Toronto

FREDERIC LEFEBVRE - Le candidat à la députation en Amérique du Nord quitte les Républicains

C’est le buzz du jour dans le petit monde de la politique. Frédéric Lefebvre, député sortant LR, investi après moultes hésitations par son parti aux Législatives, vient de prendre une « décision incontournable et libératrice », celle de quitter Les Républicains. Cette annonce intervient entre les deux tours de l’élection, alors qu’il est en grande difficulté. Roland Lescure, candidat de la République en Marche a en effet obtenu 57% des voix, et M. Lefebvre, 14,5%.

Pourquoi cette annonce entre les deux tours ? Est-ce une tentative désespérée de sauver sa candidature ? « Je ne supporte plus qu’un quarteron de généraux sectaires à la tête des Républicains parlent en mon nom, a déclaré le candidat sur le plateau de France Info. (…)
On a tenté de me museler, on m’a moqué, on m’a menacé dans ma famille politique. (…) Je me suis engagé à 17 ans. Le mouvement de rassemblement, je ne le reconnais plus aujourd’hui, je prends la décision de rompre.» « J’ai construit et gagné ma liberté par mes votes (…). Je finis un virage mais le tournant ça a été le vote en faveur du pacte de responsabilité 
». Frédéric Lefebvre s’est en effet distingué à l’Assemblée en votant en faveur de la Loi Macron contre l’avis de sa famille politique. « Je ne fais pas de calcul. J’ai tutoyé la mort avec mon embolie pulmonaire, les calculs politiques, c’est loin de moi. » a-t-il affirmé. 

Pressé par les journalistes, le député a avoué avoir voté pour Emmanuel Macron au premier tour de la Présidentielle. Pourquoi alors n’avoir pas enlevé son étiquette « urticante » avant les Législatives ? « J’ai cru pendant de nombreux mois que j’arriverais à faire changer cette formation politique de l’intérieur. Ma conviction c’est qu’il faut additionner la droite et la gauche ».

Arrêtera-t-il la politique en cas de défaite face à Roland Lescure ? « Jusqu’à mon dernier souffle, je servirai la France, a-t-il dit. Je veux faire naitre une nouvelle droite, humaniste, ouverte. Je suis le premier à prendre cette décision, je ne serai pas le dernier ».

MPP (www.lepetitjournal.com) jeudi 8 juin 2017

Lire aussi dans L'Express : 
"Vous m'avez 'molesté'": la lettre de rupture de Frédéric Lefebvre au parti LR

TfT - 50e anniversaire

Véritable institution culturelle, espace de création et lieu ouvert à tous les citoyens, le Théâtre français de Toronto (TfT) tourne son regard vers l’avenir, à l’occasion de son cinquantième anniversaire ! Faisant partie intégrante de la vie artistique torontoise, le TfT poursuit ses objectifs d’inclusion, d’échange et de découverte. Aujourd’hui, la compagnie annonce les huit productions et collaborations qui marqueront la saison 2017-2018. Cette cinquantième saison est, pour la première fois, signée Joël Beddows, directeur artistique du TfT depuis juillet 2016. Véritable série d’Éclats Manifestes, cette programmation montre la volonté du nouveau directeur artistique d’ouvrir le public à de nouvelles réalités théâtrales et de manifester avec fierté la forte présence d’artistes et de créateurs francophones à Toronto – métropole dont ils puisent leurs inspirations.
 
La saison débute par un événement exceptionnel, marquant le début d’un nouveau cinquantenaire : Ici, les arbres s’enracinent dans l’eau, un spectacle étonnant de charme et d’audace faisant honneur aux écrits des auteurs torontois. Ce spectacle sera gratuit pour nos abonnés et les billets simples seront disponibles à 50 % du prix régulier ; une façon pour le TfT de débuter les festivités et de remercier son public qui lui a été si généreux.  
 
Également au TfT cette saison : la compagnie accueillera Americandream.ca de Claude Guilmain du Théâtre la Tangente, pièce interrogeant notre désir à vouloir toujours garder la face, même devant nos proches, malgré nos aspirations déçues. Viennent ensuite la sixième édition des Zinspirés, série de spectacle multiple fois primée aux Doras depuis 2012 ; Le Dire de Di de Michel Ouellette, une coproduction avec le Théâtre la Catapulte, dont la première mondiale aura lieu au Berkeley Street Theatre avant sa présentation dans la capitale au Centre national des Arts.
 
L’accent sera aussi mis sur les spectacles jeunesse avec notamment Petites bûches de Jean-Philippe Lehoux, mais aussi Avant l’archipel d’Emily Pearlman, lauréat du prix Coup de foudre à Réseau Ontario et le prix Acadie-RADARTS ; un spectacle ludique et poétique coproduit avec l’Irréductible Petit Peuple (Québec), mis en scène par Joël Beddows, et qui sera par la suite joué de Vancouver à Moncton, en passant par Saskatoon, Winnipeg, Sudbury, Ottawa et Laval.
 
Pour le grand public, nous présenterons la création F**king Carl des auteurs et interprètes Louis-Philippe Roy et Caroline Yergeau, récipiendaire de la Meilleure production au Festival Fringe d’Ottawa 2014 et du Prix Nouvelle création de l'année aux Prix Rideau Awards 2015, avant de clore la saison avec Le Menteur, la comédie baroque de Corneille. C’est la première fois qu’une œuvre de l’auteur sera produite au TfT.
 
Enfin, Joël Beddows travaillera de près avec plusieurs auteurs, dont Alain Doom, auteur en résidence en 2017-2018. Au cours de la saison à venir, il complétera son œuvre Un quai entre deux mondes et poursuivra le travail sur une pièce ayant pour sujet les quintuplées Dionne.
 
Face au succès que remportent les soirées avec surtitres, le TfT continue de les proposer tous les mercredis, vendredis et samedis. Les discussions après-spectacle, moments d’échanges privilégiés entre les artistes et le public, ont lieu une soirée par semaine alors que les soirées « payez-ce-que-vous-pouvez » sont maintenant offertes deux fois par semaine : les mercredis et jeudis.
 
En mai 2018, un gala exceptionnel et festif sera organisé pour marquer, comme il se doit, le lancement d’un nouveau cinquantenaire !
 
Tous les détails sur les productions, distributions et formules d'abonnement sont disponibles en ligne sur notre site web, ayant récemment bénéficié d’une refonte complète : www.theatrefrancais.com
 
Liste des spectacles de la saison 2017-2018
 
Ici, les arbres s’enracinent dans l’eau - DU 26 AU 28 OCTOBRE 2017
Venez découvrir les prises de parole d’auteurs torontois connus et moins connus. Ils sont les éclaireurs qui prennent plaisir à redéfinir notre existence collective. Dans ce « spectacle happening » rythmé et festif orchestré par Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin, leurs textes jettent une lumière surprenante sur notre cité et servent de fenêtres sur un monde extérieur incertain. Peu importe le sujet, peu importe la forme, à travers la musique, la littérature et le théâtre, les artistes d’ici fêtent les écrits d’ici. Ils nous rappellent que dans ce lieu magique autrefois nommé Takaronto – traduit pour la première fois sous l’appellation «  là où les arbres s’enracinaient dans l’eau » – il y a encore et toujours la poésie de cette langue aux saveurs et aux accents multiples qui nous rassemble et qui fait battre le cœur de la métropole.

Americandream.ca - DU 15 AU 18 NOVEMBRE 2017
La famille Cardinal est réunie pour célébrer un anniversaire.  Six membres d’une même famille vont s’échanger des banalités alors que chacun vit un drame personnel dont seul le public est témoin. Au fil des confidences et des révélations se tisse une saga familiale avec, en toile de fond, la disparition de Joseph Cardinal, le grand-père des protagonistes, qui va nous entraîner de New York dans les années 40 à une journée noire à Dallas en novembre 1963. Dans la famille, personne ne sait où, ni quand il est mort, mais l’éventuelle découverte du sort du grand-père aura un effet très différent sur le destin de chacun.

Inspiré en partie d’un séjour en Afghanistan où il tournait un documentaire pour l’Office national du film, Claude Guilmain questionne dans Americandream.ca notre fascination pour le rêve américain. Dis-moi ce qui te hante et je te dirai qui tu es…          
              
Les Zinspirés : Six degrés de séparation - DU 1er AU 9 DÉCEMBRE 2017
Selon cette théorie populaire, seulement six étapes relient tous les êtres les uns aux autres. Les mots forment le pont qui nous rapproche davantage. Véhicules d’émotions et de réflexions, ils parviennent toujours à capter notre vision du monde, aussi brutale soit-elle, aussi disjonctée soit-elle, aussi loufoque soit-elle ; et à la faire comprendre aux autres.

Voici ce que cinq jeunes auteurs talentueux se sont donnés pour but pour cette sixième édition des Zinspirés. Ils ont perfectionné leurs histoires grâce à l’encadrement d’auteurs de métier et leurs paroles contribueront une fois de plus à rapprocher les générations, car leurs contes révèlent l'universalité et la pérennité de nos désirs, de nos chagrins et de nos joies. La metteure en scène Chanda Gibson revient pour diriger cette production de textes élaborés à travers un concours coordonné par Pierre Simpson.
 
Petites Bûches - LE 16 DÉCEMBRE 2017
Le jeune Marco s’égare dans une ville d’Europe de l’Est, loin de ses parents et de ses repères habituels. Autour d’un vieux carrousel rouillé, il fait la rencontre de deux petites gaillardes qui rêvent d’ailleurs et d’un inquiétant vieux clown italien. À leur façon, brutale ou poétique, elles lui feront découvrir cette ville étrangère. Une histoire attachante autour de la découverte de l’Autre et de la force du hasard dans tout voyage.

Avec doigté et humour, l’auteur Jean-Philippe Lehoux aborde des questions difficiles dont les enfants entendent parler tous les jours : la guerre, la pauvreté, les migrations. Surtout, il ouvre tout grand les portes à l’espoir, à l’amitié et à la joie de vivre.

Le Dire de Di - DU 24 AU 28 JANVIER 2018
Di habite toujours la trop grande maison familiale perdue entre les champs, les forêts et la grand-route. Elle y vit avec sa mère Makati, son père Paclay et le beau Mario Morneau, le deuxième mari de sa mère. Ce fragile et merveilleux équilibre sera rompu par l’arrivée de Peggy Bellatus et de ses effrayantes machines minières, qui bouleversent la terre, les désirs et les secrets.

Avec cette « pièce pour une femme seule », Michel Ouellette poursuit son exploration du théâtre poétique, ludique, dont les personnages sont composés comme des poèmes, s’exprimant dans une langue bigarrée et joueuse, pleine de trous et de rebonds.

Avant l’archipel - LE 2 MARS 2018
Lénaïque la Magnifique pleure tous les jours afin de nourrir les fruits-dragons qui poussent dans le verger de sa péninsule. Un jour, au Marché du Continent, elle aperçoit un garçon, Brévalaire Spectaculaire. Coup de foudre ! Ils se voient tous les dimanches et entre les rendez-vous, comptent chaque pas qui les sépare dans le temps. Mais les arbres de Lénaïque s’assèchent en l’absence de ses larmes. Elle pleure donc pour sauver ses fruits, mais pleure tellement qu’elle transforme sa péninsule en île. Ainsi commence sa quête pour rejoindre son bien-aimé…

Alliant conte, improvisation, poésie et chanson, Avant l’archipel surprend. Joël Beddows donne corps à un spectacle ludique et poétique. À travers toutes sortes de jeux suggérés par les comédiens, Danielle Le Saux-Farmer et André Robillard invitent le public à devenir le témoin actif de la ribambelle de chamboulements provoqués par le premier émoi amoureux.

F**king Carl - DU 22 AU 24 MARS 2018
Il y a eu d’abord l’annonce personnelle sur Kijiji. Ça a donné un couple. Une bière puis deux, un juron puis deux, un festival puis deux « festivaux ». Mais que se passerait-il si leur famille passait de deux à trois ? C’est au public que revient la décision d’accorder l’accueil d’un enfant à ce couple. Mais qu’est-ce qui différencie la bonne de la mauvaise famille ? D’apparence grossière, dépravée, arriveront-ils à vous convaincre de leur bonne foi ou de leur capacité à aimer un enfant ?

Récipiendaire de la Meilleure production au Festival Fringe d’Ottawa 2014 et du Prix Nouvelle création de l'année aux Prix Rideau Awards 2015, la création F**king Carl des auteurs et interprètes Louis-Philippe Roy et Caroline Yergeau fait son arrivée pour la première fois à Toronto. Ébranlant les préjugés et séduisant par un humour irrésistible, découvrez une comédie à la fois loufoque et touchante, trash et charmante.

Le Menteur - DU 11 AU 22 AVRIL 2018
Le jeune Dorante arrive à Paris dans le monde de la galanterie et du prestige. Grisé par cet univers, il s’invente une vie. Mais un malentendu sur le nom de deux jeunes femmes, Lucrèce et Clarice, ainsi que la volonté de son père de le marier à l’une d’entre elles, aboutit en un nœud d’intrigues, où la vérité et les mensonges se perdent dans les méandres de l’affabulation.
Comédie baroque de Corneille,  Le Menteur invite à réfléchir sur la place de la vérité et des mensonges dans les rapports entre individus et la conception du statut social. Suite de situations burlesques et de quiproquos en tous genres, la pièce montre les travers de la jeunesse parisienne de l’époque dorée du XVIIème siècle. Une œuvre  qui s’exprime avec finesse dans une langue vivace d’une rare virtuosité.       
                 

TRUMP TOWER - Une vente qui fait parler The 6

L’édifice qui n’appartient pas à Donald Trump mais qui porte juste son nom en vertu d’un accord commercial entre la compagnie Trump International et Talon International est en vente.

Le liquidateur demande au minimum 298 millions de dollars.

La Trump Tower se situe dans le quartier des affaires de Toronto.

Haut de 65 étages, le bâtiment ouvert en 2012 comprend des chambres d’hôtels et condominiums.

Ce changement de propriétaire est synonyme de changement de  nom. Mais qui reprendra l’affaire ? 

Ariane Khos (www.lepetitjournal.com/toronto) Vendredi 13 janvier 2017

BILL MARSHALL - Décès d'un co-fondateur du TIFF

Bill Marshall s’est éteint à la suite d’une crise cardiaque à l’âge de 77ans.

C’est l’un des trois fondateurs du Festival du film de Toronto, un évènement culturel public très influent. 

John Tory, l’actuel maire de Toronto a exprimé sa peine par un communiqué. Il ajoute que le défunt était un homme qui a toujours « vu grand ».

La famille dévoilera des renseignements sur les funérailles de Bill Marshall dans les jours à venir. 

Ariane Khos (www.lepetitjournal.com/toronto) Lundi 2 janvier 2017

GROUPE COURRIER CADRES - Appel à témoins

 Pour un article sur l'expatriation au Canada à paraître dans le prochain magazine Courrier Cadres, nous sommes à la recherche de témoignages de personnes expatriées dans le pays afin qu'elles nous racontent leur expérience. Les interviews auront lieu au téléphone et dureront 15 minutes maximum. Nous devons les réaliser d'ici le vendredi 23 décembre.
Contact : Innocentia Agbe, innocentia.agbe@courriercadres.com, 01 84 16 56 71. 
 
(www.lepetitjournal.com/toronto), Jeudi 15 décembre 2016

OASIS CENTRE DES FEMMES - 16 jours d'actions contre la violence faite aux femmes

Du 25 novembre au 10 décembre, la communauté internationale à Toronto mènera 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes.

Cette année, Oasis Centre des femmes allies ses forces à la Police de Toronto ainsi qu’à celles du Centre Francophone de Toronto, de la Maison d’hébergement, et de CAMH pour ces 16 jours d’activisme. Des campagnes sur les réseaux sociaux, chroniques radiophoniques, et activités auront lieu tout au long de ces 16 jours afin de poser des actes concrets pour lutter contre la violence faite aux femmes.

Durant ces 16 jours, la communauté francophone est invitée à se servir des réseaux sociaux, pour diffuser les campagnes.

(www.lepetitjournal.com/toronto), Mercredi 23 novembre 2016

SERVICES CONSULAIRES – Ils sont maintenus à Ottawa

Bonne nouvelle pour les expatriés français, le gouvernement maintiendra les services consulaires de base (comme la réception des procurations de vote et la délivrance des certificats de vie), qui sont actuellement offerts par l’Ambassade à Ottawa. Philippe Armengau, conseiller consulaire à Ottwa, affirme que l’Etat Français pourrait bien abandonner l’idée de remplacer la veille consulaire (qui assure les services de base) par un consul honoraire à Gatineau. Il a aussi précisé qu’il profiterait de la venue du Premier ministre français Manuel Valls, pour revendiquer le maintien des services consulaires à Ottawa.

(www.lepetitjournal.com/montreal), lundi 17 octobre 2016

Toronto

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait écho. Une…
Actualité Canada
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine