Téhéran

EXPOSITION - Les oeuvres d'art de l'ancien régime dévoilés au public

Le Musée d'art contemporain de Téhéran, inauguré en 1977, situé au coeur de la capitale près du parc Laleh et de la mytique avenue Enghelab, présente depuis quelques semaines, les oeuvres d'art accumulés par la femme de l'ancien Shah d'Iran destitué en 1979 au profit de la République Islamique.

Musée d'art contemporain de Téhéran

 

Estimés à plusieurs milliards de dollars, une soixantaine de pièces de Maitres acquises pendant le choc pétrolier des années 70 par L'ancienne "Shahbanou", qui avait profité de la chute du prix de l'art en plein choc pétolier dans un contexte économique où l'Iran jouissait de son statut de géant des hydrocarbures, sont présentés au grand public jusqu'en juillet avant d'être selon plusieurs rumeurs prêtés à plusieurs musées européens. 

Pablo Picasso - Le peintre et son modèle - 1927

Lors de la fuite du Shah et de son épouse à la suite d'un mouvement populaire sans précésent, les oeuvres qui dans un premier temps ont été considérés comme contraires au valeurs de la Nouvelle République, ont été récupérés par le nouveau Régime et mises en sécurité sous haute surveillance.

Andy Wahrol - The American Indian Series - 1976

Pour le plus grand plaisir des amateurs d'art, elles sont de nouveau accessibles au grand public, faisant le bohneur des Téhéranais et des nombreux touristes qui viennent découvrir ce magnifique patrimoine du XXème siècle conservé pendant plus de 30 ans à l'abri des regards.

Jean Dubuffet - Le fil des jours - 1976

Quelques artistes présentés lors de l'exposition

 

Localisation de l'exposition: Musée d'art comtemporain de Téhéran

(lepetitjournal.com/teheran) mardi 11 avril 2017

 

 

 

 

 

 

 
A la Une à Téhéran
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine