Sydney

DOSSIER RELIGION - (3) - La naissance des "acheteurs de spiritualité"

Autrefois, la religion définissait un Etat mais désormais la multitude de confessions dans les pays modernes demande à l'Etat de définir clairement le terme de religion. Ainsi, la Haute-Cour d'Australie a défini la religion en 1983 dans une décision concernant l'Eglise de Scientologie. "Pour les besoins de la loi, les critères de la religion sont les deux suivants : tout d'abord la croyance en un Être Surnaturel, une Chose ou un Principe ; et deuxièmement, l'acceptation de règles de conduite dans le but de donner effet à cette croyance, bien que si ces règles de conduite sont contre les lois ordinaires, elles sont en dehors de l'espace d'immunité, de privilège ou de droit conférés dans le cadre de la religion". Lepetitjournal.com a décidé de s'intéresser à la place accordée à la Religion en Australie.

L'Australie est un pays caractérisé de séculier par la séparation de l'Etat et des  religions. La diversité des religions commence de s'installer en Australie avec  l'apparition de nouvelles religions depuis quelques décennies. La population reste,  quant à elle, plus religieuse que celle des pays occidentaux, bien qu'un déclin de la  religiosité soit en marche.  Les individus deviennent désormais des "acheteurs de spiritualité". 


 Au fil des années et avec la hausse de l'immigration, l'Anglicanisme, autrefois  première religion en Australie, a perdu son quasi-monopole pour le Catholicisme,  aujourd'hui religion dominante en Australie avec 25% de la population se déclarant  catholique.

 De même, depuis les dernières 30 années, l'Australie a connu une hausse de  croyances dans de nouvelles religions en Australie. Et si la religion aborigène a  décliné jusqu'à n'être pratiquée plus que par 1 personne sur 250, le Bouddhisme,  l'Islam et l'Hindouisme se sont peu à peu installés en Australie, pour devenir  respectivement les 2ème, 3ème et 4ème confessions d'Australie, après l'ensemble  des religions chrétiennes. Entre les recensements de 2001 et de 2011, certaines  religions se sont distinguées comme ayant la progression la plus importante :  l'Hindouisme est passé d'une proportion de 0,5% à 1,3% de la population  australienne, le Bouddhisme de 1,9% à 2,4% et l'Islam de 1,5% à 2,2%. Si ces  religions ne sont encore pas très représentées, leur pratique ne cesse d'augmenter, participant à une hausse de la multi-confessionnalité en Australie.

Mais si l'Australie est devenue un pays multi-confessionnel, la religiosité de la population a tout de même beaucoup diminué : de plus en plus de personnes se sont déclarées comme n'ayant aucune religion depuis le début du 20ème siècle, passant d'une personne sur 250 à près d'une personne sur 5. 


Selon de nombreux spécialistes, cette baisse de la religiosité vient principalement du fait de l'évolution de la société. Nous sommes actuellement dans une société de consommation et les individus veulent désormais pouvoir choisir leur religion et l'exercer quand ils le souhaitent. La sociologue française Danièle Hervieu-Léger parle même "d'acheteur spirituel" : désormais, les individus choisissent les caractéristiques de la religion qui leur ressemble. La religion est devenue un produit que les fidèles peuvent acheter, elle est devenue optionnelle. 
De plus, de nos jours, la religion doit être "glamour et amusante", selon Carole Cusack, professeur à l'Université de Sydney. Les croyants veulent pouvoir pratiquer leur religion sans pour autant devoir se rendre à l'église, à la mosquée ou au temple. Cette aspiration a d'ailleurs été entendue par plusieurs confessions, puisqu'il est désormais possible de suivre certaines célébrations religieuses à la télévision.

 

Finalement, d'après les avis de plusieurs sociologues, les individus choisissent leur religion, comme on pourrait choisir un objet. Ils ne veulent plus subir les règles et les restrictions dictées par les chefs religieux. C'est pourquoi, des formes alternatives de religion sont apparues depuis quelques années, des religions plus souples en apparence, offrant une option différente aux croyants.

Image : Wikimedia Commons

Lucie LESPINASSE, lepetitjournal.com/sydney, Jeudi 26 Janvier 2017

 
Sydney

CRITIQUE CINEMA - Les Innocentes

Il reste encore des séances pour assister au film "Les Innocentes" à Sydney. Invité à la première projection du film en Australie, le Petit Journal…
Actualité Australie
Une internationale

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5%…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5% des voix à l’étranger, loin derrière Mélenchon et ses 15.8%. 

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine