Banque Transatlantique Humanis Air France AEFE CNED CFE Nos partenaires

PRIX DU PUBLIC

PRIX DU PUBLIC

Sept prix seront remis aux lauréats des trophées des Français de l'étranger en mars prochain au Quai d'Orsay. Six d'entre eux seront choisis par notre jury. Pour le septième, le Prix du Public, ce sera à vous de jouer !

 

Au terme de l’appel à candidatures, lepetitjournal.com sélectionnera avec la Banque Transatlantique 10 candidatures.

Nous lancerons une grande campagne de vote des internautes sur une période allant de la fin de l’appel à candidatures jusqu’au jour de la réunion du jury.

Le lauréat du prix du public sera désigné par les internautes.

 

 

Découvrez les précédents lauréats choisis par le public :

 

PRIX DU PUBLIC 2016 - Fabien Yoon - Corée PRIX DU PUBLIC 2016 - Fabien Yoon - Corée

 

Fabien Yoon, acteur français et véritable coqueluche en Corée du Sud, est lauréat du Prix du Public des Trophées des Français de l’étranger. En quelques années, Fabien a réussi à s’imposer durablement dans le paysage audiovisuel de son pays d’accueil en tournant dans des séries télévisées ou des émissions culinaires.

En savoir plus en cliquant ici.

 

PRIX DU PUBLIC 2015 - Christian Bayon - PortugalPRIX DU PUBLIC 2015 - Christian Bayon - Portugal

 Christian Bayon, maître luthier de renommée mondiale, est un passionné de musique classique. Il est arrivé au Portugal il y a vingt-cinq ans conduit par ambition professionnelle. C’est le prix du public 2015.

En savoir plus en cliquant ici.

 

 

Coup de Coeur 2014- Pierre Flamand - Japon

Vivant au Japon depuis 13 ans, Pierre Flamand est le lauréat dans la catégorie "coup de cœur" des Trophées des Français de l’étranger, parrainée par The Bank for Expats. Son parcours, marqué par la pratique du judo depuis l’âge de 5 ans, l’a amené à faire partie des rares étrangers à avoir réussi à intégrer le monde très fermé du sport japonais

Lire la suite ici

 

Trophée Coup de Coeur 2013 - Nadine Plet - Nouvelle-Zélande

Au pays des Kiwis, cette infirmière de formation, a assisté à des scènes dramatiques à l’hôpital. Un jour, elle voit un chirurgien anglais annoncer le décès d’un jeune enfant à son père, Tahitien et non-anglophone. Cet événement constitue un tournant pour elle. Elle choisit alors de consacrer son temps à la création d’un programme d’interprètes médicaux à l’hôpital d’Auckland, afin d’améliorer la compréhension entre les francophones et les locaux.

Lire la suite ici

 

Retrouvez tous les lauréats ici