Tokyo

CINEMA – "Femmes, femmes, femmes… ", hommage aux réalisatrices françaises

Dans le cadre de la journée mondiale de la femme, "Femmes, femmes, femmes…", évènement cinématographique organisé par l’Institut franco-japonais de Tokyo, rendra hommage aux réalisatrices françaises et plus particulièrement à la nouvelle génération. Une quinzaine de films francophones seront projetés du 4 au 18 mars

Tout est pardonné, de Mia Hansen-Løve avec Paul Blain, Marie-Christine Friedrich, Victoire Rousseau, Constance Rousseau (Photo DR)

Organisé par l’Institut franco-japonais de Tokyo dans le cadre de la journée de la femme, le cycle cinématographique "Femmes, femmes, femmes…" se tiendra du 4 au 18 mars 2012. En plus de présenter une demi-douzaine de films, cet évènement accueillera plusieurs invités, de professions variées dans le monde du cinéma telles que des critiques, des cinéastes ou encore des producteurs, français et franco-japonais.

Un programme varié
Une quinzaine de films seront présentés durant ce cycle cinématographique, tous réalisés par des femmes, dont "Le Skylab", réalisé par Julie Delpy, qui a connu une sortie relativement médiatisée en France. Trois films de la jeune réalisatrice française Mia Hansen-Løve, seront projetés durant ces deux semaines de festival, Un amour de jeunesse, Tout est pardonné et Le Père de mes enfants. Mia Hansen-Løve sera également l’invitée de l’Institut les 8 et 9 mars et participera à des discussions après la projection de ses films. Entre autres, "Les sentiments" de Noémie Lvovsky et "Charly" d’Islid le Besco seront également présentés. 4 invités viendront discuter des films pendant le festival en plus de Mia Hansen-Løve : Dominique Païni (critique), David Thion (producteur), Mami Iguchi (cinéaste) et Atsuko Ohno (productrice).

2 days in Paris, de Julie Delpy, relate la relation tumultueuse entre Jack, décorateur d'intérieur et Marion, photographe (Photo DR)

Le nombre de réalisatrices en hausse
Dans un domaine encore exclusivement masculin il y a encore quelques années, les femmes réalisatrices sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses, surtout dans le cinéma avant-gardiste. Néanmoins, le premier film réalisé par une femme remonte presque aux origines du cinéma, en 1896. C’est une Française, Alice Guy-Blaché, qui a réalisé ce film silencieux, "La Fée aux choux". Aux Etats-Unis, Dorothy Arzner était la seule femme réalisatrice dans les années 1920 et 1930. Au Japon, la première réalisatrice était la célèbre actrice Kinuyo Tanaka, qui a réalisé son premier film "Love Letter" en 1953. En occident, ce n’est qu’à partir de la fin des années 1960, avec l’arrivée du féminisme et de la libération de la femme que le nombre de réalisatrices augmente significativement, restant toutefois bien en dessous de celui des réalisateurs, ce qui est encore le cas aujourd’hui.
Les projections des films se feront à l’Institut franco-japonais de Tokyo. Les prix pour assister à une projection sont de 500 yens pour les adhérents et de 1.000 yens pour les non adhérents.
Damien Corneloup (http://www.lepetitjournal.com/tokyo.html) jeudi 1er mars 2012

Plus d’informations sur le site de l’Institut

 
Tokyo

JO 2020 - Le compte à rebours a démarré : musique, danse et... tracas !

Hier a été lancé officiellement le compte à rebours des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. Trois années nous séparent jour pour jour de la cérémonie d'ouverture, prévue le 24 juillet. Un long chemin reste encore à parcourir, semé de joie et de bonne humeur, mais aussi de complications et de scandales.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Actualité

CHARLES AZNAVOUR - Il n'est jamais trop tard

Charles Aznavour a accepté de répondre aux questions des éditions de Perth et de Nouvelle-Calédonie, qui ont la joie de vous proposer cette…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine