PALESTINE - Délégation à Gaza, manifestation à Tunis

Une délégation officielle composée de membres de la présidence de République et menée par Rafik Abdessalem, ministre tunisien des Affaires étrangères, s'est rendue samedi dernier à Gaza

Elle est composée principalement de Samir Dilou, ministre des droits de l’Homme et de la justice transitionnelle, Khalil Zaouia, ministre des Affaires sociales, Sihem Badi, ministres des Affaires de la Femme, Slim Hmiden, ministre des Domaines de l’Etat, Imed Daïmi, chef du cabinet présidentiel, Chahida Ben Fraj, secrétaire d’Etat à l’habitat, et Boubaker Taïeb, conseiller du chef du gouvernement.

Le but de ce déplacement est d'exprimer la solidarité de la Tunisie avec la population de Gaza et condamner l’agression israélienne qui se poursuit pour le quatrième jour consécutif sans répit faisant de nombreux morts et blessés.  

Le soutien de la Tunisie
"Je suis venu de la Tunisie de la révolution, portant un message de solidarité et de soutien du peuple tunisien dans toutes ses composantes. Israël doit comprendre que l’époque du silence sur ses crimes est révolue",
a dit Rafik Abdessalem. Le ministre a plaidé pour la levée du blocus.

"Nous devons exploiter tout l’élan généré par les révolutions arabes pour franchir un autre pas sur la voie du soutien à la cause palestinienne.  Le monde doit savoir que malgré notre situation, nous ne troquerons pas une aide même si elle émane des pays les plus puissants du monde, contre notre position de soutien à la cause palestinienne", a indiqué Samir Dilou.

La délégation s'est rendue au milieu des décombres de l'ancien siège de la présidence du gouvernement du Hamas, détruit par les raids israéliens, ainsi qu'au chevet des blessés hospitalisés à l'hôpital central de Gaza, et auprès de la famille du martyr Habes Hassan Mesmeh mort vendredi.

Manifestation à Tunis
Une marche pacifique de soutien à la cause palestinienne s'est déroulée vendredi sur l'avenue Habib- Bourguiba, à l'initiative des syndicats de base de l'Union générale tunisienne du travail (Ugtt), plusieurs partis,ainsi que des composantes de la société civile.

Les manifestants ont condamné les raids israéliens contre la bande de Gaza et revendiqué la criminalisation de la normalisation avec Israël dans la Constitution. Ils appellent à soutenir le peuple palestinien dans sa lutte contre l'occupant. Certains manifestants ont fait brûler un drapeau israélien et dénoncé le mutisme des gouvernements arabes face à cette situation.

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis.html) lundi 19 novembre 2012

 
Tunis

SORTIES - Votre agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end : cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie,…

ESCAPADES - Zarzis, terre des oliviers

Au bord de l’eau et proche du Sahara, l'oasis de Zarzis est aussi la terre des oliviers. Distante de Djerba de seulement 25 kilomètres, Zarzis est…

GASTRONOMIE - Les saveurs du sud

La gastronomie du sud tunisien regorge de petits plats parfumés et épicés. Voici deux recettes incontournables et faciles à réaliser
Une internationale

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 
Actu internationale
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine