Sydney

IMMOBILIER - Le retour des maisons mitoyennes à Sydney

 

Les maisons traditionnelles australiennes, "terrace houses", pourraient bien être de retour à Sydney après la déclaration du Ministre de la Planification, Rob Stokes. Selon lui, construire de nouvelles maisons mitoyennes, dans le style des anciennes, pourraient aider à mettre fin à la crise du logement de Sydney. 

Alexander Whillas

Le Ministre de la Planification, Rob Stokes,  a publié un Guide pour le Développement d'une Densité Moyenne, dans lequel il propose de construire de nouveaux les maisons mitoyennes. Ces maisons ont été bâties au 19ème siècle dans les banlieues de la ville pour loger les ouvriers venant aider à l'édification du Harbour Bridge. Mais celles-ci, souvent assez mal construites et desservies, ont été qualifiées de taudis. Ces quartiers désertés depuis les années 1960 sont les plus désirables aujourd'hui. La possession d'une maison avec plusieurs chambres est un rêve presque irréalisable à Sydney depuis quelques années à cause du prix de vente. C'est pourquoi M. Stokes souhaite développer ce projet affirmant que les maisons mitoyennes sont le passé et le futur de Sydney.

Sydney a une densité assez faible puisqu'elle s'étend sur 12,000 kilomètres carré et compte 5 millions d'habitants. Mais plus de 100,000 personnes arrivent tous les ans dans le New South Wales et il faudrait donc construire 725,000 logements d'ici les 20 prochaines pour garantir un logement pour tout le monde. Cependant, il faut que ce développement se fasse sur une échelle humaine et donc utiliser tout le territoire possible de manière efficace. Et les maisons mitoyennes peuvent être la solution.

Si le Guide proposé par le ministre est accepté, les constructeurs n'auraient pas besoin de  poser des demandes de développement. Cette mesure a pour but de rendre la construction plus rapide, moins chère et plus facile. Mais cette suppression de l'approbation des demandes de développement inquiète l'Organisation des Gouvernements Locaux des NSW puisqu'elle enlève la possibilité aux résidents de contrôler le développement de leur quartier.

Cependant, la construction de ces maisons, si le Guide est approuvé, permettrait de baisser les coûts de vente de $1 million à $600,000 et ainsi donner la possibilité aux acheteurs d'acquérir une petite maison avec un jardin, le rêve de beaucoup de familles.

 

Lucie LESPINASSE, lepetitjournal.com/sydney, jeudi 13 octobre 2016.

 
Sydney

ÉVÉNEMENT - Bastille Festival fait sa révolution sur Circular Quay

5e édition en vue pour le Bastille Festival ! Pour célébrer les festivités du 14 juillet, place au plus grand événement célébrant la culture française en Australie. Entre vin, champagne, bonne bouffe, culture, musique et arts vivants, il faut vous attendre à quatre jours de folie du côté de Circular Quay (du 13 au 16 juillet) ! Décryptage !
Actualité Australie

REVUE DE PRESSE INSOLITE - Les étonnantes nouvelles de la faune australienne!

La revue de presse de l’actu décalée est de retour pour un petit tour d’horizon des informations insolites australiennes qui ont marqué les médias francophones ces dernières semaines. Premier volet cette semaine avec un thème récurrent qui enchante toujours autant les médias : la faune. Quelques surprises vous attendent, cette semaine pas de crocodiles ou de nouvelle araignée mais un requin pas comme les autres et des animaux "domestiques" pas si inoffensifs.
Une internationale

MARDI EXPAT – L’afterwork de l’expatriation à Paris en partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger)

Mardi 11 juillet prochain aura lieu la prochaine édition de Mardi Expat, l’afterwork de l’expatriation. Organisé par Lepetitjournal.com avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger) comme partenaire, cet événement veut rassembler à Paris anciens et futurs expatriés afin d’échanger et de bénéficier de conseils avisés pour préparer sa prochaine expatriation.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine