le monde entier via le réseau français culturel toutes ces nuits des idées pour qu’elles aient lieu le même jour.

L'Ambassade de France en Tunisie et l'Institut Français de Tunisie organisent donc la première édition de la Nuit des idées, le jeudi 26 janvier de 18h à 24h. 

En 2017, la Nuit des idées a pour thème "Un monde commun" et réunira des intervenants de renommée internationale - intellectuels, chercheurs, artistes - invités à débattre dans tous les lieux partenaires de la manifestation, et sur les cinq continents : de Dakar à Los Angeles en passant par Bruxelles, Buenos Aires et Katmandou, Marseille et Paris. L’ensemble de ces échanges seront filmés et diffusés en direct sur une plateforme accessible à tous.

En Tunisie, cet évènement se déroulera dans les locaux de l’IFT et se composera d’un grand nombre d’interventions d’intellectuels, d’artistes, musiciens, journalistes, humoristes, écrivains, sociologues… sous le format original d’une « revue parlée », moments de partage et d’expression libre le temps d’une nuit.

Ce rendez-vous participatif intitulé "Alors on pense !" se veut une fête et un échange au service du vivre ensemble, où plus d’une quarantaine d’intervenants répondront présents :

Lotfi Abdelli (humoriste), Youssef Seddik (philosophe et anthropologue), Sébastien Boussois (chercheur en sciences politiques et consultant international), Aziza Sayah, Ridha Tlili (professeur d’histoire géopolitique), Emna Jeblaoui (directrice de l'IIDH), Jerome Heurtaux (Chercheur à l'IRMC), Alain Guyard (philosophe forain, bonimenteur de métaphysique et décravateur de concepts), Nadia Khiari (Willis From Tunis), Moncef mezghanni (poète), Arnaud Leroy (musicien, reporter à l’INA), Hakim Ben Hammouda, Riadh Ferjani (enseignant-chercheur à l'SAMM), Tahar Tahri (Président de l'Association de sauvegarde des oasis de Jemna), Mourad Ghassab (PDG de RFR), Tarek Cherif (PDG de Connect), Jean-Pierre Cling (administrateur de l’INSEE), François Roubaud (économiste, directeur de recherche à l'IRD), Férid Memmich, Olfa Belhassine, Hédia Baraket, Mireille Razafindrak (économiste, directrice de recherche à l'IRD), Azyz Amami (écrivain), Walid hammami (ex-fonctionnaire du ministère de la culture), Frédéric Bobin (journaliste), François Burgat (politiste et directeur de recherche émérite au CNRS à l'IREMAM), Habib Kazdaghli (professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Tunis-Manouba), Massinissa Selmani (lauréat du prix SAM pour l'Art contemporain-Palais de Tokyo 2016), Nidhal Chamekh (artiste plasticien et peintre) ; Adnen Jdey (chercheur en esthétique et philosophie contemporaine à l'Université de Tunis), Sami Toumi (écrivain et chef d’entreprise), Kamel Daoud, Zied Miled (ingénieur en télécommunications et avocat), Khalil Bouzayene (formateur en coaching en développement personnel et professionnel), Wala Kasmi (présidente de l'association "Youth Decides"), Sara Toumi (Lauréate du Programme la "La France s'engage au sud"), Olfa Arfaoui, Islem Mejri (association Mawjoudin), Blamassi Touré (président de l'Union des Leaders Africains), Anaïs Elbassil, Enrique Klaus (arabisant, chercheur en science politique et enseignant), Thameur Mekki (journaliste indépendant), Rached Triki (architecte et fondateur de Urban Sketchers Tunis), Memia Taktak, Zoubeir Mouhli (Architecte et DG de l’ASM de la Médina de Tunis), Laurent Thery (Grand Prix de l’Urbanisme 2010), Adnen El Ghali (architecte, urbaniste), Morched Garbouj (ingénieur en environnement et président de l’association SOS BIAA), Jean-Pierre Frey (architecte-sociologue est Professeur émérite à l’École d’Urbanisme de Paris), Leila Bengacem (ntrepreneur culturelle et fondatrice de Dar Ben Gacem).

La nuit des idées - 1ère édition en Tunisie : "Alors on pense !"
Le 26 janvier 2017 de 18h à 24h.
Entrée libre.

La Nuit des idées, partout ailleurs dans le monde, sera diffusée en streaming le 26 janvier sur le site : lanuitdesidees.com. 

 

 

A VOIR, A FAIRE - Votre agenda de la semaine

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end: cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie, sorties, centres culturels

A VOIR, A FAIRE - Agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end: cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie,…

GASTRONOMIE - Bricks Danouni

Les bricks Danouni, comme leur nom ne l'indique pas, ne sont pas faits à base de feuilles de bricks. C'est une entrée gourmande que l'on trouve…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine