Tokyo

JOUR FERIE - Les jeunes Japonais à l'honneur lors du Seijin no hi

 

Le restaurant local de Ramen est fermé. De jeunes japonais en tenue d'apparat déambulent dans la rue. Il plane une ambiance de fête. Pas de doute, aujourd'hui, c'est férié. Et pour nos chers lecteurs fraîchement expatriés au Japon, lepetitjournal.com dévoile de nouveau ce qui se cache derrière le Seijin no hi (成人の日).

Le Seijin no hi est une date importante dans la vie d'un Japonais. Nous même, nous aimons nous remémorer "nos 20 ans". Chaque deuxième lundi du mois de janvier, les Japonais fêtent la cérémonie de la majorité Seijin shiki (成人式), un passage à l'âge adulte comme une consécration. A la différence de la France, il faut ajouter que la majorité est ici de 20 ans (18 ans pour la majorité électorale). Les Japonais pouvant participer ont donc eu, ou auront, l'âge convoité pendant l'année scolaire en cours (du 2 avril de l'an passé jusqu'au 1er avril de l'année en cours).

Une cérémonie bien orchestrée
Rendez-vous pris à la mairie ou dans un centre officiel, la cérémonie peut commencer. Les officiels prennent alors la parole, tels de grands sages, pour rappeler aux jeunes Japonais présents leurs responsabilités futures. S'en suit une distribution de cadeaux pour les encourager à devenir autonomes et respectables.

Et comme toute belle fête au Japon, le spectacle est assuré par la beauté saisissante des tenues portées. Les jeunes femmes s'habillent d'un kimono à longues manches appelé Furisode, complété par une coiffure élaborée et un maquillage travaillé. Elles ne pourront alors plus échapper aux flashs de photographes amateurs venus en nombre pour l'occasion. Quant aux jeunes hommes, le kimono se fait plus rare. La tenue chic et classe d'un costume sera préférée.

Et puisqu'on a qu'une fois 20 ans, la journée sera longue et festive, débordant sur la soirée et sûrement la nuit, toute la nuit.

Julien Loock (www.lepetitjournal.com/tokyo) lundi 9 janvier 2017

 
Tokyo

APPRENDRE LE JAPONAIS - La chaîne nippone NHK devient votre sensei !

Le niveau de japonais, parmi nos lecteurs expatriés, est assurément très varié. Pour les franco-japonais ou les personnes bilingues, cette langue n'a quasiment plus aucun secret. Quant aux francophones de niveau N3-N4-N5, les bases sont solides voire excellentes. Et pour nos autres lecteurs à la recherche de leçons claires et rapides pour se débrouiller au quotidien, il existe une émission de la NHK créée pour eux : "Japan Easy". Laissez-vous…
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine