Saviez-vous comment les pommes de terre ont été importées en Grèce pour la première fois ? Pourquoi la petite basilique au milieu de la rue Ermou porte le nom de "Kapnikarea" ? Si la réponse est non, peu importe depuis combien de temps vous vivez à Athènes : cette visite gratuite est faite pour vous

L’Athens free walking tour existe depuis près d’un an à Athènes et propose une visite guidée de la ville. La visite principale passe l’Arche d’Hadrien, le Zappeion, le Rocher de Mars, le temple de Zeus, Monastiraki et ses marchés, le Parlement et la tombe du Soldat Inconnu, le Stade Kallimarmaro, l'Acropole, l’agora grecque et l’agora romaine. La promenade culturelle est agrémentée de conseils, bons plans et anecdotes autour de la ville.

Histoire, mythes et anecdotes
Des Athéniens passionnés d’histoire vous font revivre l’Antiquité, la période romaine, byzantine ou moderne, en se promenant sur les lieux que vous fréquentez tous les jours. Il y a fort à parier, qu'après cette visite, vous ne verrez plus la place Monastiraki comme avant. On s’arrête parfois à des endroits inattendus : une colline à laquelle on ne trouvait rien de particulier, un jardin méconnu… Et c’est le prétexte pour apprendre un détail d’un mythe grec : où Perséphone a-t-elle été enlevée ? Où Arès a-t-il été jugé après avoir tué le fils de Poséidon ? C’est fascinant.
Lydia Belmekki (www.lepetitjournal.com/athenes.html) mardi 30 octobre 2012

Le + : un parcours entièrement francophone est disponible !
Le - :
il n’y en a pas vraiment si vous prenez de bonnes chaussures.

En savoir +
La visite est gratuite et dure 3h. La rétribution des accompagnateurs se fait sous la forme de pourboire.
Le site : Athens Free Walking Tour

 
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

BNP PARIBAS : Ouvrir un compte à l’étranger, un casse-tête ?

A l’étranger, l’utilisation de votre compte et carte bancaire française pour les dépenses courantes peut s’avérer très onéreuse, en dehors de la zone euro notamment. Sur le long terme, il est recommandé de disposer d’un compte dans votre nouveau pays de résidence.
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales