Tel-Aviv
 
 
 
 
A partir du 1er janvier 2017, il faudra payer 10 agourot (centimes) pour recevoir un sachet en plastique à la caisse des supermarchés. 
Une bonne nouvelle pour l'environnement, domaine dans lequel Israël doit encore faire des progrès malgré une grande avancée en dix ans. 
 
Comme en France, cela obligera les consommateurs à apporter des sacs réutilisables lorsqu'ils font leurs courses (à moins que le prix de 10 agourot ne décourage personne à changer ses habitudes...!). 
 
A savoir : une opération de "sensibilisation" aura lieu une à deux semaines avant que la loi entre en vigueur, c'est à dire durant les deux dernières semaines de décembre 2016 : les supermarchés distribueront gratuitement des sacs en tissu réutilisables à partir d'un certain montant d'achats dans le magasin :
- >100 shékels d'achats, un sac en tissu gratuit ;
- >250 shékels d'achats, deux sacs en tissu gratuits ;
- >400 shékels d'achats, trois sacs en tissu gratuits ;
- >550 shékels d'achats, quatre sacs en tissu gratuits ; 
- > 750 shékels d'achats, cinq sacs en tissu gratuits.
 
Par contre, rien ne changera dans les makolot (superettes), grandes enseignes de pharmacie ni dans les magasins de vêtements par exemple.
 
De plus, dans les rayons fruits et légumes, on pourra toujours utiliser les mêmes sacs en plastique sans poignées qui sont à la disposition des clients depuis longtemps. 
 
 
Virginie-Sarah SABAG (www.lepetitjournal.com/telaviv)  jeudi 15 décembre 2016

Source : i24
 
 

PORTRAIT - Avoir 20 ans... à Ashdod

Avoir 20 ans en Israël, c'est être tiraillé entre ce vent de liberté et de modernité qui souffle depuis Tel-Aviv, le conflit régional et les enjeux internes. C'est aussi grandir dans un pays baigné d'histoire et de paysages bruts. Dans cette nouvelle série que nous vous proposons, de jeunes israéliens nous racontent leur quotidien, leur histoire et leurs aspirations. Aujourd'hui, zoom sur Ashdod, où Dvir se confie à la rédaction de Le Petit…
Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine