Sydney

JEUNESSE AUSTRALIENNE - Les Schoolies ont commencé

Les traditionnels "Schoolies" ont débuté ce week end à Surfer Paradise, la ville la plus  kitsch de la Gold Coast. Pendant trois semaines, des dizaines de milliers de lycéens australiens vont célébrer la fin de leurs années de lycée avec une semaine de fête ininterrompue. La presse australienne titre: "Schoolies Time to Panic ".

Photo Flickr

Les Schoolies sont une tradition australienne bien ancrée où les jeunes partent (généralement en groupe) faire une semaine de fête ininterrompue sur la Gold Coast. Car c'est là que l'idée est née en 1979 lorsque l'hôtel Broadbeach à Surfer Paradise commença à organiser des séjours spéciaux pour les jeunes des écoles privées du coin voulant célébrer la fin de leurs examens. Depuis lors, la coutume s'est répandue à tout le pays et chaque année des lycéens de toute l'Australie débarquent dans le Queensland pour une semaine de "teuf".

Rite de passage
Les Schoolies sont considérés par un grand nombre de jeunes Australiens comme un rite de passage, une transition entre l'adolescence et l'âge adulte et la liberté qu'elle implique. La tradition veut d'ailleurs que les jeunes diplômés commencent leur célébration en se jetant dans l'océan, un symbole du plongeon vers la liberté. Le plongeon ne se fait pas malheureusement que dans l'eau fraiche, mais aussi dans l'alcool, le sexe et parfois la drogue. Liberté rime parfois avec irresponsabilité et c'est un peu ce que le concept des Schoolies a engendré.

Débordements
Le succès de l'événement présenté des années durant par les médias australiens comme une semaine de liberté totale et d'anarchie a soulevé également de nombreuses critiques car suscitant des comportements de dépravation et de multiples accidents, agressions sexuelles ou encore bagarres en tous genres dus à l'alcool et à la drogue. On a beaucoup focalisé sur les "Toolies" jeunes gens plus âgés non diplômés mais participant aux célébrations qui ont provoqué de vives controverses car représentant une population particulièrement dangereuse. Après le pic d'arrestations qui eut lieu en 2009, le contrôle policier s'est très nettement accentué pour encadrer les débordements qui ne manquent jamais de se produire et les dernières années ont été relativement plus calmes. Il faut que jeunesse se passe….
Flore Gregorini (www.lepetitjournal.com/sydney), lundi 19 novembre 2012

En savoir plus:

"Blurred", un long-metrage mis en scène par Evan Clarry consacré aux Schoolies en 2002

Sydney

EURVIN SWIMWEAR - Made in Australia

Le Petit Journal.com a mené l'enquête pour savoir qui se cachait derrière la nouvelle marque de maillots de bain australienne EURVIN Swimwear.
Actualité Australie

EURVIN SWIMWEAR - Made in Australia

Le Petit Journal.com a mené l'enquête pour savoir qui se cachait derrière la nouvelle marque de maillots de bain australienne EURVIN Swimwear.
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

ROUMANIE - Oubliez les préjugés !

Le W Project s'est penché sur un pays qui cristallise l'opinion en métropole, et qui ne laisse pas ou peu de place à la curiosité de nos compatriotes. Ce pays, c'est la Roumanie, une vraie terre d'opportunités ! Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie

DIAPORAMA - M et Seu Jorge en concert improvisé à Rio

Matthieu Chedid, alias M, s'est produit vendredi soir lors d'un concert privé au 222, le rooftop de la Casa Mosquito, à Rio. Puis c'est en duo avec Seu Jorge que le chanteur français a poursuivi la soirée en acoustique dans la rua Jangadeiro, à Ipanema, devant le Canastra Bar, nouveau lieu de rencontre francophone de la ville. Voici ce moment musical en images.